• Nouveauté
UNE VIE EN VRAIE / ANNE SYLVESTRE
UNE VIE EN VRAIE / ANNE SYLVESTRE
UNE VIE EN VRAIE / ANNE SYLVESTRE
UNE VIE EN VRAIE / ANNE SYLVESTRE

UNE VIE EN VRAIE / ANNE SYLVESTRE

8284299
16,67 €
1 LIVRE 220 PAGES / PAR VÉRONIQUE MORTAIGNE : UNE VIE EN VRAI 

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 
UNE VIE EN VRAI      ANNE SYLVESTRE
UN LIVRE DE VÉRONIQUE MORTAIGNE

UN LIVRE DE 220 PAGES

« "Tu sais, en fait, il n'y a rien à dire", me répète Anne Sylvestre, tout en farfouillant dans des piles de papiers, des boîtes. Elle cherche des documents, de la littérature, des photos, afin de retracer un parcours qui n'a jamais fait l'objet d'éléments de langage, ni de broderies à forte rentabilité médiatique. »

Figure majeure, et discrète, de la chanson française, Anne Sylvestre fustigeait avec drôlerie un monde peuplé « d'étagères qui se prennent pour des gens / Tout bien rangé dans la tête ». Alors que sa préférence à elle allait à « ceux qui doutent », « ceux qui paniquent ».

Anne Sylvestre avait la guerre, les drapeaux et les discours populistes en horreur. Un brin râleuse, elle avait cependant beaucoup d'humour. Pour les enfants, elle avait écrit les Fabulettes pour « éviter la casse », due à une société prompte à nier la différence. Jugée « révoltée compatible » par Anne Sylvestre, Véronique Mortaigne a pu saisir en toute complicité les fêlures, et les forces, de cette résiliente à l'oeil toujours malicieux. À travers un récit en jeux de miroirs et une relecture commune de chansons « où tout est dit », Véronique Mortaigne tisse les fils d'une histoire très personnelle, du renouveau féministe au Bataclan.



Anne Sylvestre est née à Lyon, d’un père bourguignon et d’une mère alsacienne. Première fille après deux garçons, sa naissance fut très bien accueillie, et elle n’a jamais par la suite regretté d’être née femme. Pas plus d’ailleurs que sa jeune sœur, la romancière Marie Chaix. Après une enfance à Tassin-la-Demi-Lune (près de Lyon) et une adolescence à Suresnes (dans la banlieue parisienne) elle suit sa famille à Paris –Paris où elle vit encore, citadine par choix. Après avoir habité divers quartiers, elle aime son vingtième arrondissement où elle s’est implantée, dans une petite maison sans jardin. Elle aime la campagne pour y passer, et aussi pour y visiter les gens chers à son cœur. Bonne élève, elle entama à la Sorbonne des études de lettres, vite abandonnées au profit de la chanson. Aimant les mots, aimant les notes, et adorant chanter depuis toujours, elle suivit comme une pente naturelle le jour où on lui prêta une guitare. Dans un même temps, elle découvrit la mer, la voile avec le Club des Glénans, où chantant à la veillée elle trouva son premier public. En novembre 1957, Michel Valette l’auditionna au cabaret La Colombe et l’engagea aussitôt, pour donner quelques chansons en début de soirée, sur le tabouret légendaire qui fut sa première scène (et qui connut de très près Guy Béart, Pierre Perret, Jean Ferrat, Hélène Martin et tant d’autres !) Ont suivi… 50 ans d’une carrière sans interruption, jalonnés de nombreuses chansons, de spectacles, de voyages, de rencontres, de belles récoltes et de déserts, d’abandons et de fidélités, d’engagements aussi, et surtout du bonheur d’écrire et de chanter.

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist