• Nouveauté
SIMON AND GARFUNKEL
SIMON AND GARFUNKEL
SIMON AND GARFUNKEL

SIMON AND GARFUNKEL

3931079
12,00 €
1CD / PAUL SIMON & ART GARFUNKEL   "In The Beginning"

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 

 POUR REGARDER LES VIDÉOS CLIQUEZ SUR LE BOUTON "VIDÉOS" CI-DESSUS

 

PAUL SIMON & ART GARFUNKEL   

"In The Beginning"   


LES TITRES

1. Hey, Schoolgirl

2. Dancin’ Wild

3. Our Song

4. Bingo

5. Two Teen-agers

6. That‘s My Story

7. (Pretty Baby) Don’t Say Goodbye

8. Baby Talk

9. I’m Lonesome

10. Fightin’ Mad

11. Surrender Please Surrender

12. Looking At You

13. Motorcycle

14. Wild Flower

15. Cry Little Boy Cry

16. He Was My Brother*

17. Sleep Sleepy Baby

18. Up And Down The Stairs

19. Forever And After

20. That Forever Kind Of Love

21. Dreams Can Come True

22. I’m Lonely

23. Just A Boy

24. Shy

25. Anna Belle

26. Loneliness

27. The Lone Teen Ranger

28. The Lipstick On Your Collar

29. Play Me A Sad Song

30.Teenage Fool

31. True Or False

32. Beat Love

33. Dream Alone

34.Private World

35. Forgive Me. 

Simon and Garfunkel [ˈsaɪmən ən gɑrfʌnkəl]1 est un duo américain de folk rock, originaire de Forest Hills, dans le Queens, à New York. Il est constitué du guitariste et auteur-compositeur-interprète Paul Simon et du chanteur Arthur Garfunkel. Tous deux se rencontrent pour la première fois dans le Queens en 1953. Ils apprennent à s'accorder l'un avec l'autre et commencent à écrire leurs propres compositions. Ils connaissent leur premier succès en 1957, sous le nom de Tom and Jerry, avec la chanson Hey Schoolgirl, qui imite le style de leurs idoles The Everly Brothers. Mais ce succès n'est pas confirmé et ils poursuivent ensuite leurs études universitaires, chacun de son côté. Ils se retrouvent en 1963, avec un intérêt accru pour la musique folk, et signent un contrat avec Columbia Records. Leur premier album, Wednesday Morning, 3 A.M. (1964), est un échec commercial à sa sortie et le duo se sépare, Simon décidant de poursuivre sa carrière en solo en Angleterre.

Cependant, une nouvelle version de leur chanson The Sound of Silence connaît le succès sur les ondes américaines en 1965 et atteint la première place du Billboard Hot 100. Le duo se reforme alors et enregistre un deuxième album, Sounds of Silence (1966), qui est rapidement suivi par Parsley, Sage, Rosemary and Thyme (1966), album sur lequel le duo prend un plus grand contrôle créatif. La popularité du duo s'accroît avec la bande originale du film Le Lauréat (1967), composée en majeure partie par leurs chansons. Leur album suivant, Bookends (1968), les propulse au rang de stars internationales majeures. Néanmoins, les relations entre les deux hommes se dégradent et le duo se sépare peu après la sortie de leur album suivant, Bridge over Troubled Water (1970), qui est leur plus grand succès commercial. Dans une interview télévisée, Simon déclarera qu'il avait composé Bridge Over Troubled Water pour Garfunkel et qu'il ne voyait que lui pour l'interpréter. Lorsque Garfunkel commence les sessions, Simon est émerveillé par son interprétation mais il dira ressentir également un sentiment d'injustice devant cet accaparement : "et l'auteur ?..."

Simon and Garfunkel comptent parmi les artistes les plus populaires des années 1960 et sont considérés comme des icônes de la contre-culture de cette décennie, au même titre que les Beatles et Bob Dylan. Leurs chansons les plus célèbres, The Sound of SilenceI Am a RockHomeward BoundScarborough Fair/CanticleA Hazy Shade of WinterMrs. RobinsonBridge over Troubled WaterThe BoxerCecilia et El Cóndor Pasa (If I Could), ont toutes connu un très grand succès international. Depuis leur séparation, Simon et Garfunkel ont reformé plusieurs fois le duo, notamment à l'occasion d'un concert à Central Park en 1981 qui réunit plus de 500 000 spectateurs, ce qui constitue l'une des plus grandes affluences de tous les temps pour un concert.

Paul Frederic Simon et Arthur Ira Garfunkel, nés tous deux en 1941, grandissent à New York dans le quartier de Queens Kew Gardens Hills, à seulement trois pâtés de maisons l'un de l'autre2. Ils se passionnent pour la musique dès leur plus jeune âge, notamment avec l'avènement du rock 'n' roll3. Garfunkel commence à chanter dans des radio-crochets dès le CM1 et rencontre Simon deux ans plus tard, en 19534. Leur amitié s'épanouit quand tous deux sont choisis pour jouer dans une adaptation théâtrale d'Alice au pays des merveilles, Simon dans le rôle du Lapin blanc et Garfunkel dans celui du Chat du Cheshire4. Ils commencent à chanter ensemble dans des groupes de doo-wop et apprennent ainsi à s'accorder l'un avec l'autre5.

Simon et Garfunkel entrent à la Forest Hills High School en septembre 19556 et entreprennent d'enregistrer leurs arrangements sur des bandes magnétiques7. Ils écrivent leur première chanson, The Girl for Me, en 1956 et commencent à se produire en tant que duo dans des écoles de musique8. Très influencés par Elvis Presley et les Everly Brothers, ils décident de présenter une maquette d'une de leurs compositions, Hey Schoolgirl, à des éditeurs musicaux de Manhattan9. Ils enregistrent la chanson, avec Dancin' Wild en face B, au Sanders Recording Studio, un minuscule studio d'enregistrement de Manhattan. Ils rencontrent ensuite Sid Prosen, qui dirige le label indépendant Big Records, et celui-ci leur fait signer un contrat en les présentant comme les nouveaux Everly Brothers10. Le duo adopte le nom de Tom and Jerry, d'après le cartoon du même nom. Garfunkel prend le pseudonyme de Tom Graph, en référence à ses aptitudes en mathématiques et à sa manie de consigner les classements de singles sous forme de graphiques sur du papier millimétré4. Simon prend celui de Jerry Landis, d'après le nom de famille d'une fille qu'il a fréquentée7. Sid Prosen verse un pot-de-vin à Alan Freed afin que ce dernier diffuse Hey Schoolgirl dans son émission de radio, et la chanson devient rapidement l'un des morceaux les plus populaires de l'émission11.

Hey Schoolgirl est alors diffusée régulièrement sur les ondes à l'échelle nationale. Le single se vend à plus de 100 000 copies en 1957 et se hisse à la 49e place du Billboard Hot 10011. Prosen assure efficacement la promotion du duo, notamment en les faisant passer dans l'émission télévisée American Bandstand aux côtés de Jerry Lee Lewis12. Le producteur s'adjuge toutefois la part du lion dans les royalties dégagées par le duo, dont il prélève 96 %13. Garfunkel, qui n'apprécie pas le milieu de l'industrie musicale, informe Simon qu'il souhaite se consacrer à ses études. Celui-ci décide alors de continuer sa carrière en solo sous le pseudonyme de True Taylor13. À sa sortie du lycée, il poursuit des études d'anglais au Queens College alors que Garfunkel étudie les mathématiques à l'université Columbia. Les ventes des disques de Simon ne décollant pas, celui-ci propose à Garfunkel de reprendre leur collaboration et son ami accepte14. Cependant, les nouveaux singles sortis par le duo sont des échecs commerciaux, ce qui provoque la fin de leur collaboration avec Sid Prosen14. Simon reprend sa carrière en solo, ce qui entame son amitié avec Garfunkel, qui voit cela comme une trahison. Cette tension jamais résolue entre les deux hommes influera sur leurs relations durant tout leur parcours commun15. Simon achève son premier cycle universitaire en 1963 et s'inscrit à temps partiel à la Brooklyn Law School16.

Le premier album du duo, Wednesday Morning, 3 A.M., est enregistré en trois séances en mars 1964 et sort le 19 octobre21. L'album contient cinq compositions originales de Simon, les sept autres étant des reprises de chansons folk dont The Times They Are a-Changin' de Bob Dylan. Simon insiste auprès de Garfunkel pour qu'ils utilisent désormais leurs véritables noms. Columbia met en place un concert promotionnel au Folk City le 31 mars 1964, qui est le premier concert où le duo se produit sous le nom de Simon and Garfunkel22. Dylan est présent à ce concert et une altercation l'oppose à Simon, ce qui sera à l'origine d'une longue rancune entre les deux hommes. L'origine de cette tension reste peu claire, certains biographes affirmant que Dylan aurait délibérément parlé très fort tout au long du concert alors que d'autres soutiennent qu'il aurait totalement dédaigné celui-ci23.

Le concert n'est pas un succès, tout comme les autres dates prévues. Anticipant l'échec de l'album, Simon part pour l'Angleterre et rencontre Kathy Chitty dans un club de folk où il se produit24. Ils tombent amoureux et Kathy lui inspirera plusieurs chansons, notamment Kathy's SongAmerica et Homeward Bound25Wednesday Morning, 3 A.M. ne se vend qu'à 3 000 exemplaires en quelques semaines et cet échec pousse Simon à rester en Angleterre, tandis que Garfunkel reprend ses études d'architecture26.

Les démos que Simon enregistre en Angleterre sont diffusées sur les ondes par la BBC et connaissent le succès. En juin 1965, Columbia fait alors enregistrer à Simon un album solo, The Paul Simon Songbook, qui sort en Angleterre deux mois plus tard et contient plusieurs chansons qui seront reprises plus tard par le duo27. Les ventes de l'album sont médiocres, mais Simon demeure confiant sur son avenir en Angleterre28. Pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, un disc-jockey de Boston commence à diffuser The Sound of Silence et la chanson devient populaire dans le milieu étudiant de la côte Est des États-Unis. Tom Wilson l'apprend et décide de faire réenregistrer la chanson dans une version électrique sans en informer le duo. Le single sort en septembre et entre dans le Billboard Hot 100. Garfunkel informe Simon, toujours en Europe, de ce qui est en train de se passer. Simon est horrifié lorsqu'il entend la version électrique pour la première fois, mais les deux hommes apprécient le succès du single29,30.

Simon revient à New York vers la fin de l'année 1965 afin de reformer son duo avec Garfunkel. Columbia leur fait enregistrer en décembre un nouvel album et l'intitule Sounds of Silence afin de profiter du succès du single31. Ce dernier s'empare de la première place du Billboard Hot 100 en janvier 1966 et dépasse désormais le million d'exemplaires vendus32. En plus d'une réédition de The Sound of Silence, l'album comprend cinq chansons de l'album solo de Simon, dont I Am a Rock, et seulement deux titres sont de nouvelles compositions originales. L'album sort de façon précipitée le 17 janvier 1966 et est suivi quelques jours plus tard par le single Homeward Bound, qui ne figure pas sur l'album et qui intègre le top 10 des classements musicaux dans plusieurs pays33. Au mois de mars, c'est ensuite I Am a Rock qui sort en single et qui se classe 3e du Billboard Hot 100. Mais en dépit du succès commercial remporté par l'album, 21e au Billboard 200, et les singles, le duo est tourné en dérision par de nombreux critiques musicaux qui estiment qu'il ne produit qu'une imitation manufacturée de la folk34. Alors que le duo part en tournée à travers les États-Unis, Columbia réédite Wednesday Morning, 3 A.M. et l'album accède à la 30e place du Billboard 20035.

Conscients que Sounds of Silence est un travail réalisé dans la précipitation afin de capitaliser sur leur succès soudain, Simon et Garfunkel décident de peaufiner leur prochain album. Simon insiste d'ailleurs pour avoir le contrôle total pendant la production de celui-ci36. Garfunkel considère l'enregistrement de leur version de la chanson traditionnelle Scarborough Fair comme le moment où ils sont devenus les véritables producteurs de leurs albums37. Le duo travaille plusieurs mois sur l'album Parsley, Sage, Rosemary and Thyme et celui-ci sort le 10 octobre. Comprenant notamment Homeward BoundScarborough Fair/CanticleThe 59th Street Bridge Song (Feelin' Groovy)The Dangling Conversation et For Emily, Whenever I May Find Her, il se caractérise par de vifs contrastes entre les chansons38 et obtient l'approbation de la critique, qui reconnaît son intégrité artistique39, Simon se révélant comme « l'un des auteurs-compositeurs les plus doués de l'époque »36. L'album se hisse par ailleurs à la 4e place du Billboard 200. Le duo entame dans la foulée une mini-tournée sur les campus universitaires où tous les concerts se jouent à guichets fermés. Mort Lewis, leur agent artistique, entretient l'image décalée et poétique du duo en refusant qu'ils fassent des apparitions à la télévision à moins que des conditions draconiennes ne soient acceptées par l'émission40A Hazy Shade of Winter, qui n'a pas été retenu par le duo pour figurer sur Parsley, Sage, Rosemary and Thyme, sort en single deux semaines après la sortie de l'album et se classe 13e du Billboard Hot 10037

Le 16 juin 1967, Simon and Garfunkel se produisent sur la scène du festival international de musique pop de Monterey qui marque le coup d'envoi du Summer of LoveFakin' It sort en single quelques semaines plus tard, mais ne remporte qu'un succès modéré45. Pendant ce temps, le réalisateur Mike Nichols tourne Le Lauréat et se prend de passion pour la musique du duo, écoutant leurs chansons en boucle46. Deux semaines plus tard, il rencontre Clive Davis pour lui demander l'autorisation d'utiliser certains morceaux du duo pour la musique du film. Davis est enthousiaste, flairant une parfaite occasion de placer une musique de film en tête des ventes de disques39. Simon est beaucoup plus réticent, craignant de compromettre son intégrité artistique. Il change d'avis après avoir rencontré Nichols, qui l'impressionne par son intelligence et la qualité de son scénario, et accepte d'écrire de nouvelles chansons pour le film39. L'agent du duo négocie un contrat qui offre à Simon 25 000 $ pour la composition de trois chansons. Simon propose d'abord à Nichols Punky's Dilemma et Overs, mais aucune des deux ne satisfait le réalisateur. Simon revient alors avec une première version de Mrs. Robinson, qui ne porte pas encore ce titre, qui enthousiasme Nichols47.

L'album The Graduate, composé essentiellement de chansons du duo dont Mrs. Robinson, sort le 21 janvier 1968 et s'empare de la première place du Billboard 200 en avril. Entretemps, l'enregistrement de Bookends, le quatrième album du duo, est enfin terminé après avoir été échelonné sur plusieurs sessions depuis un an et demi, mais plus particulièrement depuis octobre 196748. La production de l'album est marquée par son perfectionnisme, l'enregistrement de Punky's Dilemma étant par exemple étalé sur une cinquantaine d'heures49Mrs. Robinson est réécrite et réenregistrée en février 1968, lors des dernières sessions50 et constitue l'une des chansons-phares de l'album aux côtés d'autres titres célèbres tels que AmericaA Hazy Shade of Winter et At the ZooBookends, considéré comme l'album « le plus intellectuel » du duo51, est composé sur sa première face d'un cycle de chansons plutôt sombres, évoquant une méditation sur le passage du temps52, qui sont suivies dans sa deuxième partie par des titres plus légers et au son plus rock53. Il marque par ailleurs le déclin des harmonies du duo, qui disparaissent graduellement au profit d'un chant individuel54.

Bookends sort le 3 avril 1968 et est suivi deux jours plus tard par la sortie en single de Mrs. Robinson dans un contexte très particulier puisque Martin Luther King est assassiné le 4 avril, ce qui provoque une grande émotion et une série d'émeutes à travers les États-Unis55Bookends prend au mois de mai la première place du Billboard 200, occupée jusqu'alors par The Graduate, tandis que Mrs. Robinson s'installe au sommet du Billboard Hot 100 au mois de juin56Bookends devient à cette date le plus grand succès commercial du duo, ayant profité du phénomène de bouche-à-oreille engendré par la sortie de The Graduate, et les ventes combinées des deux albums dépassent les 5 millions de copies57. Lors des Grammy Awards qui se tiennent en mars 1969 et célèbrent les accomplissements des artistes pour l'année 1968, Mrs. Robinson remporte le prix de l'enregistrement de l'annéeThe Graduate celui de la meilleure musique de film et Simon and Garfunkel celui de la meilleure prestation pop d'un duo ou groupe avec chant58.

Le tournage de Catch 22 commence en janvier 1969 et dure huit mois car il est entravé par de nombreux problèmes62. Dans l'intervalle, le single The Boxer est publié en avril et se classe dans le top 10 de plusieurs pays. Cette absence prolongée de Garfunkel affecte les relations entre les deux hommes car Simon, qui prépare pendant ce temps le prochain album du duo, se sent abandonné63,64. Dès le retour de Garfunkel, le duo se met au travail avec ardeur et décline l'invitation qui leur est faite de participer au festival de Woodstock65. En octobre et novembre 1969, Simon and Garfunkel font une mini-tournée aux États-Unis qui se termine par un concert à guichets fermés à Carnegie Hall66. Le duo produit par ailleurs un documentaire musical, Songs of America, qui est diffusé sur CBS le 30 novembre et qui mêle des extraits de leurs chansons à des images d'événements importants des années 1960. Ce documentaire n'est diffusé qu'une fois en raison des tensions, en rapport avec son contenu politiquement chargé, qu'il provoque sur la chaîne67,68.

L'album Bridge over Troubled Water sort le 26 janvier 1970, tout comme le single du même nom. Dans cet album, le duo abandonne en partie le son folk rock qui a fait sa gloire pour explorer d'autres sonorités, comme le gospel69, la musique sud-américaine70, le latin jazz71, le rockabilly72 ou encore le reggae, un mélange d'influences qui contribue à sa « richesse musicale »73. L'album contient onze titres dont Bridge over Troubled WaterCeciliaEl Cóndor Pasa (If I Could)The Boxer et The Only Living Boy in New York. L'inclusion d'un douzième titre est longuement discuté sans que les deux hommes n'arrivent à se mettre d'accord sur son choix74. L'album arrive au sommet des classements musicaux dans dix pays dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France75. C'est l'album le plus vendu des années 1970, 1971 et 1972 ; il devient à cette époque l'album le plus vendu de tous les temps75. Le single homonyme s'empare lui aussi de la première place des classements musicaux dans plusieurs pays, alors que les autres singles tirés de l'album, Cecilia en avril et El Cóndor Pasa (If I Could) en août, se vendent aussi très bien5.

Malgré cet énorme succès, le processus d'enregistrement s'est révélé très éprouvant pour les deux hommes et les tensions accumulées entre eux rendent leur séparation prochaine presque certaine avant même la sortie de l'album76. Cette séparation n'est cependant pas prévue au départ pour être permanente, Garfunkel souhaitant seulement faire une pause de deux ans et Simon ne prévoyant pas de reprendre sa carrière en solo77. En avril et mai, le duo se produit pour quelques dates en Europe, dont un passage à l'Olympia le 1er mai, avant de jouer son dernier concert le 18 juillet 1970 au Forest Hills Stadium78. Lors de la cérémonie des Grammy Awards 1971, l'album et la chanson Bridge over Troubled Water remportent six récompenses, dont celles de l'album de l'année et de la chanson de l'année79. Quelque temps plus tard, Peggy Harper, l'épouse de Simon depuis 1969, pousse celui-ci à rendre la séparation du duo officielle. Simon appelle alors Clive Davis pour lui annoncer qu'il ne pense pas reprendre sa collaboration avec Garfunkel80. Durant les quelques années qui suivent, les deux hommes ne se parlent que deux ou trois fois par an81.

Simon and Garfunkel en concert au 

New Orleans Jazz & Heritage Festival en 2010.

En 2003, ils sont récompensés aux Grammy Awards pour l'ensemble de leur carrière et les organisateurs les persuadent de se réconcilier pour cette occasion. Les deux hommes interprètent ensemble The Sound of Silence en ouverture de la cérémonie et jugent cette expérience satisfaisante77. Ils mettent alors en place une nouvelle tournée, nommée Old Friends Tour, pendant laquelle ils sillonnent les États-Unis d'octobre à décembre en jouant 40 concerts. Ils repartent en tournée, pour 20 dates aux États-Unis et 12 en Europe, en juin et juillet 200489. Cette tournée se termine par un concert gratuit via dei Fori Imperili, devant le Colisée de Rome, qui réunit environ 600 000 personnes90. Un double CD-DVD intitulé Old Friends: Live on Stage immortalise cette tournée.

En 2009, le duo se réunit une nouvelle fois pour interpréter trois chansons au Beacon Theatre de New York. Une tournée en Océanie et au Japon est organisée dans la foulée en juin et juillet91. Cette tournée se passe très bien et de nouveaux concerts en Amérique du Nord sont planifiés pour l'été 2010. Cependant, alors qu'ils se produisent le 24 avril 2010 sur la scène du New Orleans Jazz & Heritage Festival, Garfunkel est atteint de sérieux problèmes vocaux. Une paralysie des cordes vocales lui est diagnostiquée et la tournée doit être annulée. Garfunkel ne récupère totalement sa voix qu'après un combat de quatre ans et espère une nouvelle réunion du duo dans le futur92. Néanmoins, en 2016, Simon exclut toute éventualité de nouveaux concerts avec Garfunkel, affirmant qu'ils ne se parlent même plus93.
Wikipédia

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist