Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

 ALLEMAGNE / MARLENE DIETRICH Agrandir

ALLEMAGNE / MARLENE DIETRICH

1 CD - 16 TITRES / ALLEMAGNE / LES PLUS GRANDS SUCCÈS DE MARLENE DIETRICH / UNE SÉLECTION EPM SONGS FROM

Plus de détails

R290

8,00 €

» Ajouter à ma liste de souhaits

Type de musique
VARIÉTÉS
  • VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE

Marlène Dietrich (1928-1949)

1 ICH BIN DIE FESCHE LOLA

2 BLONDE WOMEN

3 WHEN DIE BESTE FREUDIN

4 SIE LIEB ZU MIR

5 ICH HAB DIE GANZE NACHT

6 JA SO BIN ICH

7 JONNY

8 PETER

9 SYMPHONIE

10 ASSEZ

11 MOI JE M'ENNUIE

12 QUAND L'AMOUR MEURT

13 LILI MARLENE

14 YOU'VE GOT THAT LOOK

15 YOU DO SOMETHING TO ME

16 YOU GO TO MY HEAD


Marlène DIETRICH (1901-1992)
 
Maria Magdalena Dietrich Von Losch, dite Marlène Dietrich, (née à Berlin le 27 décembre 1901) a connu une longue carrière de music-hall. Elle a incarné pendant près de 50 ans à l'écran comme sur scène une image mythique de la femme à la fois objet de culte amoureux, et femme d'une farouche indépendance
Dans le Berlin des années 1920, Marlène vit la bohème d'une jeunesse sans repère. Elle fait ses premières armes dans les cabarets. Musicienne accomplie, capable de jouer de plusieurs instruments, notamment du violon, Marlène entre dans le show-business en se passionnant d'abord pour l'art lyrique.
C'est pendant l'un de ses tours de chant que le cinéaste Joseph Von Sternberg l'aperçoit et lui propose en 1930 son premier grand rôle de Lola-Lola dans l'Ange Bleu.
C'est à partir de cette période que Marlène devient une véritable figure de proue de l'époque moderne-celle de la femme consciente, érotique et libre financièrement.
Sa voix troublante, ses jambes de déesse, ses parures extravagantes (plume, robe drapée, four­rure, smoking d'homme...) en font l'incarnation de la femme fatale.
 Et puis c'est la guerre, elle se fait américaine, par haine du nazisme, chante pour les militaires, partage la vie des soldats du front. Après la guerre le cinéma lui offre encore quelques beaux rôles avec notamment Biliy Wilder dans la scandaleuse de Berlin en 1948, avec Hitchcock dans le grand alibi en 1950, ou encore avec Fritz Lang dans l'Ange des maudits en 1952.
Afin de perpétuer la légende et de boucler ses fins de mois Marlène se lance de nouveau dans le tour de chant, interprétant des standards dont l'inoubliable Lily Marlène (1945) ou encore Blonde women (1930), ich bin die fesche Lola (1930), elle a une voix rauque et sensuelle, Marlène contrôle scrupuleusement ses apparences. L'image de la femme fatale environnée de luxe, à la fois mystérieuse, froide et séductrice en vue de bâtir sa légende.
Témoin représentatif de sa carrière discographique nous avons rassemblé dans cette compila­tion ses meilleures chansons entre les périodes de 1928 à 1949.
 
Marlène Dietrich aura symbolisé par sa voix et son mythe tout le raffinement et le charme en donnant toujours au public exactement ce qu'il recherchait : un morceau de rêve, de la poé­sie et une grande part de sensualité.
 
 

 

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal