Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

MISTINGUETT / ANTHOLOGIE Agrandir

MISTINGUETT / ANTHOLOGIE

3 CD / 73 TITRES / TOUS LES SUCCÈS DE LA REINE DU MUSIC-HALL / COLLECTION ROUGE & NOIR

Plus de détails

987040

7,80 €

Prix réduit !

-40%

13,00 €

» Ajouter à ma liste de souhaits

Type de musique
VARIÉTÉS
  • VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
SI VOUS VOULEZ ÉCOUTER OU TÉLÉCHARGER UN OU PLUSIEURS TITRES ALLEZ EN BAS DE PAGE
 
CD 1   1932-1945
 
1 Pour être heureux chanter                    2’01’’             1936 
Du film Rigolboche
Pierre Bayle – Casimir Oberfeld / Léopold de Lima
 
2 Mon Homme                                 3’07’’             1938             
Jacques Charles – Albert Willemetz / Maurice Yvain
 
3 Gosse de Paris       3’14’’             1930             
Léopold de Lima - René Sylviano / Henri Varna – L. Gatt
 
4 Oui je suis de Paris                      2’57               1936             
Pierre Bayle – Léopold de Lima / Casimir Oberfeld
 
5 Titine                      3’45’’             1942             
Léopold de Lima / René Sylviano
 
6 Pot pourri sur les airs de la Miss                       3’10’’             1936                         
Pierre Bayle – Henri Dumont
           
7 Je cherche un millionnaire                     3’00’’             1938 
Avec Léo Kok
Léopold de Lima- Marc-Cab /  Nacio  Herb Brown –
 
8 La tour Eiffel est toujours là       2’40’’             1942 
François Llenas / Marc Lanjean      
 
9 Sur le boulevard des italiens      6’07’’             1933 
Jean Leseyeux / Olivier Metra
 
10 C’est une valse musette            2’54’’             1931  CH
Léopold de Lima / Marcel Learsi
 
11 Dans les bouges de la nuit                   2’51’’  1931 
Léo Lelièvre – Léopold de Lima / Henri Varna - Bixio
 
12 Si tu vas sur le port                   2’50’’             1938 
Léo Lelièvre / Léopold de Lima / Kok
 
13 Tu m’aimes dis chéri                 3’04’’             1938 
Léo Lelièvre – Léopold de Lima / Kok
 
14 Garde moi                       2’49’’             1931              130
Léo Lelièvre – Léopold de lima– Henri Varna / Maurice Yvain
 
15 Fleur de Paris     3’11’’             1942              130
Lucien Boyer / René Sylviano
 
16 Mon gangster                 2’42’’             1938 
Pierre Bayle – Maurice Cambier / Léopold de Lima – Marc-Cab
 
17 Valencia               2’46’’             1935             
Lucien Boyer – Jacques Charles / José Padilla
De la revue Mistinguett
 
18 Sous les becs de gaz                  2’40’’             1938 
Pierre Bayle – Léopold de Lima / Lucien Pipon
 
19 Je vous ai reconnu                     3‘10’’                         1938 
Léopold de Lima / Léo Lelièvre fils – Casimir Oberfeld
 
20 Toute petite                    3’10’’             1938             
A Decaye / E Deloire
 
21 Je n’ai pas le temps                   2’50’’             1930             
Léopold de Lima – André Hornez / Butler – Wallace
 
22 Juliette     2’56’’             1938                          130
 Pierre Bayle – Léopold de de Lima/ Goehr
 
23 Au fond de tes yeux                  3’15’’             1933 
Pierre Bayle – Léopold de Lima / P Fontaine – Casimir Oberfeld
 
24 Dans l’escalier (à travers les barreaux)         3’28’’  1931 
Léo Lelièvre – Léopold de Lima / Maurice Yvain – Henri Varna
 
CD 2  1928 -1931
 
1 C’est vrai                2’45’’                         1933             
Casimir Oberfeld / Albert Willemetz
 
2 La petite femme de Paris            2’35’’             1930             
Pearly – Léopold de Lima / Fenstad
 
3 Qu’est-ce que j’ai donc ?  2’55’’             1929             
Forester – Léopold de Lima / Henri varna
 
4 On m‘suit               2’16’’             1928                         
Léo Lelièvre fils / José Padilla
 
5 J’ai des touches     2’46’’             1931                         
Henri Varna / René  Sylviano
 
6 Prenez mes fleurettes      3’09’’             1931             
Henri Varna / René Sylviano
 
7 Le Moineau de paris        3’16’’             1930             
Léo Lelièvre – J Padilla / Léopold de Lima
 
8 C’est moi Mélie      2’59’’             1930             
Gramoir - Emile Carrara / Léopold de Lima
 
9 La rumba d’amour           3’12’’                         1931             
Henri Varna / Léo Lélièvre fils
 
10 Un Tango dans tes bras            2’46’’  1929                         
Gekyll / Léo Lelièvre – Henri Varna
 
11 Paname n’est pas Paris        2’27’’             1928             
Fred Mélé – Waltham / Mistinguett – Pic
 
12 Parisette              2’40’’             1928                         
Walter / Walter
 
13 Je chante dans mon bain          2’58’’             1930             
Helly – Magidson / Washington
 
14 Mon Homme est parti    3’05’’             1929             
Mac Cab – Bay / Léopold de Lima – Masson
 
15 Les Barbus                      2’56’’                         1930             
Léo Lelièvre – Pearly /Pierre Chagnon
 
16 Le tambour major                      3’03’’             1931             
Léo Lelièvre / Léopold de Lima / Don Ellis
 
17 Viens                    3’06’’             1931                                    
Léopold de Lima / Spolianski
 
18 C’est un petit rien                      2’35               1928             
Mistinguett – Rose / Rubin – Topras
 
19 Oui                                   2’50’’             1929                         
Mahieux / Grey
 
20 Rita                       2’22’’             1929                                    
Mahieux –Grigaut / Léo Lelièvre – Henri Varna
 
21 Pardon Mam’zelle                      2’08’’             1931             
Albert Willemetz / Charles - Borel Clerc
 
22 I’m on my way home     2’42’’  1929                         
Irvin Berlin / Irvin Berlin
 
23 Julie, c’est Julie               2’56’’  1928                         
J. Padilla –  H. Bataille / Mistinguett
 
24 Nuits de Paris     2’25’’             1931                         
Léopold de Lima – Léo lelièvre / M de Gredos – M Varna
 
25 Je cherche une petite place                  2’46’’             1930 
Léo Lelièvre / René Sylviano
 
CD3  1920 – 1927
 
1 Ça c’est Paris                     2’32’’             1927             
José Padilla / José Padilla
 
2 La java de Doudoune       2’58’’  1928             
José Padilla / Mistinguett
 
3 Mitsou (c’est une gosse de Paris)          2’31’’  1928             
Craven
 
4 Tout ça c’est pour vous    2’45’’  1928             
José Padilla / Mistinguett
 
5 En douce                3’39’’             1922             
Albert Willemetz / Maurice Yvain
           
6 Chéri je t’aime       2’36’’             1927              124
Jean Boyer – Léo Lelièvre / Lilian Rosedale Godman
 
7 C’est chic les longs pantalons     2’37’’  1926             
Fred Mélé – Craven / Jacques Charles – Fred Pearly
 
8 Marie                                             2’59’’             1926 
Fred Mélé / Tom Waltham
 
9 J’suis nature                      3’01’’             1926             
Léo Lelièvre fils – Gérard Arnould / Jean Boyer
 
10 Il m’a vu nue                  3’19’’             1927             
Pierre  Chagnon / Fred Pearly
 
11 Depuis que j’ai fait couper mes cheveux       2’34’’  1926 
Jacques Charles / Fred Pearly
           
12 Oui… Non             2’29’’             1922             
Maurice Yvain / Maurice Yvain
 
13 Dorothy               2’36’’             1927             
B. G. De Sylva / B. G. De Sylva
 
14 Qui ? Who ?                     2’48’’             1927             
Jerome Kern / Jerome  Kern
 
15 Charlotte             2’54’’             1927             
Walter Kollo / Walter Kollo
 
16 La belote         2’43’’                         1924             
Albert Willemetz – Carpentier / Maurice Yvain
De la revue Bonjour Paris
 
17 Le gri-gri d’amour                     2’25’’             1922 
Maurice Yvain - Albert Willemetz / Gérard Arnould
 
18 Ils n’ont pas ça    2’35’’             1920             
Albert Willemetz / Charles Borel Clerc
 
19 Le fado     2’25’’             1925                         
Jean Boyer / Jacques Charles – José Padilla
 
20 J’en ai marre                   3’24 ‘’            1922             
Albert Willemetz – Arnould / Maurice Yvain
De la revue Paris en l’air
 
21 La Java     2’36’’                         1922                         
Albert Willemetz – Charles / Maurice Yvain
 
22 Les Chanteurs de cours        3’16’’             1924 
Henri Christiné / Henri Christiné
 
23 Susie                    3’00’’             1926                         
B.G. De Sylva / B. G. De Sylva
 
24 Une femme qui passe    2’30’’             1920             
Albert Willemetz – Jacques Charles / Maurice Yvain
 
MISTINGUETT
Décrétée «propriété nationale», par Colette, Mistinguett reste, sans nul doute, l'artiste française la plus célèbre de son temps, avec Sarah Bernhardt. Les deux femmes furent, d'ailleurs, largement contemporaines, puisque la grande tragédienne (née en 1844), a un peu moins de trente ans, lorsque la future Mistinguett naît, le 5 avril 1873, et que cette dernière aura tout juste cinquante ans, lors de la disparition de la créatrice de L'aiglon, le 26 mars 1923. Chacune, à sa manière, a dominé son art et son époque, sans rivalité possible, pendant plusieurs décennies, suscitant d'égale manière, la vénération du public populaire et l'admiration des critiques les plus blasés. L'une et l'autre allant, de surcroît, chercher la consécration internationale, aux Etats-Unis, à l'occasion de tournées mémorables et mouvementées, faisant figure d'événements. De son vrai nom Jeanne Bourgeois, Mistinguett voit le jour à Enghien-les-Bains, dans une famille de petits commerçants qui, très tôt, rêvent pour leur fille d'un avenir plus brillant. Aussi reçoit-elle, dès son plus jeune âge, une éducation artistique soignée, où les cours de violons alternent avec les cours de chant, de danse et de comédie. Une formation classique et complète, qui lui servira énormément par la suite, mais qui, pour l'instant, l'ennuie terriblement. Car la jeune fille ne rêve que de strass et de paillettes; si bien que c'est vers les revues à grand spectacle qu'elle cherchera ses premiers engagements, à partir de 1895 : année où elle débute au Trianon-Concert, dans Max, ah c'que t'es rigolo! Deux ans plus tard, elle entre à l'Eldorado, où elle restera dix saisons (de 1897 à 1907), franchissant toutes les étapes du métier et en apprenant toutes les ficelles, ainsi qu'elle l'écrira dans ses mémoires : «Entrée comme gigolette, j'en sors prête à être vedette». Encore que le terme de «vedette» semble bien faible pour évoquer la quasi-idolâtrie dont «La Miss» fera l'objet. Apparaissant en scène couverte de plus de cent cinquante mille francs de costume, de plumes et de bijoux, à une époque où la dernière née des Citroën coûte un peu moins de quatre mille francs, et faisant assurer ses jambes pour la somme astronomique de cinq cent mille francs, soit le prix d'un hôtel particulier aux Champs-Elysées, elle n'en est pas moins adulée par le public le plus populaire, qui la reconnaît comme l'une des siennes, malgré ses origines plutôt bourgeoises. Mieux, elle incarne comme nulle autre (aux Etats-Unis, surtout), l'idéal que le monde entier se fait alors de la «Parisienne».
Un mélange subtil de gouaille faubourienne et de classe, de liberté de ton et d'attitude, de beauté, d'élégance et de sensualité, relevées d'un rien de vulgarité, pour le piment. Equilibre complexe et fascinant, que l'on retrouvera, quelques années plus tard, avec autant de bonheur, dans le personnage d'Arletty. S'il fallait chercher un équivalent masculin au personnage de Mistinguett, ce serait, à l'évidence, du côté de Maurice Chevalier, dont elle lancera la carrière, à partir de 1912, et avec lequel elle vivra une grande passion amoureuse, spectaculaire et tumultueuse, qui, pendant une dizaine d'années,fera couler beaucoup d'encre et de larmes. N'abandonnant la scène qu'en 1951, à la suite d'une crise cardiaque, qui la contraindra au repos définitif, Mistinguett s'éteindra à Bougival, le 5 janvier 1956, sans que son succès ait jamais faibli.
Marc Robine

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal