Fred GOUIN

Fred GOUIN

R237
8,00 €
1CD-25 TITRES / FRE GOUIN CHANSONS ET SÉRÉNADES / ANTHOLOGIE DE LA CHANSON FRANÇAISE

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 
 
Chansons et sérénades
 
1 Envoi de fleurs                    2’40’’
P. Delmet / H. Bernard

2 Le Temps des cerises          2’50’’
A. renard / J.B. Clément

3 Bonsoir madame la lune      2’39’’
E. Bessières / P. Marinier  
       
4 Si petite                                3’11’’
P. Bayle / Claret

5 Ferme tes jolis yeux            3’12’’
R. de Buxeuil / V. Thomas

6 Derrière les volets                3’13’’
G. Valdy / A. Terrier

7 Je n’ai plus de maman          2’51’’
Léojac / Léojac

8 Valse nuptiale                       3’09’’
R. Soler / L. Boyer

9 Les Lilas                               2’51’’
Lelièvre –Varna / Rouvray

10 Ramona                             2’50’’
Mabel –Wayne / St. Granier

11 La Chanson des heures      2’31’’
X. Privas / X. Privas

12 Mousmé d’amour                3’08’’
A. Valsien – G. Combe / Foucher

13 Colombinella                       3’11’’
Delabre / Dumestre

14 Sérénade du passant          1’56’’
J. Massenet / F. Coppée

15 Les papillons de nuit          3’11’’
Gabaroche / Gabaroche

16 Les Trésors de ma vie        3’02’’
Christiné – Mortreuil / Trébisch

17 Sérénade de Toselli             2’43’’
Toselli / Toselli

18 Quand les lilas refleuriront         3’01’’
D. Dihan / G. Auriol

19 Les Millions d’arlequin      2’42’’
Drigo / Drigo

20 Miralda             2’2’’’
P. Chambran / P. Chambran

21 Chant indien   2’43’’
R. Frilm

22 La Chanson de Marinette  2’44’’
Tagliafico / Tagliafico

23 Guitare d’Hawai       3’08’’
G. Koger - Delormel / V. Scotto

24 La Chanson des blés d’or  3’00’’
D. Soubise / D.Soubise

25 Marche des petits Pierrots           2’22’’
Bose – Héros / Cellarius

Fred Gouin
 
De son vrai nom Hippolyte Eugène Frédéric Gouin est né le 26 avril 1989 à Boulogne-sur-Seine et rencontre la chanson dans sa première jeunesse à la chorale paroissiale… Mais il ne parlera jamais del la première partie de sa vie ! Cependant l’on croit savoir que vers les 1O ans il achète alors des petits formats de chansons qu’il revend le soir tout en les interprétant … Il aurait passé une grande partie de cette jeunesse à l’armée et à la guerre jusqu’en 1918. C’est en 1926 que sa carrière se dessine quand il signe un contrat avec Odéon où il enregistrera quelques 400 chansons jusqu’en 1935…
En 1928 c’est son premier grand succès avec Le temps des cerises, plus de 400 OOO vendus, il est lancé et il continue avec La Chanson des blés d’or, La Chanson des heures etc… Il est alors un des chanteurs les plus populaires de son époque. En 10 ans son répertoire est considérable et touche à tous les genres : chansons légères, sentimentales, à voix, opérettes et même opéra.
Mais il est tombe amoureux de Berthe Sylva et la guerre éclate en 1939, le couple part pour Marseille où Berthe Sylva, diminuée par la boisson et la pauvreté meurt en 1941… Il quitte alors Marseille pour Niort où il décédera.
Fred Gouin (de son vrai nom Hippolyte Eugène Frédéric Gouin, aussi connu sous le pseudonyme Viallard) (26 avril 1889 au Mans - 18 février 1959 à Niort) est un chanteur français1. Biographie Dès 1918, sous le pseudonyme de Viallard, il chante dans les cabarets. Vers 1924-1925, il reprend son nom Fred Gouin. Petit à petit, il se fait un nom dans la chanson avec des titres comme : "L'Heure exquise", "La Veuve joyeuse", "Mary Lou", "Charmaine", "La Fille du Bédouin", "Elle danse le charleston", "Les Roses de Picardie", "Marie-Rose", "Le Petit Chapeau" et "Elle a perdu son pantalon". C'est en 1928, qu'il chante une chanson de 1866, "Le Temps des cerises" d'Antoine Renard et Jean-Baptiste Clément. Ce fut un immense succès. On parle de 400 000 copies : du presque jamais vu. Une très grande interprétation, Fred est lancé ! Il continua avec : "La Chanson des blés d'or", "Le Mouchoir rouge de Cholet", "La Chanson des heures", "Le Vieux Mendiant", "C'est ce soir ou jamais", "L'Âme des roses" et l'un de ses plus célèbres titres : « Ramona » de L. Wolfe Gilbert traduite et adaptée en français par Saint-Granier, Jean Le Soyeux et Albert Willemetz pourtant créée par Saint-Granier. Son répertoire s'étendit encore avec : "Le Vin de chez nous", "Ohé ! Pêcheurs", "O Mexico", "Pi... Ouit !", "Tout autour du Vel'd'Hiv", "Les Soquettes à Miquette". Il continua ainsi, jusqu'en 1935. Le dernier disque de Fred Gouin, enregistré en mars 1936, chez Cristal. Il chante deux succès du jeune Tino Rossi. Puis il tomba amoureux d'une chanteuse populaire : Berthe Sylva avec laquelle il enregistrera quelques duos ("Ferme tes jolis yeux", "Le conte de grand-mère"…). La guerre éclate en 1939, le couple se réfugie à Marseille. Ils obtiennent peu de contrats, ils dépensent leur argent. Berthe décède en 1941, minée par la boisson et la pauvreté. Sa maison de disques finance les obsèques. Quelques années plus tard, sa dépouille est transférée dans la fosse commune puisque personne ne renouvela la concession. Une légende veut que Fred ait jeté sur sa tombe une immense gerbe de roses blanches, comme le titre de la chanson fétiche de son amie, pour ensuite s'en aller seul. À partir de cette date, jusqu'en 1980, personne ne sut ce qu'il advient de lui. Aujourd'hui, on sait que Fred est remonté vers Niort où il se recycla dans le commerce des frites. Il mourut dans cette ville le 18 février 1959. Sa discographie impressionnante comporte plus de 200 faces pour la firme Odéon entre 1926 et 1935 et deux dernières faces enregistrées chez Cristal en mars 1936. Il existe également trois disques enregistrés sous le nom de Viallard pour l'Odeon Talking Machine vers 1912-1913, ces derniers quasi-introuvables aujourd'hui. Wikipédia

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist