Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

GRÈCE Agrandir

GRÈCE

BOUZOUKIS & SIRTAKIS
1 CD réédition

Plus de détails

995142

8,00 €

» Ajouter à ma liste de souhaits

Type de musique
VARIÉTÉS
  • VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
BOUZOUKIS & SIRTAKIS
 
Ta pedia tou pirea
La danse de Bacchus
Miliss mou
Kira giorgena
Roses blanches de Corfou
Zorba
Maria meta ta kitrina
Un soir a la plaka
Francosiriani
Nostalghies
To taxidi
Ammoudia tis agapis
Kalamatianos
Kritika perasmata
Hellinki psychi
O choros ton theon

En direct de "la Plaka", l'antique quartier d'Athènes qui grimpe vers l'Acropole, nous vous présentons dans cet album le plus connu des instruments de la musique populaire Grecque : le Bouzouki.
Cet instrument très facilement identifiable est un luth dont le manche est très long par rapport à sa caisse (au total, il mesure environ 1 mètre). Il comprend trois à quatre rangées de 2 à 3 cordes chacune, dont on joue avec un plectre.
Le Bouzouki a d'abord servi à accompagner le Rebetiko, ce chant lié à l'Asie Mineure, qui disait les malheurs, les espoirs et les amours de toute une frange marginale de la population urbaine : voyous, drogués, déshérités. Après la 2ème guerre mondiale, son public s'est élargi et son répertoire s'est peu à peu transformé. Le Bouzouki, quant à lui, se mettait de plus en plus en vedette dans des compositions ou improvisations purement instrumentales.
Le soir, on allait donc vider quelques bouteilles dans une taverne où l'on cassait quelques assiettes* en dansant le Hasapiko (la danse des bouchers), cette danse d'hommes qui a donné naissance au fameux Syrtaki immortalisé par Anthony Quinn dans le film "Zorba le Grec". Un autre film, en passant, a beaucoup fait pour la propagation de la musique Grecque. Il s'agit, bien sûr, de "Jamais le dimanche" dont le thème des "Enfants du Pirée" a fait le tour du monde.
Ces deux merveilleuses compositions, ainsi que l'immortel "Weisse Rosen aus Athen" font d'ailleurs partie du présent album qui comprend également d'autres mélodies moins connues, mais qui ont le mérite de présenter des styles et des danses en provenance d'autres régions de la Grèce, comme le Kalamatianos, et de la Crète : Kritika Perasmata.

Quelques mots sur les interprètes :
 
Né dans le Péloponnèse, à Tripolis, Paraskevas Grekis, s'est produit avec de nombreux artistes Grecs avant de venir s'installer en France, en 1979.
Là, tout en poursuivant des études musicales à l'Université de Paris-8, il s'est produit en soliste et a participé à divers enregistrements dont l'album "Athéna" de la chanteuse Nana Mouskouri.
C'est lui qui interprète les neuf premiers titres du présent disque, qui, à part deux de ses compositions originales, sont des "classiques" de la musique populaire Grecque, bien mis en valeur par la guitare de Spyron Metaxas.
Son jeu de bouzouki appartient au courant urbain dit "moderne" et est le reflet talentueux de ce que l'on peut entendre aujourd'hui dans les "bouzoukia", ces pittoresques tavernes volontiers fréquentées par les touristes. Petite parenthèse gastronomique : Paraskevas Grekis, depuis quelques années, veille également à la destinée du restaurant Bacchus, rue Mouffetard à Paris, où l'on peut déguster de succulentes spécialités Grecques.
Le Crétois Nicolas Margaritakis, quant à lui, pratique un style plus ornementé où l'on sent nettement l'influence de l'Asie Mineure. On peut le remarquer notamment dans ses improvisations solo où s'expriment, tout à la fois, sa virtuosité et sa sensibilité. Il est également l'auteur de nombreuses compositions hautes en couleurs, dont certaines figurent ici.
En bref, deux talentueux interprètes pour une approche variée et captivante de la Musique Populaire Grecque et de son instrument-roi : le Bouzouki.
 
A. MOUSSADIS
 
* Comme le veut la tradition.
 
                                                                      GREECE
 
Live from "The Plaka", Athens' antique quarter which ascends to the Acropolis, this album offers you the most famous instrument of Greek popular music : the Bouzouki.
This eye-catching instrument is a lute with a neck which is very long  compared to its body (its overall height is three feet). It has three or four rows of two or three strings played with a plectrum.
The Bouzouki was first used to accompany the Rebetiko, a song widespread in Asia Minor, which recalled the misfortunes, hopes and loves of the urban fringe population : hoodlums, drug-addicts, have-nots. After World War II, its public expanded and its repertoire evolved, while the Bouzouki came into the limelight in purely instrumental compositions or improvisations.
In taverns, bottles were drained and, according to the tradition, plates were smashed as patrons danced the Hasapiko (the butchers' dance), a man's dance which gave birth to the famous sirtaki immortalized by Anthony Quinn in the film Zorba the Greek. Another film, by the way, has done wonders for the popularity of Greek music : Never on Sunday, with its song Les Enfants du Pirée (The children of Piraeus) which has gone round the world.
These beautiful compositions, plus the immortal Weisse Rosen aus Athens are to be found in this album, which includes lesser known melodies and dances from other regions of Greece and Crete, such as "Kalamatianos" and Kritika Perasmata,.
 
A few words about the performers :
Born at Tripolis (Peloponnesus), Paraskevas Grekis played with a host of Greek artists before settling in France in 1979. A Music graduate student at the University of Paris, he has played solo and taken part in various recordings including Nana Mouskouri's Athena album. He is the performer of the first nine pieces of this CD, which are all classics of Greek popular music except for two compositions of his own. He plays the bouzouki in the urban, modern style, an insistent echo to what can be heard today in bouzoukias, those picturesque taverns patronized by tourists (interestingly enough, he has been running for years the Bacchus restaurant, rue Mouffetard, Paris, which specializes in exquisite Greek food).
Nicolas Margaritakis, a Cretan, performs in a more sophisticated style redolent of Asia Minor : his solo improvisations testify to both his virtuosity and sensitiveness. He has also composed numerous colorful pieces, some of which are to be found in this CD.
These two talented performers provide a fascinating approach to  Greek popular music and its outstanding instrument : the bouzouki.

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal