JEAN RICHEPIN

JEAN RICHEPIN

985442
10,00 €
23 POÈMES chantés par Calise et Tonio Gémène
1 CD / POÈTES & CHANSONS

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
 

Les Titres ;

1 Ballade du roi des Gueux            2’02’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

2 Le Fou                                                2’36’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

3 Le merle à La Glu                                    3’03’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

4 Les vrais gueux                                    3’03’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

5 Marche de la pluie                        1’43’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Calise

6 Ce que dit la pluie                        2’29’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

7 Glaneurs                                                2’22’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Calise

8 Ballade du rôdeur des champs            1’35’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

9 Autre sonnet bigorne                        2’10’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

10 Pauvre aveugle                                    1’31’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

11 Les petiots                                                2’17’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Calise

12 Voyou                                                4’02’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène & Pépina Manca

13 Les grands                                    2’16’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

14 Nativité                                                4’37’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Calise

15 L’enfant de Bohême                        2’02’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

17 Sans domicile                                    2’02’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

18 Ivres morts                                    1’48’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

19 Mon verre est vidé                        2’14’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

20 Pâle et blonde                                    2’55’’
Jean Richepin – Tonio Gémène           
Colombe Frézin & Serge Bouzouki

21 Philistins                                     1’27’’
Jean Richepin – Georges Brassens
Calise & Serge Bouzouki

22 Épitaphe pour n’importe qui            2’00’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Calise

23 La fin des gueux                        2’43’’
Jean Richepin – Tonio Gémène
Tonio Gémène

Vous pouvez écouter des extraits en cliquant sur le titre désiré au centre du player, vous avez aussi la possibilité de télécharger des titres ou l’album entier en cliquant sur les liens en-dessous de la pochette : par exemple sur iTunes ou amazon.

(1849-1926). Né à Médéa, en Algérie, Jean Richepin, brillant élève de l’École normale supérieure, s’engage comme volontaire dans un corps de francs-tireurs durant la guerre de 1870. Sympathisant des communards, il mène jusqu’à son premier mariage en 1879 une vie errante durant laquelle il est comédien, matelot, docker à Naples ou à Bordeaux, journaliste à Lyon puis à Marseille. Il se fait remarquer au quartier latin à Paris par ses excentricités et fonde avec Raoul Ponchon et Maurice Bouchor le groupe des Vivants par opposition à l’esthétique parnassienne. En 1876, le scandale provoqué par son premier recueil La Chanson des gueux lui apporte la célébrité. Dans une langue truculente exploitant sa grande connaissance de l’argot et des formes du folklore, il donne la parole aux opprimés, aux marginaux, aux enfants vagabonds. Il s’y exprime une révolte profonde et un refus violent des conventions sociales. L’ombre menaçante de la Commune est trop proche : l’ouvrage est saisi, Richepin écope d’un mois de prison et se voit temporairement privé de ses droits civils et politiques. Dans cette veine où transparaissent le parler populaire et l’influence de la chanson, le poète Richepin donne deux autres recueils d’importance, La Mer en 1886 et La Bombarde, contes à chanter en 1889. Mais Richepin a d’autres cordes à son arc. S’il compte parmi les tous premiers chantres des courses cyclistes, il est surtout l’auteur de 14 pièces en vers qui rompent avec les moules classique et romantique et ouvre la voie à Edmond Rostand. Après Nana Sahib qu’il joue avec Sarah Bernardt en 1883, il triomphe avec Le Chemineau en 1897. Richepin est aussi l’auteur de chansons qu’il porte lui-même sur scène, au club des Hydropathes puis au cabaret du Chat Noir. Il compte de nombreuses interprètes : Eugénie Buffet, Thérésa, Damia, Lucienne Boyer, Suzy Solidor… Il est encore l’auteur de romans (entre autres La Glu en 1881, Miarka ou la fille à l’ourse en 1883) dont le succès populaire est prolongé par des versions lyriques et des adaptations cinématographiques. Ainsi Richepin, depuis la notoriété acquise par La Chanson des gueux connut-il toujours la célébrité, mais celle-ci changea grandement de nature. La veine de son œuvre initiale devenant un filon exploité jusqu’à la corde, Richepin ne pouvait, en dépit de sa sincérité première, conserver à sa parole son potentiel crédible de révolte et c’est en gloire officielle et tout couvert d’honneurs qu’il entra, en 1908, à l’Académie française. Jean Richepin Bibliographie originale 1876 La Chanson des gueux 1877 Les Caresses 1884 Les Blasphèmes 1886 La Mer 1894 Mes paradis 1899 La Bombarde, contes à chanter 1901 Églogues marines 1919 Poèmes durant la guerre 1922 Les Glas 1923 Interludes

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist