Felix MARTEN

Felix MARTEN

R278
8,00 €
1 CD - 19 TITRES / 1955 - 1960 / LES ENFANTS DE PARIS ET SES AUTRES SUCCÈS / ANTHOLOGIE DE LA CHANSON FRANÇAISE

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 
Les enregistrements
 
1 Les enfants de Paris                          3:00 
2 Le briquet                                           2:57
3 Ma fête à moi (Tivoli mélodi)              2:18
4 Mes vacances                                    2:39 
5 Eux                                                     2:53 
6 Incognito                                             2:24 
7 Pense à ta Femme                             2:06 
8 C'est d'la musique                              2:09
9 La Marie vison                                    2:31
10 La Valse, c'est épatant                      3:15 
11 C'est ça Paname                               2:30 
12 La Taverne d'Attilio                            2:27 
13 Ma pomme  d'la veine                       2:36 
14 Dans les beuglants à l'Olympia        1:57 
15 T'en as une belle cravate                 1:50 
16 La Pépée sur la plage                       2:45 
17 Princesse du bastringue                   3:02 
18 Sacré président                                 3:31 
19 Le P'tit Père Cirage                           2:35 
 
 
Felix MARTEN

Son père, d'origine finnoise, est horticulteur en Allemagne. Sa mère est gitane. Pour fuir le nazisme, il vient en France avec ses parents et se réfugie à Cachan (Val de Marne). Obligé de travailler jeune, il fait plusieurs métiers : d'abord engagé comme vendeur à l'âge de 15 ans par Les Galeries Lafayette, il sera aussi employé dans une agence immobilière, marin-pompier, docker, boxeur, marchand de tapis.
Avec son physique de jeune premier il lui vient l'envie d'être acteur. Il s'inscrit aux cours dramatiques de Charles Dullin sur les conseils d'amis. La guerre éclate et il est requis au STO en Allemagne. À son retour il ambitionne de devenir chanteur de variétés. Il débute dans des cabarets à Paris, imitant Fernandel, puis en province et même outre-mer en IndochineÉdith Piaf le remarque, il s'ensuit une liaison amoureuse de 8 mois. Elle le conseille pour sa carrière future, le fait engager à Bobino et l'Olympia et lui prédit une grande carrière cinématographique. Il porte plusieurs noms d'artiste : Pierre Alma, puis Jean de Vix, puis Fredo, avant de reprendre son vrai nom en 1958.
Après avoir tourné une multitude de films avec des actrices comme Martine CarolJean MaraisMichèle Morgan ou Magali Noël, il se fait oublier car ses apparitions très brèves vont l'éloigner de son métier d'acteur et sa carrière va en souffrir.
Il réapparaît sur scène pour la dernière fois en 1989 au Casino de Paris pour un ultime tour de chant et au cinéma dans un Scopitone de Claude Lelouch intégré dans le film Il y a des jours et des Lunes, pour la chanson La Rigolade qui avait été filmée en 1961.
Felix Marten a joué dans de nombreux films au cinéma ou à la télévision dont : Si Paris nous était conté (1955), Ascenseur pour l’échafaud (1956), Le Baron tzigane (1962), La corde au cou (1965), Paris brule-t-il ? (1965),  Le Pacha (1968), La rumba (1986)…

Felix MARTEN Son père, d'origine finnoise, est horticulteur en Allemagne. Sa mère est gitane. Pour fuir le nazisme, il vient en France avec ses parents et se réfugie à Cachan (Val de Marne). Obligé de travailler jeune, il fait plusieurs métiers : d'abord engagé comme vendeur à l'âge de 15 ans par Les Galeries Lafayette, il sera aussi employé dans une agence immobilière, marin-pompier, docker, boxeur, marchand de tapis. Avec son physique de jeune premier il lui vient l'envie d'être acteur. Il s'inscrit aux cours dramatiques de Charles Dullin sur les conseils d'amis. La guerre éclate et il est requis au STO en Allemagne. À son retour il ambitionne de devenir chanteur de variétés. Il débute dans des cabarets à Paris, imitant Fernandel, puis en province et même outre-mer en Indochine. Édith Piaf le remarque, il s'ensuit une liaison amoureuse de 8 mois. Elle le conseille pour sa carrière future, le fait engager à Bobino et l'Olympia et lui prédit une grande carrière cinématographique. Il porte plusieurs noms d'artiste : Pierre Alma, puis Jean de Vix, puis Fredo, avant de reprendre son vrai nom en 1958. Après avoir tourné une multitude de films avec des actrices comme Martine Carol, Jean Marais, Michèle Morgan ou Magali Noël, il se fait oublier car ses apparitions très brèves vont l'éloigner de son métier d'acteur et sa carrière va en souffrir. Il réapparaît sur scène pour la dernière fois en 1989 au Casino de Paris pour un ultime tour de chant et au cinéma dans un Scopitone de Claude Lelouch intégré dans le film Il y a des jours et des Lunes, pour la chanson La Rigolade qui avait été filmée en 1961. Felix Marten a joué dans de nombreux films au cinéma ou à la télévision dont : Si Paris nous était conté (1955), Ascenseur pour l’échafaud (1956), Le Baron tzigane (1962), La corde au cou (1965), Paris brule-t-il ? (1965), Le Pacha (1968), La rumba (1986)…

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist