• Promo !
Valérie MISCHLER / INDOMPTÉE
Valérie MISCHLER / INDOMPTÉE
Valérie MISCHLER / INDOMPTÉE
Valérie MISCHLER / INDOMPTÉE
Valérie MISCHLER / INDOMPTÉE

Valérie MISCHLER / INDOMPTÉE

987179
14,17 €
2 CD / VALÉRIE MISCHLER - INDOMPTÉE / Sélection Semaine de la femme
Des propos sans fard, parfois trash. 
Valérie Mischler puise son inspiration entre l'ivresse des amours et le tourbillon des bistrots, évidente filiation avec Dimey...

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 

PROMOTION VICTOIRES DE LA MUSIQUE EPM

VALÉRIE MISCHLER


INDOMPTÉE

Dix ans séparent ce nouvel album du Méli-Mélo de bluettes sur canapé que précédait déjà de deux ans ce Pourquoi... sans point d’interrogation mais avec suspensions qui valaient trois points de suggestions. Deux albums dont nous devions déjà les textes à la plume de Valérie Mischler. Vers délicatement ourlés, finement troussés, prenants, émouvants souvent, avec le relief d’une voix qui sait s’imposer et en épouser toutes les nuances, les fragrances : on ne pouvait attendre autre facture de celle qui fut, est et restera toujours l’une des plus formidables interprètes de Bernard Dimey. Car avoir chanté le poète de Montmartre impose qu’à son tour on tourne son verbe avec virtuosité, suggère aussi quelques thèmes qu’il n’aurait pas reniés, quelques vers que, même entre deux canons, il n’aurait pas sifflés.

Flash-back. C’est lors de l’examen de fin d’année au Cours Florent, que la future actrice qu’elle souhaite devenir découvre la chanson, par un sujet imposé : chanter Lily Marlene. Dans la foulée, devant un prof de chant, elle passe une audition avec Johnny fais-moi mal et c’est, pour elle, définitivement, une révélation. Quitte à être sur les planches, ce sera désormais principalement pour y chanter ! À bien y songer, ces deux chansons, c’était déjà du Mischler tout craché, tout chanté, presque un échantillon prélevé au futur de l’artiste…
Mais c’est vers le rock qu’elle se dirige, en divers groupes souvent éphémères. Pour faire bouillir la marmite, elle fait dans la reprise, lors d’émissions télévisées chez Sevran et Louret. Magnifier d’un tel talent des chansonnettes, de Gloria Lasso à Sylvie Vartan, c’est assurément en faire des chansons, des vraies.
En 2001, l’éditeur et ami de Bernard Dimey lui glisse à l’oreille tant le souvenir que l’œuvre du célèbre chansonnier : c’est un véritable coup de foudre alors, qui fera naître deux albums et, plus encore, un spectacle au-delà du désirable, dans un choix de chansons célébrant souvent le bas des reins, elle la native d’Alsace. Extrait de presse parmi tous les éloges : « Mischler a le physique approprié à un tel répertoire : "J’ai l’anatomie qui rapporte / Y’a plus besoin d’avoir du cœur." Valérie a l’allure et la classe d’une bourgeoise bohème qui va s’encanailler dans le sexe et la vinasse, qui vend autant de chansons que de promesses, qui campe le désir, se fait attendre : "Plaignez les femmes de marins / Qui tardent à devenir veuves..." Pour un peu, pour hâter, pour mater plus encore, on percerait la coque sous la ligne de déraison. »
Valérie Mischler ne veut pas se cantonner à un seul rôle et devenir l’incarnation de Dimey. Elle a des choses personnelles à écrire, à chanter, un peu à la manière d’une chanteuse néo-réaliste, un peu rock’n’roll dans l’attitude. Vont donc naître deux albums, en 2011 puis en 2013, composés en grande partie par la pianiste Catherine Bedez. Puis plus rien, au moins discographiquement...
On retrouve Valérie quelques années plus tard comme tenancière d’une auberge à Égriselles-le-bocage, dans l’Yonne, tentant l’aventure d’y faire naître un cabaret en milieu rural, généreux projet hélas foudroyé par la pandémie et ses confinements.
Dix ans après son dernier opus, revoici donc Valérie Mischler sur nos platines, prélude on le souhaite aux scènes à venir.
Elle a eu beau s’absenter, rien n’a vraiment changé : c’est la Mischler qu’on sait, puisant son inspiration entre l’ivresse des amours et le tourbillon des bistrots, évidente filiation avec Dimey... Des propos sans fard ni gloss, parfois trash. Et cette voix, intacte, qui en damnerait plus d’un. Seule la musique (quasi exclusivement signée par Xavier Rubin), tout aussi actrice que les mots, fait sa mue, amplifiant l’aspect « rock » qui se dégageait du précédent album, gagnant même l’électro cette fois.
Mais dix ans ont passé tout de même, et La Femme cougar d’il y a peu, qui ne voulait « que de l’éphèbe dans [s]on plumard », est devenue La Hyène (paroles de Rémy Tarrier), « plus proche du charognard », se vouant corps et âme à plus âgés qu’elle...
Quelques notes dramatiques, forcément discordantes, assombrissent le tableau. Dont Tu ne rentreras pas ce soir, évocation de cette soirée tragique au Bataclan...
À la manière d’un élégant mémo, Valérie Mischler et EPM joignent à ce nouvel album le plus beau des florilèges : vingt titres tirés de ses trois précédents albums, comme un cadeau pour ceux ne possédant pas ces disques désormais introuvables, forcément culte. De quoi faire bombance et rendre à cette artiste sa juste et enviée place dans une chanson qu’elle avait un temps désertée, visiblement pas oubliée.
Michel Kemper, journaliste chanson.


INDOMPTÉE

1 Couleur rue
2 Nos amours épistolaires
3 Pourquoi
4 Au bistrot de la mère Yvonne
5 J'ai rêvé
6 Ce soir...
7 Tu ne rentreras pas
8 L'homme qui pleure
9 A l'enterrement
10 La hyène
 
Et EN PLUS EXTRAITS DES DERNIERS ALBUMS...

1 Qu'aurait-il Fallu
2 Toi Et Ton BlackBerry
3 Bluette
4 Chanson Malencontreusement Réaliste
5 Elle Se Met À Oublier...
6 Dans Mon Canapé
7 La Femme Cougar
8 J'ai mis dans une boite
9 Si tu etais mon chien
10 Pourquoi…
11 Ça devait arriver
12 Valse a vélo au bord du canal
13 Les faux
14 Au fond de l'étang
15 Adieu Pour Un Artiste
16 Si Tu Me Payes Un Verre
17 J'aimerais Tant Savoir
18 Les Petits Cartons
19 L'enfant Maquillé
20 Les Plafonds

Valérie Mischler est une artiste française, née à Wissembourg, dans le Bas-Rhin. Elle est chanteuse et comédienne

Après des stages auprès de comédiens, tel que Jack Waltzer, de l'Actors Studio, elle joue plusieurs pièces. Mais Valérie Mischler se tourne vite vers la chanson.

Valérie Mischler a obtenu en 1992 le Premier Prix de la Chanson de BercyGeorges Moustaki lui confie une chanson créée par Irène Lecarte, « Le bar des 5 parties du monde » chanson peu connue, que Valérie Mischler a placé dans des spectacles ultérieurs à La Manufacture de la Chanson en 2009, puis au Théâtre Essaïon durant l'hiver 2010.

De 1994 à 1997, elle participe à de nombreuses émissions de Pascal Sevran « La chance aux chansons ».

En 1995 elle obtient un nouveau 1er prix, celui de l'Open de la Chanson.

Puis ce sont Les Z’années Zazous en 1997, montées par Roger Louret, spectacle dans lequel elle tient un des rôles principaux. Viennent ensuite la reprise des Années Twist (1998-2000), Le siècle en chansons (2001-2002) et Les années Deauville (2002).

Le producteur Michel Célie, qui fut l'ami et l'éditeur du poète et parolier Bernard Dimey, décédé en 1981, lui fait découvrir l'œuvre monumentale de cet auteur. C'est au Divan du Monde, à Montmartre, en interprétant quelques chansons du poète, qu'elle se découvre une passion pour le cabaret et les textes de haute volée.

Elle crée le spectacle Valérie Mischler chante Bernard Dimey, unanimement salué par la critique, qui apporte un regard affiné sur le poète et met en majesté tous les talents de l'auteur, sa truculence et son hyper-sensibilité, sa poésie et sa désespérance… Ce spectacle existera jusqu'en 2009, après avoir tourné en France, en Suisse et jusqu'en lointaine Sibérie : Philharmonie d'Irkoutsk en 2006; à Moscou, au Théâtre de l'Hermitage en 2006, et dans l'Oural : Philharmonie d'Ekaterinboug, en 2006 et 2009, ainsi qu'à l'Alliance française de Togliatti en 2009, où Valérie Mischler fait salles combles. Elle chante à guichets fermés deux mois à l'avance à la Philharmonie d'Ekaterinbourg (700 places). À Paris, le spectacle, raccourci pour l'occasion, fait la première partie de Charles Dumont à l'Olympia, au printemps 2005. Également, cinq mois 1/2 d'exploitation au Petit Théâtre du Gymnase en 2007 et des dizaines d'autres représentations, notamment à l'Essaïon Théâtre, à l'Archipel ou à la cave à Jazz Entre Midi et Minuit… Un CD 7 titres, du même nom que le spectacle, est sorti en 2002. D'abord destiné à être un outil de promotion, il sera commercialisé et distribué par EPM. Vient ensuite un CD 12 titres, sorti en 2004, toujours sous l'appellation Valérie Mischler chante Dimey, toujours chez EPM. Les deux sont épuisés et non réédités à ce jour. L'édition appartient désormais aux éditions Raoul Breton.

En 2010, elle devient auteur de ses propres textes, mis en musique par sa pianiste Catherine Bedez. La fréquentation des grands auteurs du théâtre et de la chanson lui donne une haute exigence d'écriture. Une écriture sincère, dynamique, d'une sensibilité extrême, et qui reste proche d'elle-même, féminine, presque féministe s'il n'y avait cet humour et cette tendresse qui emportent tout et qui touchent autant les amateurs de chanson francophone ou de cabaret que le public non averti. De même Catherine Bedez sait trouver les notes et les mélodies qui font les bonnes chansons, celles qu'on reconnait dès la première écoute. Après une série de concerts de février à fin Mars 2011 à l'Essaïon Théâtre, à Paris, accompagnée par Catherine Bedez au piano, par la violoncelliste Sabine Balasse et l'accordéoniste Michel Glasko, elle chante de nouveau dans cette salle en novembre et Décembre 2011. Le spectacle qui évolue déjà grâce à un remaniement de titres et l'ajout de nouvelles chansons, reprend désormais l'appellation du CD sorti à l'occasion : Pourquoi...

Valérie Mischler est aussi comédienne : elle a joué à Paris en 2006 au Ciné 13 Théâtre dans Characters, mis en scène par Elisabeth Kemp, directrice artistique de l'Actor's Studio de New York, dans Bis Repetita de, et mis en scène par Philippe Touzet au Théâtre des Deux Rives de Charenton, ainsi que dans Alias le bonheur, de Ludovic Longelin, mis en scène par Stanislas Grassian au théâtre de l'Epée de Bois, à la Cartoucherie de Vincennes

Télévision

Cinéma

On l'a vue dans le film Les Brigades du Tigre, de Jérôme Cornuau, tourné en 2005, et dans No comment, de Pierre-Henri Salfati, tourné en 2009.

Discographie

  • 2002 : Valérie Mischler chante Dimey (7 titres)
  • 2004 : Valérie Mischler chante Dimey (12 titres)
  • 2011 : Pourquoi...
  • 2013 : Méli-mélo de bluettes sur canapé

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Product added to wishlist