Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

4 ACOUSTIC GUITAR GIANTS Agrandir

4 ACOUSTIC GUITAR GIANTS

1 CD - 22 TITRES / WITH TEDDY BUNN, DJANGO REINHARDT, LONNIE JOHNSON, AL CASEY / A JAZZ ARCHIVES COLLECTION

Plus de détails

R319

8,00 €

» Ajouter à ma liste de souhaits

Type de musique
JAZZ
  • VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
4 GRANDS GUITARISTES

Teddy Bunn 
:
Avec Jimmie Noone & His Orchestra : (Charlie Shavers (tp) Pete Brown (as)…)
1 Apex blues
2 Four or five times
Avec Johnny Doods & His Chicago Boys (Charlie Shavers (tp), Jimmie Noone (cl), Pete Brown (as)…)
3 Wild man blues
4 Melancholy
Avec Sidney Bechet’s Blue Note Quartet
5 Saturday night blues
6 Bechet's steady rider
Avec Mezzrow-Ladnier Quintet : (Bob Foster (b), Manzie Johnson (dm))
7 If you see me comin'
 
Loonie Johnson :
Loonie Johnson (g)
8 Blues in G
9 Got the blues for the West end
10 Blues in my soul
Avec Louis Armstrong & His Hot Five : (Kid Ory (tb), Johnny Dods (cl), Lil Armstrong (p), Johnny St-Cyr (bjo) Loonie Johnson (g))
11Savoy blues
 
Al Casey :
Fats Waller & His Rhythm : (Herman Autrey (tp), Gene Sedric (cl-as), Fats Waller (p), Al Casey (g), Charles Turner (b), Slick Jones (dm))
12 Blue turning grey over you
Idem mais Cedric Wallace (b)
13 You look goo to me
Idem mais John Bugs Hamilton (tp)
14 Fats Waller's original E flat blues
15 Every body loves my baby
16 Buck jumpin'
 
Django Reinhardt :
Quintette du Hot Club de France : Stéphane Grappelli (vln), Django Reinhardt (g), Joseph Reinhardt & Eugène Vées (g), Louis Vola (b).
17 Minor swing
Django Reinhardt (g), Louis Gasté (g), Eugène d’Hellemmes (b)
18 Saint Louis Blues
19 Boucin' around
Django Reinhardt (g), Pierre « Baro » Ferret (g), Emmanuel Soudieux (b).
20 I'll see you in my dreams
Quintette du Hot Club de France : Hubert Rostaing (cl), Alix Combelle (cl-ts), Django Reinhardt, Joseph Reinhardt (g), Tony Rovira (b), Pierre Fouad (dm).
21 Oiseaux des iles
Django Reinhardt, Eugène Vées (g), Jean Stone (b), Gaston Leonard (dm).
22 Blues clair

Les guitaristes
 
Lonnie Johnson
Lonnie Johnson est un merveilleux musicien, très brillant sur le blues, ainsi que toutes sortes d’autres thèmes. C’est un guitariste s’exprimant avec l’accent plein de fraicheur des enfants de la Nouvelle-Orléans.  Sa remarquable technique et son jeu clair et élégant, parfaitement maitrisé, le rendent fascinant à écouter. De 1928,  son solo Blues in G montre à quel point il est maître de son discours mélodique, suscitant à chaque seconde l’intérêt de l’auditeur.
Lonnie Johnson travailla aussi avec des musiciens de jazz comme Johnny Dodds, Jimmy Noone et Duke Ellington dans les années 60. Il vint en Europe dans les années 52 & 63 et séjourna longtemps au Canada avant de s’éteindre en 1970
 
Teddy Bunn
Beaucoup plus jeune Teddy Bunn est né en 1909 à Freeport, sa famille était composée de musiciens jouant de divers instruments. À 20 ans il enregistre ses premières faces avec Duke Ellington, avant de faire partie d’un groupe très populaire The Spirits of Rhythm. Il devra sa popularité a sa participation à des enregistrements organisés à New York par Hugues Panassié, avec Sidney Bechet, Tommy Ladnier et Mezz Mezzrow. Jouant magnifiquement le blues il se distingue par une sonorité très personnelle, un peu voilée, même feutrée, due en partie parce  qu’il joue sans médiator, uniquement avec les doigts.
 
Albert Casey
Né à Louisville en 1915, il joua des années avec Fats Waller. Al Casey sait faire admirablement sonner sa guitare, avec sensibilité et souplesse, et très nombreux sont les titres où l’on peut percevoir son accompagnement par accords aux vocaux de Fats Waller. Buck jumpin’ permet de l’entendre longuement en solo. C’est un grand exemple de la guitare jazz, tout y est : inspiration constante, développements nuancés, enchaînements subtils, sonorité pleine et délicate, swing, souple : un chef d’œuvre…
 
Django Reinhardt
Un vrai génie, ce musicien gitan, né en Belgique en 1910 et mort à Fontainebleau en 1953.
Tant de choses ont été écrites sur la vie fantasque, pleine d’imprévus de Django que nous n’en dirons pas plus. On sait qu’il fonda en 1934, avec le violoniste Stéphane Grappelli, le Quintette du Hot Club de France, le seul orchestre français ayant  réellement étonné les américains !... La virtuosité du jeu de Django Reinhardt lui permet d’exprimer pleinement les idées les plus audacieuses, apportant une vraie jubilation quand on l’écoute…
 

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal