• Promo !
  • Nouveauté
KARIM KACEL / CHANTE REGGIANI ALBUM...

KARIM KACEL / CHANTE REGGIANI ALBUM DE LÉGENDE EN PROMOTION

KAC
8,33 €
1 CD - KARIM KACEL / CHANTE STÉPHANE REGGIANI / 20 ÉME ANNIVERSAIRE / ALBUM DE LÉGENDE

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 

KARIM KACEL

CHANTE STÉPHANE REGGIANI


1. La Chanson de Maglia

2. Le Monsieur qui passe
3. Les Mensonges d'un Père à son Fils
4. L'Arabe
5. Déjeuner de Soleil
6. La Putain
7. L'absence
8. Il Suffirait de Presque Rien
9. Les Promesses
10. Maxim's
11. Le Barbier de Belleville
12. Rue du Rêve
13. Pericoloso Sporgersi
14. Votre Fille à 20 ans
15. Va-t'en Savoir Pourquoi
16. L'Italien

Accompagné d’un pianiste et d’un contrebassiste, Karim Kacel réalise un vieux rêve en reprenant les chansons de Serge Reggiani. Assidu et discret, trop discret pour certains, l’artiste continue de tracer son sillon marqué par des interprétations toutes en intensité et en émotion.

Né en 1959 à Paris et révélé en 1982 avec Banlieue, une chanson qui entre au hit parade, Karim Kacel connaît un succès immédiat sur fond de marche des "beurs" pour l’égalité. Banlieue se vend alors à quelque cinq cent mille exemplaires. Bercé par les couplets populaires algériens qu’écoutait sa mère, il s’est dit nourri par le blues des grandes voix noires américaines. Mais c’est à la rubrique chanson française, dont il se revendique, que Karim Kacel sera promu, dans la tradition de Ferré et Nougaro, mais aussi de Brel, Brassens, Reggiani, Moustaki, Piaf et Mouloudji le Kabyle, dont l’artiste reprend Comme un p’tit coquelicot.

1984 le consacre un peu plus avec un passage au Théâtre de la Ville à Paris, puis au Printemps de Bourges et à Alger, prélude à son invitation l’année suivante dans le cadre prestigieux de la Fête de la Jeunesse. La même année, il signe la musique d’Un Thé au Harem d’Archimède, le premier film de Mehdi Charef. En 1986, son album P’tite sœur lui vaut les honneurs de l’Académie Charles-Cros. Il y aura en outre son passage en 1988 à la vénérable salle parisienne de l’Olympia.
Vingt ans et une dizaine d’albums après, entre jazz et chanson, Karim Kacel est de retour sur disque EN 2010 avec une voix épanouie et un répertoire qui cultive intimité et fidélité en hommage à l’une des grandes étoiles de son panthéon personnel : Serge Reggiani. Entre l'italien Serge Reggiani et l'enfant de Kabylie, la filiation semble évid

ente, comme sa ressemblance qu'il évoque avec un autre fils d'un kabyle, Mouloudji. 

Product added to wishlist