Annie CORDY / IRRÉSISTIBLE

Annie CORDY / IRRÉSISTIBLE

R222
Derniers articles en stock
10,00 €
2 CD / TOUTES LES FACETTES DU TALENT DE CETTE INCROYABLE ARTISTE

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 
LES TITRES

CD 1
 
1 Oh ! Quelle nuit            !          2’12’’
M. Tézé – F. Véran / D. Gibson           1959
2 Salade de fruits                       2’53’’
N. Roux – A. Canfora / N. Roux         1959
3 Mon homme à moi      2’25’’
J. Aldo / M. Hender         1958
4 Docteur Miracle           2’09’’
H. Ithier / R. Bagdassarian     1958
5 L’Amour est dans ta rue      2’23’’
J. Plante – P. Delanoë / F. Loewe      1959
de la comédie musicale My fair lady
6 Mon chouette pépin   2’20’’
P. Perrin / P. Perrin – C. Blondy       1961
7 Frenchie (le pianiste de Broadway)       2’11’’
R. Bravard / A. Canfora                       1958
8 Petite fleur         2’55’’
F. Bonifay / S. Bechet    1959
9 Abuglubu abugluba   2’42’’
G. Coulonges – J. Grelbin / C. Argentino    1960
10 Qu’il fait bon vivre   2’12’’
P. Delanoë – G. Aber / R. Marbot      1959
11 Le Millionnaire          2’43’’
A. Salvet – M. François / P. Prado    1959
12 Tout doux, tout doucement         2’40’’
P. Delanoë – F. Gerald / G. Troxel – G. Christopher     1959
13 Patricia 2’06’’
P. Delanoë / A. Salvet    1958
14 Hello ! Le soleil brille         2’22’’
F. Bonifay – J. Hourdeaux / R. Holiday – J. Sweetfield 1958
du film Le Pont de la rivière Kwaï
15 Le Vieux pianola       2’22’’
M. D. Lovin – A. Godet / R. Hancre              1960
16 J’avais rêvé d’un ange         2’28’’
J. Broussolle / J. Duncan           1958
17 Bim Bom Bey             2’41’’
M. Vaucaire – H. Perreti / M. David– L. Creatore                      1959
18 Un clair de lune à Maubeuge       3’03’’
P. Perrin / P. Perrin – C. Blondy       1962
19 Houla houp     2’12’’
A. Salvet – G. Bertret / D. Hohler – C. Maduri     1958
20 Allez hop          2’08’’
J. Demamy / A. Bruno   1960
21 Partout             2’11’’
M. Tézé – L. Hart / R. Rodgers                      1961
22 La Fête à Loulou       2’01’’
R. Rouzaud / B. Castella                      1959
23 Dis-le, dis-le moi       2’06’’
F. Bonifay – Ch. Jollet / M. Garson – E. Shuman             1960
24 Banjo Boy        2’27’’
J. Broussolle / Ch. Niessen      1960
25 La Chanson du Marsupilami       2’35’’
R. Asso – F. Valmont / C. Valery        1960
26 Sa Majesté       2’14’’
G. Coulonges / C. Henri                        1961
27 La Pétoche       2’32’’
G. Coulonges / G. Coulonges              1961
28 Jojo de Saint Amand                       2’29’’
J. Mareuil / G. Liferman                       1962
29 Les Pingouins            2’01’’
S. Castel / M. Fontenoy             1961
30 Les Papous      2’43’’
F. Liénas / N. Roux         1960
31 Paname             2’47’’
L. Ferré / L. Ferré                      1961
 
CD 2
 
1 J’ne peux pas     3’00’’
A. Trébisch – H. Christiné / H. Fragson     1953
2 Moi j’aime les hommes         2’44’’
R. Vinci / F. Lopez           1952
de l’opérette La route fleurie
3. À pied, à cheval           3’23’’
J. Binon / J. Binon                       1955
4 La Biaiseuse      3’50’’
L. Lelièvre – P. Marinier / P. Marinier       1953
5 Cafés de chez nous (bistrots parisiens)             3’12’’
J. Verières /  M. Monnot                       1955
6. La Petite Marie           2’42’’
N. Barcy / R. Varnay      1952
7 Fleur de papillon        2’03’’
J. Dréjac / J. Constantin                        1954
8 Le bal des voyous        3’05’’
H. Varna / V. Scottto      1952
9 Cigarettes, whisky et p’tites pépées       3’18’’
F. Lienas – J. Soumet / T. Spencer    1957
10 À Compostelle                       2’52’’
G. Vesta / G. Luipaerts 1952
11 Tantina de Burgos   2’57’’
H. Génès / E. Rancurel             1956
12 Viens à Nogent          2’19’’
M. Fontenoy / M. Fontenoy
du film Sur toute la gamme
13 Hop digui-di   2’00’’
F. Bonifay / A. Hoffman – D. Manning                    1957

14 Les trois bandits de Napoli          2’44’’
F. Bonifay / G. Magenta            1952
15 Le Dimanche matin             2’36’’
R. Vincy / F. Lopez
du film Le Chanteur de Mexico
16 Oh ! Bessie       3’04’’
G. Bérard / C-H. Vic       1955
17 Quand le bâtiment va         2’56’’
J. Mareuil – J. François / J. Ledru      1953
18 C’est toi que je préfère       2’57’’
F. Bonifay / G. Magenta                       1954
19 Mister Johnny            3’33’’
D. Hortis – P. Guitton / F. Barcellini – J. Binon               1956
20 Le Petit pélican         3’04’’
J. Mareuil – N. Roux / N. Roux – J. Rignac             1954
21 Du soleil            1’46’’
J-C. Darnal / J-C. Darnal                       1955
22 J’ai le palpitant          2’04’’
J-P. Mottier – R. Denoncin / J-P. Mottier – J. Ledru                   1956
23 Je T’aime          2’44’’
M. Vendome / P. Roche            1957
24 Coquelicots polka     2’01’’
P. Delanoë / P. Roberts – F. Stanley                       1957
25 La petite rouquine du vieux Brooklyn                       1’55’’
J. Eigel / E. Sullon                       1957
26 La Vie de famille       2‘46’’
R. Gall / G. Roussel         195
27 La Frotteuse de parquet   2’13’’
F. Bonifay / J. Hourdeaux        1958
28 La Ballade de Davy Crockett       2’35’’
F. Blanche / G. Bruns
du film Davy Crockett roi des trappeurs
 
Annie Cordy
Actrice, meneuse de revue et chanteuse, Annie Cordy est née à Bruxelles en juin 1928. Très jeune elle est attirée par la chanson et la musique, à huit ans elle prend des cours de solfège, de piano et de danse et très vite participe à des galas de bienfaisance. Elle débute au Bœuf sur le Toit à Bruxelles, puis décide de venir à Paris où elle rencontre celui qui sera son mari et manager, François-Henri Bruneau. Meneuse de revue elle enchaine les spectacles au Lido , à l’ABC et autres salles. Elle signe avec la maison de disques Pathé Marconi, reçoit à Deauville le prix Maurice Chevalier et part en tournée avec Georges Guétary dans La route fleurie… Sa carrière est lancée et ne s’arrêtera plus. Chanteuse, elle enregistrera plus de 600 chansons — Grand Prix de l’Académie Charles Cros en 1955—, chantera dans plus de 20 opérettes… Actrice elle jouera dans plus de 40 films ou téléfilms et une dizaine de pièce de théâtre… Star du show-biz elle donnera un nombre incalculable de galas… C’est une magnifique carrière grâce à ses multiples talents…
Léonie Cooreman dit Annie Cordy est une chanteuse, meneuse de revue et actrice belge née le 16 juin 1928 à Laeken (Belgique) et morte le 4 septembre 2020 à Vallauris (France). Artiste prolifique, elle a enregistré plus de sept cents chansons au style enjoué et festif, joué dans une vingtaine de comédies musicales et d'opérettes. Elle a aussi joué dans une quarantaine de films, une trentaine de séries et téléfilms, une dizaine de pièces de théâtre, et donné près de dix mille galas. Très énergique et toujours de bonne humeur lors de ses apparitions en public, elle vante les mérites du sourire, même s'il lui arrive d'incarner des rôles plus graves au cinéma ou pour des fictions à la télévision. Anoblie en 2005 avec le titre personnel de baronne, elle choisit pour devise « La passion fait la force ». Biographie Léonia Juliana Cooreman naît à Laeken (ville de Bruxelles). Son père, Jan Cornelius Cooreman, est menuisier ; sa mère, Maria de Leeuw1, lui donne le goût des chansons en lui faisant écouter la TSF. Elle a un frère aîné, Louis, et une sœur, Jeanne. À huit ans, comme elle est de constitution fragile, sa mère l'inscrit à un cours de danse. Elle apprend le piano et le solfège, tout en poursuivant ses études, puis participe à des galas de bienfaisance. Entre les numéros dansés, elle chante les succès du moment. Très vite, tout s'enchaîne : radio-crochets, concours… Aussitôt remarquée par le directeur artistique du Lido qui réussit à la convaincre de quitter Bruxelles où elle jouait au Bœuf sur le toit. Elle débarque à Paris le 1er mai 1950, engagée comme meneuse de revue. En 1951, elle rencontre celui qui deviendra son mari et imprésario, François-Henri Bruneau dit Bruno (1911-1989). Ils se marient le 3 février 1958, à la mairie de Bièvres, où ils habitent, dès avril 1960, dans leur grande maison « La Roseraie ». Le couple n'eut jamais d'enfants. Elle n'a cependant jamais demandé la nationalité française. Annie Cordy mène ensuite diverses revues au Lido et à l’ABC. Elle accompagne également la caravane du Tour de France. En 1952, Annie Cordy commence à montrer les autres facettes de son talent : elle signe un contrat avec Pathé-Marconi, obtient à Deauville le prix Maurice-Chevalier, puis est engagée pour La Route fleurie avec Georges Guétary et Bourvil. Tout en continuant l'opérette, Annie Cordy enregistre ses premiers succès — Les trois bandits de Napoli, Bonbons Caramels, Fleur de papillon, Léon, La tantina de Burgos, La ballade de Davy Crockett, etc. — qui l'imposent définitivement. Elle apparaît également au grand écran dans Si Versailles m'était conté... de Sacha Guitry (1953), Poisson d'avril avec Bourvil et Louis de Funès (1954) et Bonjour sourire avec Henri Salvador (1955). La même année, elle passe en vedette à l'Olympia et à Bobino, et reçoit le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros pour la chanson Oh Bessie ! Le 18 avril 1956, elle chante pour les fiançailles de Grace Kelly et du prince Rainier III de Monaco. Après le succès au cinéma du Chanteur de Mexico avec Luis Mariano et Bourvil, c'est l'Amérique qui l'accueille : le Plazza à New York, le Copacabana à Rio de Janeiro, puis Cuba, Mexico ou encore Porto Rico. Un contrat pour une grande comédie musicale lui est alors proposé aux États-Unis, mais son manager et mari n'appréciant pas l'Amérique, elle abandonne une carrière internationale prometteuse. 1964 - répétitions d'Annie Cordy pour Visa pour l'amour, avec L. Mariano (Toulouse). En 1957, Annie Cordy commence une nouvelle opérette, Tête de Linotte, avant de retrouver Luis Mariano dans Visa pour l'Amour (de 1961 à 1964), et Bourvil dans Ouah ! Ouah ! (1965). Avec Darry Cowl comme compositeur et partenaire, elle crée Pic et Pioche en 1967 et en compagnie de Pierre Doris, Indien vaut mieux que deux tu l'auras. En 1964, elle retrouve la scène de Bobino pour une rentrée parisienne. En février 1965, sur les conseils de Maurice Chevalier, elle présente aux Parisiens un véritable « Show », où chaque chanson donne lieu à une mise en scène, à des ballets et à des costumes : Annie Cordy en deux actes et 32 tableaux. Un an plus tard, elle enchaîne sur une tournée internationale qui la mène de Berlin à Madrid, en passant par Moscou – où elle retournera pour dix-neuf concerts l'année suivante. En 1972, elle crée la version française de Hello, Dolly !, ce qui lui vaut l'Award de la meilleure show-woman européenne, triomphant avec Nini la Chance (1976) et Envoyez la musique ! (1982). Elle connaît le succès également au théâtre, en interprétant Madame Sans-Gêne et Madame de Sévigné. En 1994, son interprétation de la Célestine consacre définitivement son talent dramatique. Chanteuse Malgré une vive présence au devant de la scène théâtrale, Annie Cordy continue d'enregistrer des chansons qui rencontrent le succès auprès du public : Cigarettes, Whisky et P'tites Pépées (1957), Hello le soleil brille (no 1 durant 26 semaines en 19589), Nick nack paddy whack (1959), Salade de fruits (1959), Un clair de lune à Maubeuge (1962), Six roses (1964), Le p'tit coup de chance (1965), T'as vu Monte Carlo (1969), Hello, Dolly! (1972), La Bonne du curé (plus d'un million de disques vendus10 en 1974), Frida oum papa (1975), La Bébête (1976), Ça ira mieux demain (1976), Nini la chance (1976), Le Kazou (1979), Señorita Raspa (1980), Tata Yoyo (1981), Cho Ka Ka O (1985) ainsi que Les Enfants de la Terre (1998). En 1987, elle interprète une chanson composée pour elle par Gilbert Bécaud sur des paroles de Julian More11 : Ah bravo, tirée de la comédie musicale Madame Roza sur la Rafle du Vel' d'Hiv. Jouée à Broadway, la comédie musicale est restée inédite en France, seule une vidéo en témoigne12. Elle enchaîne ainsi les galas à un rythme effréné, en ayant effectué près de 10 000 et ayant enregistré plus de 700 chansons. Lors d'une interview, elle révèle que, en comptant les reprises, les hommages sur les plateaux TV et bien sûr les enregistrements, elle a chanté près de 2 000 chansons. Annie Cordy était considérée par la critique musicale comme une chanteuse "fantaisiste", dont l'univers gravitait autour de registres de chanteurs populaires comme Bourvil, qu'elle connaissait bien, Boby Lapointe, ou le chanteur fantaisiste Carlos.Elle n'était ni auteur et ni compositrice de ses chansons, mais ces dernières étaient généralement insouciantes, festives, et n'étaient jamais engagées, et n'abordaient jamais des sujets graves, ou polémistes. Bien entendu, la critique musicale voyait dans le cabaret le lieu idéal pour chanter son répertoire, et donc, le cabaret était son tremplin artistique, qui la conduira non seulement à la chanson, mais aussi au théâtre, ou au cinéma, en tant qu'actrice.[réf. nécessaire] Actrice de cinéma En 1969, Annie Cordy tourne Le Passager de la pluie sous la direction de René Clément, où elle dévoile un talent dramatique, qui sera confirmé dans Le Chat (1971) aux côtés de Jean Gabin et Simone Signoret, mais aussi dans Rue Haute (Récompense de la meilleure comédienne en 1976) et Un été après l'autre (1989). Elle apparaît également dans plusieurs films populaires, tels que Ces Messieurs de la famille (1968), Elle court, elle court la banlieue (1973), La Vengeance d'une blonde (1994), Madame Édouard (2004), Disco (2008) et Le crime est notre affaire (2008), et effectue le doublage voix dans des dessins animés tels que Pocahontas (1995) et Frère des ours (2003). Au total, 19 de ces films ont dépassé le million d'entrées en France13. Elle tourne dans une quarantaine de films tout au long de sa carrière, qu'elle consacre à plein temps dès les années 2010. Elle a été de nombreuses fois invitée du Gala de l'Union des artistes, comme en 1953, 1959, 1970 ou 1981. Également, elle chante lors de la soirée électorale de 1969, ainsi que celle de 1974. Elle anime et participe en tant qu'artiste, en février et mars 1971, à l'émission de variétés Annie sur la 2, diffusée sur la seconde chaîne de l'ORTF (ORTF 2). En 1977 et 1978, elle présente Chansons à la carte pour la radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF). Pendant l'été 1985, elle présente quelques numéros du jeu Anagram sur TF114. En 2000, elle participe au concert des Enfoirés, retransmis sur France 2, où elle chante notamment Une belle histoire avec Alain Souchon et Francis Cabrel. En 2006, elle est la voix off de Moi, Belgique, une série de documentaires sur l'histoire de la Belgique diffusée en première partie de soirée sur la RTBF15. Elle continue d'être régulièrement invitée des plateaux télés, comme La Méthode Cauet, Tous ensemble, Les Enfants de la télé, C'est au programme, Les Années bonheur, Le Plus Grand Cabaret du monde, Vivement Dimanche, Les Grands du rire, Chabada, Les Chansons d'abord, Questions pour un champion (spéciale idoles), C à vous, le Morning Live ou encore Touche pas à mon poste. Elle est également souvent invitée pour des émissions hommages, notamment aux Carpentier ou à Dalida, en 2012 sur France 3. En octobre, France 3 lui consacre une émission en prime-time : Tous vos amis sont là, présentée par Stéphane Bern, avec de nombreux invités. En janvier, c'est France 2 qui lui consacre un prime-time, toujours présenté par Stéphane Bern, C'est votre vie !. Son dernier album de chansons originales paraît en novembre : Ça me plaît… Pourvu que ça vous plaise, suivi d'une tournée en 2013 : Cordy et ses Gus. Le 17 novembre 2014, est publié un album composé de chansons de Noël, Annie Cordy chante Noël. Elle cessera par la suite de publier des disques. La même année, elle enregistre le titre Histoire d'amours, pour l'association Le Refuge, qui a créé un collectif de 200 artistes, Les Funambules. Le 14 janvier 2015 sort le film Les Souvenirs, de Jean-Paul Rouve, où Annie Cordy tient le rôle principal, aux côtés de Mathieu Spinosi, Michel Blanc, Chantal Lauby et Audrey Lamy. Les critiques sont unanimes pour souligner la performance de la chanteuse28. Elle apparaît dans beaucoup d'émissions à l'occasion de la sortie du film et de ses 70 ans de carrière. France 2 lui consacre un prime-time, C'est votre vie !, présenté par Stéphane Bern. Le 16 mars 2015 sort l'album Joyeux anniversaire M'sieur Dutronc, un album hommage à Jacques Dutronc y participe notamment Annie Cordy. Elle enregistre la même année, en duo avec Cyrille Gallais, une reprise de L'Indifférence de Gilbert Bécaud, ainsi qu'un duo avec Michou intitulé 85 % d'amour et 60 ans de cabaret à l'occasion du 85e anniversaire et des 60 ans du cabaret de ce dernier. Elle tourne également le film Le Cancre, de et avec Paul Vecchiali, Catherine Deneuve et Mathieu Amalric, projeté au festival de Cannes. Le 18 mai 2016, pour la première fois, elle monte les marches du Festival de Cannes pour un film dans lequel elle joue, à l'occasion de la projection du film Le Cancre, aux côtés de Paul Vecchiali, Catherine Deneuve et Mathieu Amalric. Le 4 juillet 2018, elle apparaît dans le film Tamara Vol.2, et un téléfilm pour France 3 : Illettré29. C'est sa dernière apparition au cinéma. Le 8 juillet 2018 est inauguré le parc Annie Cordy attenant à l'ancienne gare de Laeken dans la section du même nom de la ville de Bruxelles. En 2019, à 91 ans, Annie Cordy reçoit le prix d'interprétation au festival international Entr'2 Marches organisé parallèlement au Festival de Cannes pour sa performance dans le court-métrage Les Jouvencelles de Delphine Corrard,. Annie Cordy meurt le 4 septembre 2020 à son domicile de Vallauris, dans les hauteurs de Cannes, à l'âge de 92 ans d'un malaise cardiaque Sa nièce, qui vivait avec elle, a prévenu les pompiers aux alentours de 18 heures, mais ils ne réussissent pas à la réanimer Discographie Albums studio 1953 : Les trois bandits de Napoli 1955 : Fleurs de papillon 1956 : Les succès d'Annie Cordy 1957 : Chante les airs de l'opérette “Tête de linotte” 1957 : Cigarettes et whisky 1959 : Merveilleuse Annie 1960 : Pleins feux sur Annie Cordy 1962 : Visa pour l'amour (avec Luis Mariano) 1963 : For me formidable 1964 : Style rococo 1965 : Ouah ouah (avec Bourvil) 1968 : Pic et Pioche (avec Darry Cowl) 1970 : Indien vaut mieux que deux tu l'auras (avec Pierre Doris) 1972 : Hello Dolly 1973 : Hé hé, c'est chouette 1974 : Annie Cordy Show 1976 : Nini la chance 1977 : Sacré bourricot 1978 : La Bonne du curé 1980 : Tata Yoyo 1981 : Vanini vanillée 1982 : Envoyez la musique 1985 : Cho ka ka o 1988 : L'Arbre à chansons 1992 : Oh la la quelle soirée 1997 : Les trois bandits de Napoli 1998 : Annie Cordy chante Broadway 2012 : Ça me plaît... Pourvu que ça vous plaise 2014 : Annie Cordy chante Noël Compilations 1992 : Collection Or : Tata Yoyo 1998 : 50 ans de succès 1999 : Le meilleur d'Annie Cordy 2001 : Annie Cordy fait la fête ! 2002 : Les indispensables 2002 : Les indispensables, vol.2 2004 : J'adore la chanson française 2004 : Bonbons caramels 2005 : Que du bonheur 2005 : Fleur de papillon 2006 : 1957 / 1960 vol.1 2006 : 1963 / 1965 vol.2 2010 : Les années Columbia Pathé (1952-1969) 2012 : Les années CBS (1970-2010) Les années Chansons / vol.1 Les années Chansons / vol.2 Principaux succès 1952 : Les trois bandits de Napoli 1953 : Bonbons, caramels, esquimaux, chocolats 1953 : La fille du Cov-bois 1953 : Léon 1954 : Viens à Nogent 1955 : Fleur de Papillon 1956 : Tantina de Burgos 1956 : La Ballade de Davy Crockett 1957 : Coquelicots polka 1957 : Oh ! la, la 1958 : Hello le soleil brille 1958 : Docteur Miracle 1959 : Nick Nack Paddy Whack 1959 : Petite fleur 1959 : Salade de fruits 1959 : Cigarettes, whisky et p'tites pépées 1960 : Les papous 1960 : Banjo Boy 1961 : Ah ! qu'il fait bon (avec Luis Mariano) 1962 : Un clair de lune à Maubeuge 1963 : Aïe, pourquoi on s'aime (avec Luis Mariano) 1963 : Tu m'as voulue 1964 : Six Roses 1965 : Le p'tit coup d'chance (avec Bourvil) 1965 : Café ! Tabac (avec Bourvil) 1969 : T'as vu Monte-Carlo ? 1970 : Le chouchou de mon cœur 1970 : Calamity 1972 : Hello Dolly 1974 : La Bonne du curé 1975 : Ya kasiti 1975 : Jane la Tarzane 1975 : Frida Oum Papa 1976 : La Bébête 1976 : Nini la chance 1976 : Ça ira mieux demain 1977 : Boing Boing 1977 : Bernard et Bianca 1978 : La Madam 1979 : Le kazou 1979 : Notre dernier automne 1980 : Señorita Raspa 1980 : La coupe à Ratcha 1980 : Tata Yoyo 1980 : Natacha 1981 : Vanini vanillée 1982 : Si j'étais le soleil 1982 : Envoyez la musique 1982 : Nini Pompon 1984 : Choubidou 1985 : Cho Ka Ka O 1987 : Cot Cot Coin Coin 1988 : Eléonor 1995 : Écoute ton cœur (bande originale de Pocahontas) Collaborations avec les éditions Walt Disney 1977 : Les Aventures de Bernard et Bianca En public 1955 : Le tour de chant d'Annie Cordy (enregistré à l'Olympia de Paris) 1960 : Pleins feux sur Annie Cordy 1961 : Live at Club Domino 1965 : Théâtre Gramont 1965 1966 : Grand récital39 1968 : Bobino 68 1975 : À l'Olympia 1979 : Olympia 79 1995 : À l'Olympia 1998 : 50 ans de succès (enregistré à l'Olympia) 1999 : Live 2000 : Enfoirés en 2000 2004 : Que du bonheur ! (enregistré au théâtre Sébastopol de Lille) 2006 : Moi, Belgique (l'histoire de la Belgique racontée par Annie Cordy : 7 épisodes présentés dans un coffret de 3 DVD) 2008 : Âge tendre, la tournée des idoles, saison 3 2011 : Âge tendre, la tournée des idoles, saison 6 2013 : Âge tendre, la tournée des idoles, saison 8 Chansons [afficher] Liste des principales chansons d'Annie Cordy Filmographie Cinéma 1954 : Boum sur Paris de Maurice de Canonge : elle-même 1954 : Si Versailles m'était conté… de Sacha Guitry : Mme Langlois 1954 : Poisson d'avril de Gilles Grangier : Charlotte Dupuy 1955 : La Belle des belles de Robert Z. Leonard 1956 : Le Chanteur de Mexico de Richard Pottier : Cri-Cri 1956 : Bonjour sourire de Claude Sautet : elle-même 1957 : Viktor und Viktoria de Karl Anton : Titine 1958 : Tabarin de Richard Pottier : Mimi 1959 : Cigarettes, Whisky et P'tites Pépées de Maurice Régamey : Martine 1960 : Tête folle de Robert Vernay : Annie 1965 : Ces dames s'en mêlent de Raoul André : Lily 1965 : L'Or du duc de Jacques Baratier : la concierge 1968 : Ces messieurs de la famille de Raoul André : Maryse 1969 : Le Bourgeois gentil mec de Raoul André : Mme Marthe 1970 : Le Passager de la pluie de René Clément : Juliette 1970 : Ces messieurs de la gâchette de Raoul André : Maryse 1970 : La Rupture de Claude Chabrol : Mme Pinelli 1971 : Le Chat de Pierre Granier-Deferre : Nelly 1972 : Les Galets d'Étretat de Sergio Gobbi : Brigitte 1972 : Les Portes de feu de Claude Bernard-Aubert : Andrée 1973 : Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès : l'agent immobilier 1972 : Le Mataf de Serge Leroy : Nina 1972 : La Dernière Bourrée à Paris de Raoul André : la psychanalyste 1974 : Les Gaspards de Pierre Tchernia : Ginette Lalatte 1974 : Commissariat de nuit de Guido Leoni : Pupa 1975 : Isabelle devant le désir de Jean-Pierre Berckmans : la mère d'Isabelle 1975 : Souvenir of Gibraltar d'Henri Xhonneux : Tina, la mère 1976 : Rue Haute d'André Ernotte : Mimi 1977 : Drôles de zèbres de Guy Lux : la véritable baronne Jacinthe de la Tronchembiais 1983 : Le Braconnier de Dieu de Jean-Pierre Darras : Jofrette 1990 : Un été après l'autre d'Anne-Marie Étienne : Mère Fine 1994 : La Vengeance d'une blonde de Jeannot Szwarc : Jany 2004 : Madame Édouard de Nadine Monfils : Ginette 2006 : Le Dernier des fous de Laurent Achard : Rose 2006 : C'est beau une ville la nuit de Richard Bohringer : la mamie HLM 2008 : Disco de Fabien Onteniente : Mme Graindorge 2008 : Le crime est notre affaire de Pascal Thomas : Babette Boutiti 2009 : Les Herbes folles d'Alain Resnais : la voisine 2012 : Crimes en sourdine de Joël Chalude et Stéphane Onfroy : Mme Garcia 2014 : Le Dernier Diamant d'Éric Barbier : Inès de Boissière 2015 : Les Souvenirs de Jean-Paul Rouve : Madeleine 2016 : Le Cancre de Paul Vecchiali : Christiane 2018 : Tamara Vol.2 d'Alexandre Castagnetti : Rose Wikipédia

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist