Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

GASTON COUTÉ / CHANSONS ET TEXTES Agrandir

GASTON COUTÉ / CHANSONS ET TEXTES

POÈMES
Hommage
2 CD

Plus de détails

EPO60476

17,06 €

» Ajouter à ma liste de souhaits

Artiste
Gaston COUTÉ
Type de musique
POÉSIES
  • VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
Chanté par Le P'tit Crème
 La dernière bouteille. L'amour anarchiste. Le déraillement. À l'auberge de la route. Le fondeur de canons. Sur la grand'route. Les conscrits. La paysanne. Le petit qui pleure. Le patois de chez nous. La julie jolie. Va danser. En revenant du bal. Les cailloux. Les tâches. Chanson de braconnier. Le deuil du moulin. Le tournevire aux vaisselles. Sur le pressoir. La chandeleur. Saoul mais logique.
Textes lus par Bernard Gainier
Les électeurs. Le foin qui presse. Le Christ en bois. Le charretier. Le discous du traineux. Monsieur imbu. Le gas qu'a mal tourné. les gourgandines. L'odeur du fumier. L'automobiliste. Les bornes. L'enfermée. Dans le jardin du presbytère. Complainte des ramasseux d'morts.
Gaston Couté
"Père de tous les "Brassens" ce petit gars maigriot, aux regards de flamme, aux lèvres pincés, était un grand poète. Il allait chantant les gueux des villes et des champs, dans son jargon savoureux, avec son inimitable accent du terroir, il flagellait les tartufferies, magnifiait les misères, et sonnait le tocsin des révoltes"...Victor Méric
1898 : devenu reporter au " Progrès du Loiret ", il publie ses premiers poèmes dont " Le champ de Naviots ". En Octobre de cette même année, il monte à Paris : premiers cabarets Boulevard Rochechouard, puis " L'Ane Rouge " avenue Trudaine et " Les Noctambules " où il rencontre Jehan Rictus, l'auteur des " Soliloques du pauvre ". D’autres célèbres cabarets Montmartrois l’accueilleront, " Les Funambules "," Le Carillon " etc… Avant de connaître le succès, l’un de ses premiers cachets artistiques fut pourtant... Un p’ tit crème !!!
1899 -1900 : il n'a pas vingt ans et il écrit ses plus beaux poèmes dont Le Christ en bois ou encore Les Gourgandines. Il prend souvent alors le pseudonyme de Pierre Printemps ou de Gaston Koutay.
1902 : période de succès dans les cabarets. Il rencontre notamment Poulbo, Modigliani, Picasso, etc... au " Lapin Agile ", l’un des plus célèbres cabarets Montmartrois.
1910 : il collabore aux revues "la Barricade" et "La Guerre Sociale" avec des chansons d'actualité.
Il meurt en 1911 à 31 ans.
 
 

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal