Jacques DOUAI / TROUBADOUR MILITANT

Jacques DOUAI / TROUBADOUR MILITANT

987017
13,00 €
2 CD + 1 DVD - 72 TITRES  / TROUBADOUR MILITANT / CHANSONS TRADITIONNELLES ET DE POÈTES / RÉÉDITION 2019

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
 
CD 1
 
1 File la laine                   2’34’’
Robert Marcy - Robert Marcy
Cette jolie chanson de style médiéval est l’œuvre de Robert Marcy, lui-même comédien, chanteur et musicien. Elle restera un « classique » de Jacques Douai.
 
2 L’étang chimérique   2’05’’
Léo Ferré - Léo Ferré
Un des chefs-d’œuvre poétiques de Léo Ferré…
 
3 Cruelle départie                     2’25’’
Traditionnel (XVIIème siècle)
Air de cour du début du XVII°  extrait du « Trésor Harmonique du Divin Laurencin ».
 
4 Madame la Dauphine                      1’31’’
Max Jacob - Pierre Bertin
Ami de toujours de Max Jacob, Pierre Bertin composa cette musique à Saint-Tropez et la confia de suite à Jacques Douai qui chantait dans une salle de réunion de pêcheurs… !
 
5 Triste privilège                       1’59’’
Jean Rougeul - Christine Verger
Cette chanson fut écrite au club de la Rose rouge où Jacques Douai  faisait ses débuts…
 
6 Le beau Robert                       1’56’’
Traditionnel (XVIème siècle)
Une ravissante chanson de la Renaissance.
 
7 Douce Dame jolie                  1’29’’
Guillaume de Machault (XIVème siècle)
Une des chansons les plus connues de Guillaume de Machault…
 
8 Ô belle à la fontaine !                      2’14’’
Lanza del Vasto
L’écrivain Lanza del Vasto est aussi l’auteur de nombreuses chansons anciennes harmonisées par ses soins…
 
9 Volez, voiles douces             3’07’’
J-P Laspeyres - Daniel White
« Mes amis des courts voyages sont revenus dans le port. Ils ont mis sur leur visage le masque doux de la mort… »
 
10 Un beau matin à la fraîche                    1’54’’
(Le chasseur et la bergère)
Traditionnel / E-J Regrettier
Une des variantes de cette chanson populaire que l’on rencontre dans différentes provinces.
 
11 Une noix                                  1’51’’
Charles Trenet  - Charles Trenet
Crée en 1947 par Charles Trenet au « Tabou », elle fut immédiatement reprise par Jacques Douai.
 
12 Tu viens à moi                      2’02’’
Henri Chabrol - Robert Marcy
Chabrol, ancien international de rugby, écrivit cette chanson pour une pièce de théâtre où Robert Marcy tenait un rôle.
 
13 Voici venir le joli mai                    1’22’’
Traditionnel
Une des nombreuses chansons « pour fêter le May », et une des plus poétiques.
 
14 À Bordeaux                            2’10’’
Traditionnel
Chanson parente de « Sur les bords de la Loire »…
 
15 Colchiques dans les prés             1’29’
(Automne)
Jacqueline Claude - Francine Cockenpot)
Voici une des chansons-clefs de l’univers poétique de Jacques Douai.
 
16 Le bateau espagnol                       3’49’’
Léo Ferré - Léo Ferré
Composée en 1949, cette chanson est l’expression de la rêverie du poète sur les thèmes du départ et de l’évasion. Aussi s’identifie-t-il avec un bateau espagnol voguant vers des contrées lointaines et  fabuleuses.
À l’image du faux voyage de son « Île Saint Louis », Léo ferré semble nous suggérer ici qu’il est bien difficile de rompre les amarres et que le « Bateau ivre » n’est plus le symbole des aspirations de la jeunesse.
 
17 La complainte d’Auteuil  2’49’’
Paul Gilson – Jean Wiéner
Ce poème fait partie du recueil de Paul Gilson « Ballades pour fantômes » qui obtint en 1951 le prix Apollinaire. Paul Gilson entreprend un pèlerinage sentimental dans le passé sur un ton en apparence désinvolte, mais qui n’en voile pas la nostalgie.
 
18 Le dormeur du val              3’10’’
Arthur Rimbaud  - Louis Bessières
… Un jeune soldat, absurdement privé de vie, repose dans la nature frémissante.
 
19 Le fiacre                                  1’39’’
Pierre Devaux - Claude Arrieu
Écrite en 1935, cette chanson alerte et espiègle, toute en pointes sèches et formules brillantes et inattendues, est une cascade de variations humoristiques sur un poète épris d’éternité et un fiacre épris de liberté…
 
20 Il n’y a pas d’amour heureux     3’35’’
Louis Aragon - Georges Brassens
Avec le bonheur, on croit détenir la clef du monde. Hélas, son masque est trompeur… Il n’est pas de joie qui ne se nourrisse de pleurs ; il n’y a pas d’amour vraiment heureux !
 
21Nathalie                                   1’34’’
Agathe Mella -Claude  Arrieu
Au plus sombre de l’an 1941, un mot a servi d’accroche-cœur au poète : « embellie ». Il a pensé aux embellies imaginaires, ces gerbes de clarté où point l’espoir et les illusions des bonheurs possibles. L’espoir est ici symbolisé par l’amour, la plus belle récompense de l’espoir. Et la chanson revêt la forme d’un madrigal très poétique du Royaume du Tendre.
 
22 Pour mal temps et pour gelée               0’45’’
Thibaud de Champagne (XIIIème siècle)
Cette chanson d’amour nous transporte à l’époque des ménestrels qui, de château en château, allaient conter joies d’amour et peines du cœur aux gentes dames esseulées, et déjà… « bovarysantes » !
 
23 Chanson de Blaisine                                  2’27’’
Maurice Magre - Déodat de Séverac
Un muletier vagabond cueille le cœur d’une jolie bergère… Mais, ce n’est pas un conte de fées. Le muletier n’est pas un prince charmant, et leurs amours sont aussi éphémères qu’elles sont heureuses…
 
24 Ah ! belle blonde                 0’59’’
Traditionnel (XVIIème siècle)
Alerte badinage d’un prétendant qui souhaite ravir un baiser à sa belle « au corps si gent ». En un galant défi, il s’engage, si son élue en prend ombrage, à le lui rendre cent fois !
 
25 Chanson d’amour               2’07’’
Rainer-Maria Rilke - Hélène Martin
L’harmonie totale d’un couple, l’amour d’élection pour lequel le poète renonce à sa liberté, dans un oubli complet de lui-même.
 
26 Le train musical                  1’47’’
Jean Cocteau -Traditionnel
Une des pièces du célèbre volume de poésies paru en 1927 sous le titre « Opéra ».
 
27 Quand la bergère vient des champs   0’50’’
Traditionnel (XVIIème siècle)
On retrouve ici le thème galant de la Bergère, dont la nature bucolique fait rêver, non seulement celui qu’elle aime, mais tous ceux qui pourraient l’aimer.
 
28 Douce amour                        2’31’’
Ancienne Égypte - Thérèse Vitaly                          
L’Orient connaît tout des sortilèges de l’amour…
 
29 Le fleuve des amants                    2’26’’
Léo Ferré - Léo Ferré
Lente, insinuante, ombrée de mélancolie, caressante comme de la soie, avec le charme sensuel d’un voluptueux nocturne, c’est une mélodie amoureuse d’une profonde beauté …
 
30 C’est bientôt le temps                    1’05’’
Folklore français
Courte et gracieuse « bergerette » du XVIII°siècle, preste « crayon » des jeunes amours dans le printemps, quand les beaux yeux de la fille font chavirer le cœur du garçon…
 
31 Pierre de Grenoble                         2’22’’
Folklore français
Les tristesses de la guerre sont hélas un sujet qui ne revient que trop fréquemment dans les chansons populaires françaises. Celle-ci exploite le thème du pauvre soldat dont la mie se meurt de regrets dans l’attente… Trop tard revenu près d’elle il mourra de douleur…
 
32 Voici le mois de May                                 1’18’’
Folklore du Poitou
À ne pas confondre avec la très connue « Voici venir le joli mois de Mai »… Ici ce seront les « feuilles de May » dont le fils du roi remplit ses gants afin de les porter à sa mie…
 
33 Sensation                    1’15’’
Arthur Rimbaud – Jacques Douai
Extrait du recueil Premiers Vers pour lequel Claudel a écrit : « son génie violent se fait jour comme un jet de sang, comme un cri qu’on ne peut retenir »…
 
34 Ohé le vent                 3’38’’
Folklore canadien
Parée d’une mélodie plus stylisée mais non moins captivante, Ohé le vent est une variante de la très populaire chanson V’là l’bon vent.
 
 
CD 2
 
1 Chanson de la patience                  2’18’’
Maurice Jacquemont / Jacques Tournier – Claude Arrieu
Chanson écrite pour une adaptation de la Cymbeline de Shakespeare, créée par le Centre Dramatique de l’Ouest.
 
2 Ah ! Quand reviendra-t-il le temps ?    1’00’’
Folklore provençal
Noël provençal du XVII° siècle recueilli par Julien Tiersot : une pimpante description de la crèche entre bergers et bergères.
 
3 Pauvre Rutebeuf                    4’01’’
Rutebeuf – Léo Ferré
C’est en prenant ça et là ses strophes dans « La pauvreté Rutebeuf », « La complainte Rutebeuf », « Le mariage Rutebeuf » et la « Grièche d’Yver » et en les réunissant que Léo Ferré a écrit l’un de ses chefs-d’œuvre.
 
4 Papillon tu es volage                       1’56’’
Folklore canadien
Recueillie par Joseph Canteloube (Anthologie des Chants Populaires franco-canadiens), c’est un badinage de dépit amoureux, à la manière de Marivaux…
 
5 Sur la mer                      1’51’’
Jean Giono – Hélène Martin
Chanson extraite du roman de Giono « Le Chant du Monde » … L’angoisse sur la mer, de qui ne la porte en ses flancs comme un bel amour caché. C’est une chanson de terrien !…
 
6 M’en vas à la fontaine                     1’51’’
Folklore franco-canadien
« Chanson de foulon et de danse » Le foulage des tissus sous l’eau…
 
7 Ce sont les filles de Lorient                       1’46’’
Folklore français de Basse Bretagne
Les chansons de marins, même quand elles sont chantées à terre, s’inscrivent toujours dans une sorte de perspective océane qui confère à l’expression poétique une troisième dimension.
 
8 À Saint-Malo                1’07’’
Folklore franco-canadien
Une version canadienne de cette chanson qui a tout l’éclat et la gaieté  sans  apprêts des abordages heureux…
 
9 La belle est au jardin d’amour                2’06’’
Folklore picard
On s’émerveille de découvrir, dans cette chanson, ces « naïvetés et grâces » dont parle Montaigne à propos de ce qu’il appelle « La poésie populaire et purement naturelle ».
 
10 La ballade des pendus                  1’30’’
François Villon – Jacques Douai
Le verbe vigoureux et précis de François Villon est bien fait pour séduire les compositeurs … D’un dessin  ferme et sobre, d’une grande pureté de lignes, elle fait entrer au riche album de la chanson, un des chefs-d’œuvre de la poésie française.
 
11 Saltimbanques                     2’21’’
Guillaume Apollinaire – Louis Bessières
Tout ce qui touche au monde insolite des gens du voyage est source de poésie…
 
12 À Lorient la jolie      2’38’’
Folklore français
C’est une chanson de terrien, mais bien proche de la mer pourtant, par le souffle qui la traverse, par son rythme large et soutenu, par ses images, par sa couleur surtout, qui est celle même de l’évasion…
 
13 Chanson du siège de La Rochelle                    2’31’’
Louis Aragon – Jacques Douai
Dans le florilège des chansons sur la guerre, celle-ci tranche par son austérité, sa force percutante, son intensité dramatique. La sécheresse voulue du texte, la rigueur de sa construction sont remarquablement mises en relief par la tournure folklorique et les accents de bravoure de la mélodie.
 
14 La fille du labouroux                    1’58’’
Folklore angevin
Chanson d’amour d’une pudeur exemplaire, aussi poétique dans ce qu ‘elle fait que dans ce qu’elle dit…
 
15 L’affaire du bateau-mouche                 1’58’’
Paul Gilson – H-J Dupuy
Paul Gilson sait manier avec virtuosité la poésie et l’humour : une chanson en voilette, toque et tournure !
 
16 Pleure               2’49’’
Folklore italien  - Jacques Douai
XIII° siècle. Lamentation éminemment lyrique sur la mort du Christ, un appel pathétique à la désolation…
 
17 Le tendre et dangereux visage de l’amour              1’46’’
Jacques Prévert – Maurice Thiriet
Qui ne se souvient du merveilleux « Visiteurs du Soir » et de cette délicate chanson.
 
18 Démons et merveilles                   1’55’’
Jacques Prévert – Maurice Thiriet
Nous avons que Léo Ferré, au lieu de deux petites vagues, a mis un scaphandrier tout entier dans les yeux de sa belle… Mais Jacques Douai et Maurice Thiriet font que ce texte du XX° siècle semble sortir du Moyen Age !
 
19 Chanson pour les enfants l’hiver                     1’03’’
Jacques Prévert – Joseph Kosma
Il semble que l’équipe Prévert-Kosma ait voulu donner une suite aux Deux escargots ou bien vous montrer un charmant ‘ à la manière de ».
 
20 Mortlaine                    3’15’’
Louis Georges Carrier
Des regrets poétiques qui nous ramènent à la mer, comme si Louis Georges Carrier, poète canadien contemporain, voulait nous montrer de quelle manière, à son tour, il peut reprendre le premier thème.
 
21 Les gars de Senneville                   2’10’’
Folklore normand
Voici, gaillards, des marins folkloriques. Ceux-ci sont de Normandie. Ils ne font pas comme tout le monde : eux partent du rêve pour arriver aux réalités, aux questions pratiques — des écus, une pension pour la mère et l’enfant — etc.
 
22 Les hiboux                  0’52’’
Robert Desnos – Christiane Verger
Lutte courtoise, en hommage à un poète trop tôt disparu…
 
23 Cantilène                     2’24’’
Sébastien de Chamfort – Pierre Arvay
Une confidence : croyant à l’influence des astres, qui laissent la liberté de se déterminer, et ayant de beaux souvenirs d’amour, malgré les peines, j’ai envie de dire que cette cantilène pourrait fort bien nous dire l’inverse !…
 
24 Chanson des étangs                       1’41’’
Olivier Sardan – Robert Marcy
Une bien jolie musique pour ce bien joli poème…
 
25 Dépêche-toi de rire                        1’52’’
Jean Tardieu – Claude Arrieu
Prenons-en notre parti… Il nous faudra bien nous en aller de ce bas-monde.  Mais, me permettez-vous, ami Tardieu, de vous demander si c’est le rire seulement qui permet d’effectuer son bon passage sur terre ?
 
26 La robe             1’18’’
Georges Neveux – Joseph Kosma
Je ne suis pas si sûr, malgré les souvenirs charmants que la mère semble avoir gardé de ses dix-huit ans, que la robe n’ait point tout de même raison de s’inquiéter pour la jeune fille de la chanson…
 
27 Les douces douleurs                      2’17’’
Pierre Seghers – Jacques Douai
« J’ai le soleil au bout des doigts et ma voix l’a pris à son piège… » J’ai tout de suite retenu cette image. Et cette fois les douleurs qui viennent d’amour sont jugées plaisantes !…
 
28 La cane de la fermière                 1’07’’
Folklore poitevin
D’emblée nous sommes dans le folklore, et c’est presque trop court…
 
29 La belle jambe                      1’40’’
Louis Aragon – Joseph Kosma
Une bien plaisante personne, en vérité, et une charmante boutade pour finir !… Le sourire nous reste une fois le disque terminé, c’est l’essentiel.
 
 
LE DVD
 
DVD « LE VISITEUR D’UN SOIR »               26’20’’
Montréal 27 septembre 1986
Un film de Jean-Daniel Lafond :

Je reviens chez nous
Démons et merveilles
Le bateau espagnol
Filet crevé
Vl’a l’bon vent
L’amour de moi
Tu sais, je sais, tu sais
Il n’aurait fallu
File la laine

Au piano Jean-Pierre Rémy
Avec  la présence amicale de Micheline Ricard, Guy Mauffette, Jacques Labrecque et CIEL MF
Roduction du spectacle :  Pierre Jobin
Scénario et réalisation : Jean-Daniel Lafond. Images de Jacques Leduc, Martin Leclerc, Pierre Letarte assistés de Carole Jarry & René Daigle.
Prise de son : Ckaude Beaugrand, Claude Chevalier, Raymond Marcoux
Mixage Hans-Peter Strobl. Montage Alain Sauvé
Collaborations spéciales : Babalou Hamelin, Étheri Pagara, SODRAC, CMRRA
 
Jacques DOUAI 
 
Une carrière couronnée de prix :
 5 fois « Grand Prix du Disque » :
 
1955 : GRAND PRIX DU DISQUE
1957 : ROSE D'OR DE LA CHANSON
1962 : GRAND PRIX DU DISQUE
1963 : MEILLEUR DISQUE "LOISIRS JEUNES"
1964 : MILLÉSIME du CLUB DES AVANT-PREMIÈRES"
1964 : MEILLEUR DISQUE "LOISIRS-JEUNES"
1968 : GRAND PRIX DU DISQUE
1974 : GRAND PRIX DU DISQUE
1974 : PRIX DE LA VILLE DE PARIS
1977 : GRAND PRIX ACADÉMIE DU DISQUE FRANçAIS...
 
 
 
Jacques DOUAI Est-il trop tôt pour reconnaître l'évidence ? Le XXème siècle fut l'âge d'or de la poésie. Et Jacques Douai, convaincu parmi les premiers, y a largement contribué. Bravant les colères posthumes de Victor Hugo, qui "interdisait de déposer de la musique au bas de ses vers", il a transporté sur le tapis volant des mélodies le chant profond de son époque. Aidé en cela, il est vrai, par l'essor de la radio et du disque dans les années cinquante. Ainsi, Aragon, Desnos, Max Jacob, Jean Tardieu, que la faible diffusion des recueils poétiques eût confinés entre les pages du livre et réservés à la dégustation de quelques amateurs, ont pris feu et lieu dans des millions d'imaginaires, sur des musiques de Kosma, Léonardi, Ferré, Douai, lui-même. L'humeur du temps s'y prêtait. Lorsque, quittant son Nord natal, Jacques Douai vint pour la première fois glisser sa longue silhouette noire dans le pinceau lumineux de la scène chez "Pomme", et égrener les accords initiaux des "Visiteurs du soir", toute une jeunesse d'après-guerre, pressée de vivre enfin, déchiffra avec délices le "Tendre et dangereux visage de l'amour". La Rose Rouge venait d'éclore à Saint Germain des Prés, et les "démons" de l'Histoire semblaient laisser la place aux "merveilles" d'un avenir plus heureux... On s'aperçut que la poésie, qui rougeoyait au cœur du monde bien avant que Prévert n'ait grillé sa première goldo-maïs, était indispensable, "bien qu'on ne sache pas à quoi", ironisait Cocteau. On comprit également, à travers quelques chefs d'œuvres comme "L'amour de moy" ou "Le beau Robert", que dormait dans les mémoires tout un trésor populaire d'une tendresse et d'un humour inouïs - au sens strict. Jacques Douai, de sa belle voix claire et mélodieuse, rendit sa jeunesse à ce répertoire en puisant parmi les plus anonymes des troubadours de village, tout en célébrant les petites frappes de la Bastoche immortalisées par Aristide Bruant, et en arpentant les versants mélancoliques du Montmartre insurgé du "Temps des cerises". Les modes passent. Les avant-gardes rétrogradent. Les produits-marketing partent aux décharges de l'histoire ; Jacques Douai lui, ne s'est jamais soucié d'être "tendance". Est-ce pour cela qu'il est en passe de devenir l'un de nos grands classiques ? L'aventure de cette carrière exemplaire commença il y a plus d'un demi-siècle. Pinçez-vous. Oui. "Maintenant que la jeunesse..." est partie, emportant avec elle Ferré, Brassens, Lemarque, et leurs amis poètes, Paul Fort, Bérimont, Seghers, Bernard Dimey, tant d'autres... se peut-il que tout n'ait été qu'un songe ? A moins qu'il ne soit dévolu à la chanson d'être cela, justement : "l'étoffe dont sont faits les songes". L'inusable murmure qui demeure, quand l'actualité a cessé son vacarme, et qui réenchante un siècle. Marie Hélène Fraïssé Poète et chanteur français Biographie Après avoir étudié la musique au conservatoire, Jacques Douai dirige tout d'abord des chorales, fait du théâtre et de la danse. En 1947, il débute au cabaret montmartrois Chez Pomme, en s’accompagnant à la guitare. Il y chante pendant trois ans, adoptant le nom de sa ville natale ; puis il traverse la Seine et devient l’un des grands artisans de la nouvelle chanson dite « Rive gauche ». Il se produit à l’Échelle de Jacob, au Quod Libet de Francis Claude, à La (nouvelle) Rose Rouge, Chez Solange, à La Reine Blanche, au Club du Vieux-Colombier, etc. Francis Claude l’engage très régulièrement dans les émissions qu'il anime à la radiodiffusion française. Cet interprète atypique, à l'écart du grand public et des médias, puise avec exigence dans le répertoire poétique français. Ainsi a-t-il chanté Jacques Prévert, Louis Aragon, Léo Ferré, Charles Trenet, Max Jacob, Georges Brassens, Pierre Seghers, Jacques Brel… mais aussi des poètes du Moyen Âge comme Chrétien de Troyes, Rutebeuf ou François Villon. Sa technique vocale, d'une grande délicatesse et précision, et la chaleur de son timbre[réf. nécessaire] ont su émouvoir un public de connaisseurs dans les années 1950 et 1960. En 1947, il est le premier interprète masculin de la chanson Les Feuilles mortes de Prévert et Kosma. Entre 1951 et 1954, Jacques Douai s’éloigne de la scène pour raisons de santé. Il effectue son retour en 1955 avec son premier album, intitulé Chansons poétiques anciennes et modernes, qui obtient le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, prix qui lui sera encore décerné à deux autres reprises (en 1962 et en 1968). Il enchaîne plusieurs albums rapprochés, où il invite les trois grands guitaristes d'accompagnement de son époque : Henri Crolla, guitariste d'Yves Montand (entre autres), Barthélémy Rosso, guitariste de Léo Ferré et deuxième guitare chez Brassens, et Jacques Liébrard, guitariste chez Édith Piaf puis Juliette Gréco. Parallèlement, Douai enregistre des chansons pour les enfants. Quelque peu en porte-à-faux avec le mercantilisme du « métier », avec ses impératifs de vente et ses modes, Jacques Douai prend ses distances avec la chanson pour mieux se consacrer au militantisme culturel qui l'a toujours animé (avec Thérèse Palau il a créé et animé le Ballet national populaire de danses françaises, puis le Théâtre populaire de la chanson). Il devient directeur des Gémeaux, Maison de la Culture de Sceaux-Bourg-la-Reine, dans la banlieue parisienne. Il y fait venir des artistes tels que le mime Marceau, Cora Vaucaire, Raymond Devos… Avec sa seconde épouse Ethéry Pagava, ex-danseuse-étoile et chorégraphe, il anime pendant vingt ans le Théâtre du Jardin à Paris, où ils font découvrir la danse aux enfants. Jacques Douai est inhumé dans le carré géorgien du cimetière de Leuville-sur-Orge. Discographie Albums originaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ? [afficher] 1955 : Chansons poétiques anciennes et modernes [afficher] 1955 : 2ème récital / Le Bateau espagnol [afficher] 1957 : Jacques Douai n°3 / Le Fleuve aux amants [afficher] 1957 : Jacques Douai n°4 / Ce sont les filles de Lorient [afficher] 1958 : Jacques Douai n°5 / Démons et merveilles [afficher] 1960 : Jacques Douai n°6 / Il n'aurait fallu [afficher] 1960 : Récital n°7 / Il pleut bergère [afficher] 1963 : Récital n°8 / Rivières et torrents [afficher] 1965 : Récital n°9 / Ton Ombre [afficher] 1968 : Maintenant que la jeunesse… [afficher] 1971 : Les Voyageurs [afficher] 1974 : Les Plus Célèbres Chansons de France pour les enfants 1978 : Madame, c'est aujourd'hui 1978 : La belle se promène 1979 : Tu sais, je sais... [afficher] 1985 : Le Chant du monde (L’eau-Le feu-L’air-La terre) Rééditions CD Jacques Douai chante les poètes, 30 chansons, EPM, 2002 (réédition de chansons des années cinquante, licence INA (P) 1959). Jacques Douai, 50 ans de chansons, de Paris à Montréal, 2 CD, 68 chansons, EPM, 2002 (rééditions de chansons de 1957 à 1986, (P) 1957/1998). Jacques Douai, Autrefois Aujourd'hui, 2 volumes, 2x20 chansons, distribution Musidisc, (P) 1990. Compagnie Nationale de Danses Françaises avec Jacques Douai 1 CD, 24 chansons, Monitor 00491. Jacques Douai, Le Visiteur d'un soir 2 CD, 63 chansons + 1 DVD (Le Visiteur d'un Soir - film canadien de Jean-Daniel Lafond -26 min 20 s-1989) EPM 2009 Merci wikipédia

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist