• Promo !
  • -40%
Fred ASTAIRE

Fred ASTAIRE

983452
11,40 € 19,00 € -40%
Temps restant

SES FILMS ET SES CHANSONS
1928 - 1944
3 CD

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 
POUR VOIR LES VIDÉOS CLIQUEZ SUR LE BOUTON"VIDÉOS" CI-DESSUS OU SUR "VIDÉOS" EN HAU DE LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE

Les titres :
CD 1
« Funny face » (1927)
1 My one and only
2 The Babbit and the Bromide
3 Puttin' on the Ritz (1930)
4 Crazy feet (1930)

« The gay divorcee » (1932)
5 After you who ?
6 Night and day

« Flying down to Rio » (1933)
7 Music makes me
8 Flying down to Rio

« Top hat » (1935)
9 No strings
10 Isn't alovely day
11 Top hat, white tie and tails
12 Cheek to cheek
13 The piccolino

« Follow the fleet » (1936)
14 We saw the sea
15 Let yourself go
16 I'd rather lead a band
17 I'm putting all my eggs in one basket
18 Let's face the music and dance
19 I'm building up to an awful let down

CD 2
« Swing time » (1936)
1 Pick yourself up
2 The way you look tonight
3 A fine romance
4 Bojangles of Harlem
5 Never gonna dance

« Shall we dance » (1937)
6 I've got begginer's luck
7 Slap that bass
8 They all laughed
9 Let's call the whole things off
10 They can't take that away from me
11 Shall we dance

« A damsel in distress » (1937)
12 I cant be bothernow
13 Things are looking up
14 A foggy day
15 Nice work if you can get it

« Carefree » ( 1938)
16 I used to be color blind
17 The yam
18 The yam step explained
19 change partners

20 Just like taking a candy from a baby (1940)
21 Who cares ?

CD 3
« Second chorus » (1940)
1 I dig it
2 Love of my life
3 Poor mister Chisholm
4 Me and the ghost upstairs

« You »ll never get rich » (1941)
5 Dream dancing
6 Since i kissed my baby, goodbye
7 So near and yet so far
8 The wedding cakewalk
« Holiday inn » (1942)
9 I'll capture your heart
10 you're easy to dance with
11 I can't tell a lie

« You were never love lier » (1942)
12 Dearly beloved
13 I'm old fashioned
14 The shorty Georges
15 Wedding in the spring
16 You vere never lovelier
17 On the beam

« Ziegfeld folies » (1944)
18 This heart of mine
19 If swing goes, I go to


Vous pouvez écouter des extraits en cliquant sur le titre désiré au centre du player, vous avez aussi la possibilité de télécharger des titres ou l’album entier en cliquant sur les liens en-dessous de la pochette : par exemple sur iTunes ou amazon
Frederick Austerlitz, dit Fred Astaire, est un danseur, acteur, chanteur, magicien aux claquettes et compositeur américain, né le 10 mai 1899 à Omaha (Nebraska) et mort le 22 juin 1987 à Los Angeles (Californie). Il a obtenu un Oscar d'honneur pour son talent artistique unique et pour sa contribution à l'association de l'image et de la musique. Il a son étoile sur le Walk of Fame de Hollywood. Biographie Friedrich E. Austerlitz, le père de Fred Astaire, brasseur originaire de Linz, émigre d'Autriche vers les États-Unis en 1892, où il épouse Johanne Geilus, une institutrice née dans le Nebraska mais d'ascendance prussienne. Fred Astaire, de son vrai nom Frederick Austerlitz, naît le 10 mai 1899 à Omaha (Nebraska). En 1905, le gouverneur du Nebraska fait voter une loi interdisant la fabrication de bière. Son père est ruiné, et toute la famille déménage à New York. Sa sœur aînée Adele (1896-1981) y prend des leçons de danse à l'école Claude Alviene. Fred l'accompagne et découvre sa passion. C'est en 1905, lorsque Adele et lui interprètent une petite pièce de théâtre (une adaptation de Cyrano de Bergerac), qu'il adopte le nom d'« Astaire » ; ce pseudonyme (adopté aussi par Adele) a été choisi car c'est le nom de jeune fille de la grand-mère paternelle, un de ses oncles ayant d'ailleurs été nommé dans son village « l'Astaire du Village ». Cette pièce marque le début de leur carrière, l'école les faisant participer dans des représentations professionnelles dès l'automne 1905 ; plébiscités par la presse locale, ils entament une série de nombreuses tournées. Fred et Adele effectuent leur première performance à Broadway en 1917, dans la comédie musicale Over the Top. Le spectacle est un échec relatif, mais la carrière des Astaire est définitivement lancée. Fred et Adele se produiront ensemble tout au long des années 1920, à Broadway et en Angleterre. Ils se séparent en 1932, après le très acclamé The Band Wagon, au New Amsterdam Theatre (New York), lorsque Adele épouse Lord Charles Cavendish, fils du duc du Devonshire (Angleterre). Fred Astaire fait la connaissance de George et Ira Gershwin en 1922, lors de la production de For Goodness Sake, un spectacle dont les Gershwin ont écrit quelques chansons - une rencontre qui donnera lieu à de nombreuses collaborations. Fort de nombreuses performances acclamées par la critique, Fred Astaire se taille une réputation de chorégraphe et metteur en scène à Broadway. En 1930, Alfred Aarons lui demande de revoir le morceau Embraceable You, dans sa comédie musicale Girl Crazy. Cette même année, Astaire rencontre Ginger Rogers, avec laquelle il tournera plusieurs films. Lorsque The Band Wagon s'arrête, après 260 représentations, Fred incarne le rôle principal de la comédie musicale The Gay Divorcee, écrite par Cole Porter, spectacle qui durera 248 représentations. C'est alors que le cinéma commence à s'intéresser à lui. Le producteur Mervyn LeRoy aborde Astaire pour faire un film de The Gay Divorcee. Intéressé par le grand écran, Astaire se présente aux studios de la RKO, où il effectue un bout d'essai en janvier 1933. Malgré le retour laconique d'un dirigeant du studio sur sa performance (probablement une citation apocryphe : « Can't sing. Can't act. Balding. Can dance a little. » (« Ne sait pas chanter. Ne sait pas jouer. Légère calvitie. Danse un peu8. »), David O. Selznick l'engage pour Carioca (Flying Down to Rio). Il entame alors une carrière cinématographique sans précédent. Le 12 juillet 1933, il épouse Phyllis Potter10, rencontrée un an auparavant. Cinéma Rita Hayworth et Fred Astaire dans Ô toi ma charmante À la suite de délais dans la production de Carioca, Fred Astaire débute dans Le Tourbillon de la danse (Dancing Lady), aux côtés de Joan Crawford et Clark Gable. Carioca, 1933, est son premier film avec Ginger Rogers. La critique acclame ses talents de danseur et Astaire fait la connaissance dans les studios du chorégraphe Hermes Pan, avec qui il collaborera de nombreuses années. RKO l'engage pour le tournage de La Joyeuse Divorcée (The Gay Divorcee), pour lequel Astaire obtient un pourcentage sur les recettes, clause jusque-là extrêmement rare dans les mœurs hollywoodiennes. Ce film consacre le couple Astaire-Rogers, parrainé par Hermes Pan. Le trio et ses succès sont à l'origine de l'importance que prendront les numéros dansés dans les comédies musicales hollywoodiennes. Astaire accepte une offre de la part de NBC pour une émission de radio (Your Hit Parade), pour les cigarettes Lucky Strike, visant ainsi à diversifier sa carrière. Son film suivant, En suivant la flotte (Follow the Fleet), tourné en 1936, est à nouveau un grand succès, confortant le couple Astaire-Rogers au sommet des hit-parades. L'Entreprenant Monsieur Petrov (Shall we dance) et Amanda n'ont cependant pas le succès escompté et la collaboration de Fred Astaire avec Ginger Rogers s'achève avec le tournage de La Grande Farandole (The Story of Vernon and Irene Castle) en 1939. Fred Astaire eut pour partenaie Eleanor Powell dans Broadway qui danse, ainsi que Rita Hayworth dans L'Amour vient en dansant et dans Ô toi ma charmante, qui, toutes deux et comme ses partenaires suivantes, furent comparées par la critique à Ginger Rogers ; mais on ne retrouvait pas avec elles l'alchimie du couple mythique. En 1946, après le tournage de La Mélodie du bonheur, Fred Astaire annonce à la presse qu'il se retire du monde du cinéma. Le film est annoncé comme étant son dernier et des milliers de lettres de protestation lui parviennent, le public ne se résignant pas à sa disparition de l'affiche. Sa retraite est de courte durée. En octobre 1947, alors que Judy Garland et Gene Kelly sont en répétition pour Parade de printemps, Kelly se casse la cheville et appelle Astaire pour le remplacer. Conscient du potentiel Astaire-Garland sur une même affiche, le studio les reconduit pour un second film. Judy Garland en est évincée, à la suite de ses retards constants et de son comportement erratique, remplacée au pied levé par Ginger Rogers. Dix ans plus tard, faute d'affiche Astaire-Garland, Arthur Freed s'offre le retour du couple Astaire-Rogers. Entrons dans la danse est un succès et ravit les fans du couple dansant. La carrière de Fred Astaire prend un nouvel essor et il tourne certains de ses plus grands films, jusqu'à la fin des années 1950, période à laquelle les offres se font plus rares. Il tourne une série d'émissions spéciales pour la télévision, jusqu'au début des années 1960. L'un de ces programmes, Une soirée avec Fred Astaire (An Evening with Fred Astaire), remporte 9 Emmy Awards en 1958. Astaire continue sa carrière cinématographique de façon sporadique jusque dans les années 1980, apparaissant dans des films tels La Vallée du bonheur en 1968 (sa dernière comédie musicale) et La Tour infernale en 1974, pour lequel il reçoit sa seule nomination aux Oscars dans la catégorie meilleur second rôle masculin. Il apparaît dans le documentaire That's Entertainment!, au milieu des années 1970, dans un numéro de danse avec Gene Kelly. Il participe aussi en 1978 à la série télévisée de science-fiction Galactica et tourne son dernier film, Le Fantôme de Milburn (Ghost Story) en 1981. Il reçoit un Oscar d'honneur en 1950 « pour son talent artistique exceptionnel et sa contribution à la technique des comédies musicales ». L'American Film Institute lui remet un « Lifetime Achievement Award » en 1981. Il le classera cinquième acteur de légende. Fred Astaire meurt en juin 1987 d'une pneumonie aiguë ; il est inhumé à Chatsworth en Californie. Filmographie Cinéma 1933 : Le Tourbillon de la danse (Dancing Lady) de Robert Z. Leonard : Fred Ayres 1933 : Carioca (Flying Down to Rio) de Thornton Freeland 1934 : La Joyeuse Divorcée (The Gay Divorcee) de Mark Sandrich 1935 : Roberta de William A. Seiter 1935 : Le Danseur du dessus (Top Hat)13 de Mark Sandrich : Jerry Travers 1936 : En suivant la flotte (Follow the Fleet) de Mark Sandrich 1936 : Sur les ailes de la danse (Swing Time) de George Stevens 1937 : Une demoiselle en détresse (Damsel in Distress) de George Stevens 1937 : L'Entreprenant Monsieur Petrov (Shall We Dance) de Mark Sandrich 1938 : Amanda (Carefree) de Mark Sandrich 1939 : La Grande Farandole (The Story of Vernon and Irene Castle) de Henry C. Potter 1940 : Broadway qui danse (Broadway Melody of 1940) de Norman Taurog : Johnny Brett 1940 : Swing Romance (Second Chorus) de Henry C. Potter : Danny O'Neill 1941 : L'amour vient en dansant (You'll Never Get Rich) de Sidney Lanfield 1942 : L'amour chante et danse (Holiday Inn) de Mark Sandrich 1942 : Ô toi ma charmante (You Were Never Lovelier) de William A. Seiter 1943 : L'Aventure inoubliable (The Sky's the Limit) d'Edward H. Griffith 1945 : Yolanda et le Voleur (Yolanda and the Thief) de Vincente Minnelli : Johnny Parkson Riggs 1946 : Ziegfeld Follies de Vincente Minnelli, rôles de Raffles/Tai Long/Un gentleman 1946 : La Mélodie du bonheur (Blue Skies) de Stuart Heisler : Jed Potter 1948 : Parade de printemps (Easter Parade) de Charles Walters : Don Hewes 1949 : Entrons dans la danse (The Barkleys of Broadway) de Charles Walters : Josh Barkley 1950 : Trois Petits Mots (Three Little Words) de Richard Thorpe : Bert Kalmar 1950 : Maman est à la page (Let's Dance) de Norman Z. McLeod : Donald Elwood 1951 : Mariage royal (Royal Wedding) de Stanley Donen : Tom Bowen. 1952 : La Belle de New York (The Belle of New York) de Charles Walters : Charlie Hill 1953 : Tous en scène (The Band Wagon) de Vincente Minnelli : Tony Hunter 1955 : Papa longues jambes (Daddy Long Legs) de Jean Negulesco : Jervis Pendleton III 1957 : Drôle de frimousse (Funny Face) de Stanley Donen : Dick Avery 1957 : La Belle de Moscou (Silk Stockings) de Rouben Mamoulian (remake de Ninotchka d'Ernst Lubitsch) : Steve Canfield 1959 : Le Dernier Rivage (On the Beach) de Stanley Kramer : Julian Osborne 1961 : Mon séducteur de père (The Pleasure of his Company) de George Seaton 1962 : L'Inquiétante dame en noir (The Notorious Landlady) de Richard Quine : Franklyn Ambruster 1968 : La Vallée du bonheur (Finian's Rainbow) de Francis Ford Coppola : Finian McLonergan 1969 : Une combine en or (en) (Midas Run) d'Alf Kjellin 1972 : Imagine (en) de John Lennon et Yoko Ono 1974 : La Tour infernale (Towering Inferno) de John Guillermin : Harlee Clairborne 1974 : Il était une fois Hollywood (That Entertainment Part I) documentaire de Jack Haley Jr : lui-même 1976 : Les Dobermans reviennent (en) (The Amazing Dobermans) de Byron Chudnow14 : Daniel Hughes 1976 : Hollywood, Hollywood (That's Entertainement Part II) - Film documentaire de Gene Kelly : lui-même 1977 : Un taxi mauve d'Yves Boisset : Docteur Scully 1978 : Battlestar Galactica, ep17,La voie du sang (The Man with Nine Lives) série de Glen A. Larson : Caméléon 1981 : Le Fantôme de Milburn (Ghost Story) de John Irvin : Ricky Hawthorne Merci Wikipédia

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist