• Promo !
JULIETTE / BIJOUX ET BABIOLES / ALBUM...

JULIETTE / BIJOUX ET BABIOLES / ALBUM DE LEGENDE EN PROMOTION

5305356
Derniers articles en stock
5,00 €
1 CD -  JULIETTE / BIJOUX ET BABIOLES / UN ALBUM DE LÉGENDE

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 

JULIETTE 

Un immense album, BIJOUX & BABIOLES dans la lignée direct de Mutatis, réalisé en famille avec ses musiciens de tournée, François Morel qui lui signe un texte et surtout Juliette, la patronne, à l'écriture et à la composition de la quasi-totalité des titres. une habitude !

À voix basse

Tu ronfles !

Casseroles & faussets

Fina Estampa

La jeune fille ou le tigre ?

Aller sans retour

Tyrolienne haineuse

La boîte en fer blanc

Chanson, con !

Lapins !

Petite messe solennelle

 

Juliette Noureddine, plus connue sous le nom de scène de Juliette, née le 25 septembre 1962 dans le 17e arrondissement de Paris, est une chanteuse, parolière et compositrice française.

Juliette est la fille de Jacques Noureddine (1933 Boulogne-Billancourt-1988 Glanges) et de Yvonne Breuilh.

Le grand-père de Juliette, Lhacène Lucien Noureddine, d'origine kabyle, né en Algérie en 1902, est arrivé en France dans les années 1920. Il intègre la police, devient inspecteur puis commissaire divisionnaire et finalement contrôleur général honoraire de la Sûreté nationale ; son père, Jacques Noureddine, est saxophoniste. Sa grand-mère paternelle est originaire du Limousin, tout comme ses grands-parents maternels, qui étaient agriculteurs.

Sa grand-mère institutrice la pousse à faire du piano. Elle grandit à Suresnes (Hauts-de-Seine), rue Roger-Salengro, voie dont elle tirera le titre d’une chanson ; elle étudie au collège Émile-Zola. Juliette fait ses débuts à Toulouse et Auch, son père ayant été nommé à l'Orchestre du Capitole alors qu'elle avait 13 ans.

Après avoir passé son adolescence dans une institution religieuse, puis s'être essayée à la faculté de lettres et ensuite de musicologie, elle se produit dans les bars et les restaurants toulousains comme pianiste ou accompagnée d'un accordéoniste interprétant Jacques Brel ou Édith Piaf.

En 1985, puis en 1986, elle est présente aux Découvertes du Printemps de Bourges, festival représentant de jeunes talents. En 1989, elle y fait la première partie de Gilbert Laffaille. Après une tournée en Allemagne, elle fait la première partie de Jean Guidoni en 1990. C'est à cette occasion qu'elle rencontre l'écrivain et parolier Pierre Philippe, qui va devenir l'auteur des textes de nombreux titres de ses premiers albums. Elle gagne un concours de la chanson française à l'occasion d'un festival à Sarrebruck.

En 1991, elle remporte le prix du jury et du public au Tremplin de la chanson des Hauts-de-Seine, ce qui lui permet de produire elle-même son premier album, ¿Qué tal?.

Elle a remporté deux prix de l'Académie Charles-Cros (1993 et 2002), est nommée aux Victoires de la musique en 1994, et remporte le prix de la révélation de l'année, à ces mêmes Victoires de la musique, en 1997.

Après son cinquième album, Assassins sans couteaux (1998), elle se produit pour la première fois à l'Olympia en 1999 pendant six jours, à nouveau pendant deux jours en 2005 puis trois jours en 2008.

Entre 2004 et 2007, elle anime une émission de radio sur France MusiqueJuliette ou la Clef des sons. Chaque samedi, elle y présente un choix de musiques éclectique et subjectif.

Elle participe en tant que comédienne à « La Collection 2009 » de Canal+, en interprétant le personnage principal du court métrage Le Rescapé de l'hippocampe de Julien Lecat.

En 2009, elle chante sur un titre de l'album À la récré (un livre-disque de chansons pour enfants) du groupe strasbourgeois Weepers Circus.

Sur l'album No Parano, sorti le 10 janvier 2011, Juliette travaille pour la première fois avec le violoncelliste Vincent Ségal qui l'accompagne dans les chansons La Lueur dans l'œil et Madrigal moderne.

Proche du chanteur Bernard Joyet, avec qui elle a chanté de nombreuses fois ainsi que composé, elle interprète beaucoup de ses chansons.

Au fil de sa carrière, elle a également adapté et/ou interprété des œuvres de Henri-Georges ClouzotStephen SondheimPierre DacSerge GainsbourgFrank Giroud ou François Morel. Elle a aussi chanté en duo avec ce dernier et Guillaume Depardieu sur l'album Mutatis mutandis.
Passionnée de jeu vidéo, elle exprime de façon décalée son attachement à cette pratique sur France Inter en 2014, et est nommée en 2016 présidente de la commission du Fonds d'aide au jeu vidéo par la présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée.

Elle est athée.

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Product added to wishlist