Et toujours...

xxxx

WEST

ROLLINS

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

Graeme ALLWRIGHT / PETITES BOITES Agrandir

Graeme ALLWRIGHT / PETITES BOITES

SES GRANDS SUCCÈS
2 CD Collection Rouge & Noir

Plus de détails

986935

10,00 €

» Ajouter à ma liste de souhaits

Artiste
Graeme ALLWRIGHT
Type de musique
VARIÉTÉS
  • VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
                     POUR ÉCOUTER OU TÉLÉCHARGER DES TITRES ALLEZ EN BAS DE PAGE

CD1
« En Public » enregistré en concert à Paris en 1993
 
01 Au coeur de l’arbre
(M. Cocagnac)
02 J’m’envolerai
Traditionnel - Adaptation : Allwright / Waring)
03 Tu n’es plus là cet automne
(JL. Morel / G. Allwright)
04 Demain sera bien
(L.Cohen / G. Allwright)
05 Lumière
(G. Allwright)
06 Petites boites
(Reynolds / G. Allwright)
07 La mer est immense
(Cooper & Brickman / G. Allwright)
08 Emmène-moi
(Clements & Reynolds / G. Allwright)
09 Suzanne
(L. Cohen / G. Allwright)
10 L’étranger
L. Cohen / G. Allwright)
11 La petite route
(JL. Morel / G. Allwright)
12 L’homme donna des noms aux animaux
(B. Dylan / G. Allwright)
13 Danse moi vers la fin de l’amour
(L. Cohen / G. Allwright)
14 La gomme
(JL. Morel / G. Blumenfeld)
15 Petit garçon
(R. Miller / G. Allwright)
16 Il faut que je m’en aille
(G. Allwright)
17 La chanson de l’adieu
(L. Porquet / G. Allwright)

Graeme Allwright : chant et guitare
Erick Manana : guitare et voix • Régis Gizavo : accordéon et voix • Patrick Goraguer : piano et orgue
Christophe Gaillot : percussions • Passy Rakotomalala : voix, valiha (harpe malgache), hochet
Son spectacle : Patrick Desmars et Solo Razafindrakoto • Création lumières : Philippe Leger
Enregistré à Paris, au Passage du Nord-Ouest en 1993, par Antoine Pfirter • Mixé par Sylvio Sloane
Co-produit et réalisé par Solo Razafindrakoto pour MUSIKELA
Danse moi vers la fin de l’amour : avec l’ aimable autorisation de Phonogram
Ed. Premiere music Group : 5-11-14 • Ed. Warner Chappell music : 1-6-8-16-17
EMI Music Publishing : 4-9-10 • Ed. Essex : 7 • Sony Music Publishing : 12
Ed. Paris Tree Music : 15
 
CD2
« Lumière » enregistré en studio à Paris en 1992
 
01 Comme un vrai gamin
(W. Nelson / G. Allwright / S.Waring)
02 L’ homme donna des noms aux animaux
(B. Dylan / G. Allwright)
03 Lumière
(G. Allwright)
04 La petite route
(JL. Morel / G. Allwright)
05 No man’s land
(JL. Morel / G. Allwright)
06 La gomme
(JL. Morel / G. Blumenfeld)
07 Petite fille
(G. Allwright / S. Razafindrakoto)
08 Star of love
(G.Allwright)
09 Le sens des affaires
(JL. Morel / G. Allwright)
10 Day
(G. Allwright)
11 Mangina zaza
(live à Paris 1992) (Traditionnel malgache - Adaption : E. Manana)

Graeme Allwright : chant et guitare
Solo Razafindrakoto : direction musicale, arrangements et guitares
Patrick Goraguer : claviers • Vincent Bucher : harmonica • Régis Gizavo : accordéon
Christophe Gaillot : batterie • Passy Rakotomalala : valiha, percussions additionnelles
Manuel Wandji : percussions • Pascal Morch : percussions • Henri Dorina : basse
Olivier Schultheis : arrangement additionnel violoncelle sur « Lumière »
Xavier Philips : violoncelle
Voix : Cathy Renoir, Betty Gordon, Erick Manana, Passy Rakotomanga, Solo Razafindrakoto
Invité : Steve Waring « Le sens des affaires », avec l’ aimable autorisation des éditions Le chant du monde
« Star of love » : C. Chevalier (piano fender) et Rido Bayonne (basse)
Réalisé par Solo Razafindrakoto
Enregistré à Paris en 1992 par Antoine Pfirter et mixé par Didier Weiss sauf 11
Editions Warner Chappell : titres 1, 2
Intersong : titre 8

Graeme Allwright est né en Nouvelle-Zélande en 1926. Très jeune, il était comédien amateur à Wellington et il a été le premier boursier envoyé par son gouvernement à la fameuse "École de Théâtre de L'Old Vic" à Londres. Comédien remarqué, il interrompt pourtant sa carrière en Angleterre et suit d'autres chemins qui l'amènent à s'installer en France à 24 ans. Il apprend la langue française en exerçant différents métiers, vigneron et apiculteur en Bourgogne, menuisier et machiniste à la Comédie de Saint-Étienne où il renoue avec le théâtre pendant quelques années. Il recommence une carrière de comédien dans une autre langue et son Français s'améliorant, il jouera des rôles de plus en plus importants. À Paris, il joue chez Jean-Louis Barrault au Théâtre Sarah Bernhardt, travaille avec Jean-Marie Serreau. Puis il abandonne de nouveau le théâtre et retourne à la terre… en Bourgogne. De ruptures en retrouvailles, le théâtre n'est jamais trés loin et on se rapproche de la chanson: en 1960, professeur d'Anglais à Dieulefit (Drôme), il crée avec Catherine Dasté un spectacle écrit par ses élèves, "Les Musiques Magiques", dans lequel il chante s'accompagnant à la guitare. Il devient donc chanteur en 1966… à l'âge de 40 ans. C'est dans un cabaret, à "La Contrescarpe" qu'il a commencé à chanter des folk songs américains et irlandais. Là, les choses sont allées trés vite: l'album “Le Trimardeur” sort en 1966, le second “Emmène-moi” en 1967 puis en 1968 “Le Jour De Clarté”, etc...À ses débuts, il adapte en français Woody Guthrie (Le trimardeur), Tom Paxton (Sacrée Bouteille, Qu'As-Tu Appris à l'École?), Pete Seeger (Jusqu'à La Ceinture), Bob Dylan (Qui a Tué Davy Moore?), en 1968 il adapte Suzanne et L'Étranger de Léonard Cohen. Il écrit aussi ses propres textes et musiques. De 1966 à 1985 : 17 albums où sont gravées ces chansons qui nous restent familières : EMMENE-MOI, LE TRIMARDEUR, PETITES BOITES, IL FAUT QUE JE M'EN AILLE,JUSQU'A LA CEINTURE, PETIT GARÇON, JOLIE BOUTEILLE, SACREE BOUTEILLE, QU'AS-TU APPRIS A L'ÉCOLE,… Et ce qui avait fait de lui un comédien étonnant fit de lui un chanteur dont la force, la présence et le charisme attiraient les jeunes. Dans les années 7O des milliers de jeunes gens se reconnaissent en lui.Entre deux albums, il se met à voyager: l'Égypte, l'Éthiopie, l'Inde, les États-Unis, l'Afrique. D'incessants allers-retours ponctuent sa vie et son besoin de remise en question. Au début des années 8O, il commence une longue collaboration avec des musiciens originaires de Madagascar. De 1980 à 1990 il sillonne la France de tournées en concerts. En 1989, il retourne au théâtre, interpréte Arnolphe dans "L'École des Femmes", joue Tchékhov au Théâtre des Quartiers d'Ivry, etc… En 1992, il enregistre son 18ème album “LUMIERE” Claire BATAILLE

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES