• Exclusivité web !
  • Promo !
GEORGES GUETARY
GEORGES GUETARY

GEORGES GUETARY

996022
3,00 €
1 CD / SES GRANDS SUCCÈS

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 

POUR REGARDER LA VIDÉO CLIQUEZ SUR LE BOUTON "VIDÉO" CI-DESSUS

LES TITRES


Boléro.
Le petit bal du samedi soir.
Ma belle Marguerite.
La valse des regrets.
Maître Pierre.
C'est vous mon seul amour.
Un soir de carnaval.
À chi chi Castenango.
Le bar des adieux.
Comme un ciel d'été.
Les amoureux du dimanche.
Toi et moi.
En allant, de l'avant.
Rappelle-toi.
Chic à Chiquito.
À Honolulu.
La Saint Jean.
Robin des Bois.
Sérénade de Heykens.
Si vous voulez savoir.
Caballero.

ÉCOUTE DES TITRES
Vous pouvez écouter les titres en cliquant sur celui choisi au centre du « player » ci dessous
TÉLÉCHARGEMENT
Vous avez la possibilité de télécharger un ou plusieurs titres, ou l’album entier, en cliquant sur les liens iTunes ou amazon en dessous du player. Vous quitterez alors le site EPM pour celui choisi… Merci de nous revenir… !

Georges Guétary (de son vrai nom Lámbros Vorlóou, grec moderne : Λάμπρος Βορλόου), né le 8 février 1915 à Alexandrie et mort le 13 septembre 1997 à Mougins, est un chanteur d'opérette et comédien grec, naturalisé français au début des années 19501. Il emprunte son nom de scène à Guéthary, commune du Pays basque français. Biographie Lámbros Vorlóou est issu d'une fratrie de dix enfants, dont le salaire du père qui travaillait comme surveillant dans une plantation de coton permettait tout juste de faire vivre la famille. Son oncle, le célèbre pianiste concertiste Tasso Janopoulo, n'a pas d'enfant. Il propose à la famille de subvenir à l'éducation de son neveu qu'il affectionne particulièrement. Lámbros migre donc en France pour y étudier le commerce international. À Paris, on lui découvre une voix, imparfaite mais déjà claire, vive, souple, grimpant l'aigu le plus affolant sans forcer ni hurler, une rare qualité vocale. Jacques Thibaud, le violoniste avec lequel Oncle Tasso fait équipe, lui présente la cantatrice Ninon Vallin, qui est immédiatement séduite par les qualités vocales du jeune homme. Elle accepte de lui donner des leçons. Lámbros est studieux, concentré, méthodique, il évolue vite et ne changera jamais — même la gloire acquise — son sérieux contre l'insouciance. C'est dans la musique de variétés qu'il fait ses débuts, comme soliste dans l'orchestre de Jo Bouillon. En 1937, il est remarqué par Henri Varna, directeur du Casino de Paris qui lui confie un rôle de boy dans la revue de Mistinguett. Pendant la Seconde Guerre mondiale, sans emploi dans le spectacle, il joue le maître d'hôtel dans un restaurant toulousain. Il y rencontre l'accordéoniste Frédo Gardoni qui l'engage comme chanteur et lui permet d'enregistrer son premier disque sous le nom de Georges Guétary, nom emprunté à la bourgade côtière de Guéthary, au Pays basque, dans laquelle il séjourna au début de la guerre. C'est pourquoi, on croira longtemps que Lámbros est aussi basque que ses collègues André Dassary, Luis Mariano, Francis Lopez et Rudy Hirigoyen, alors qu'en fait il n'en est rien. Sa rencontre avec le compositeur basque Francis Lopez, qui débute lui aussi dans la chanson, est décisive. De ce chirurgien dentiste recyclé mélodiste, Guétary crée Caballero et Robin des Bois (1943), deux chansonnettes à fort succès qui vont placer le chanteur et le compositeur en pole position pour la gloire. Lopez devra cependant attendre la Belle de Cadix pour vraiment démarrer, mais Guétary, lui, a désormais le vent en poupe. À la Libération, A Honolulu (1945), toujours signé Francis Lopez, est sur toutes les lèvres. Georges Guétary tourne alors son premier film, Le Cavalier noir (1945), dont les chansons (de Francis Lopez) Cavalier, Avec l'amour, La plus belle, et surtout Chic à Chiquito, rallient tous les suffrages. Le 5 janvier 1949, Georges Guétary enregistre Maître Pierre avec l'orchestre de Marius Coste. Cette chanson composée par Henri Betti sur des paroles de Jacques Plante sera un grand succès reprise par plusieurs chanteurs et accordéonistes. Georges Guétary part alors à la conquête du public américain. En 1950, il est consacré meilleur chanteur d'opérette, à Broadway, pour son interprétation dans Arms and the Girl. Au cours de ces années, Georges Guétary est également devenu une grosse vedette au Québec. De retour en France, il tient le premier rôle dans deux opérettes lopéziennes, Pour Don Carlos (créée au Théâtre du Châtelet le 17 décembre 1950) et La Route fleurie (à l'ABC, création le 19 décembre 1952), où il a pour partenaires Bourvil et Annie Cordy. Cet ouvrage, tout particulièrement, donne son laurier définitif à Guétary, que les Français et Françaises aiment à voir en « bon copain chantant ». C'est pour l'avoir vu et entendu sur scène que Gene Kelly, de passage à Paris pour les besoins du film en préparation Un Américain à Paris, décide de l'engager. Parmi ses films, on retient également Les Aventures de Casanova de Jean Boyer, sorti en salle en 1946. Il interprète par la suite une série d'opérettes de divers auteurs, avec un succès inégal : Pacifico (1958), La Polka des lampions (1962), Monsieur Carnaval (1965, sur une musique de Charles Aznavour, on y entend le fameux air de La Bohème : « je vous parle d'un temps... »), Monsieur Pompadour (1971) et enfin Les Aventures de Tom Jones (1974), cette dernière n'obtenant aucun succès. Il apparaît également à la télévision le 16 octobre 1961, dans l'émission « Si ça vous chante », en se mettant à la mode du rock en compagnie de Dick Rivers, dans une émission de variétés où il interprète en duo accompagné en live par Les Chats Sauvages, la chanson Georges, viens danser le rock. Cette chanson, il l'avait créée en 1956 sur une musique de Jo Moutet et des paroles de Robert Chabrier et enregistrée avec l'orchestre de Jo Moutet. Le disque à l'époque avait eu un réel succès et s'était très bien vendu, malgré une interprétation hors normes et pas dans le coup pour cette époque. En 1981, Francis Lopez souhaitant relancer la mode de l'opérette rappelle Georges Guétary pour une nouvelle œuvre, Aventure à Monte-Carlo, qui obtient un succès honorable. Après ces retrouvailles, Georges enchaîne les dernières créations de Lopez qui n'ont cependant plus le succès de celles des décennies précédentes : L'Amour à Tahiti (1983), Carnaval aux Caraïbes (1985) et Le Roi du Pacifique (1986) ainsi que Hourra Papa de Jo Moutet (1984). Georges aura deux enfants, Hélène et François avec son épouse née Janine Guyon. Georges Guétary meurt d'une crise cardiaque le 13 septembre 1997, dans une clinique de Mougins (Alpes-Maritimes). Il est inhumé au cimetière du Grand Jas, à Cannes. Ses opérettes Entre parenthèses, nom du compositeur. 1942 : La Course à l'amour (Guy Lafarge) 1950 : Pour Don Carlos, musique Francis Lopez, livret André Mouëzy-Éon, chansons Raymond Vincy d'après Pierre Benoit, mise en scène Maurice Lehmann, Théâtre du Châtelet 1952 : La Route fleurie opérette de Raymond Vincy, musique Francis Lopez, mise en scène Max Révol, Théâtre des Célestins, Théâtre de l'ABC 1958 : Pacifico opérette de Paul Nivoix, musique Jo Moutet, mise en scène Max Revol, Théâtre de la Porte-Saint-Martin 1961 : La Polka des lampions, livret Marcel Achard, musique Gérard Calvi, mise en scène Maurice Lehmann, Théâtre du Chatelet 1965 : Monsieur Carnaval livret de Frédéric Dard, musique Charles Aznavour et Mario Bua, mise en scène Maurice Lehmann, Théâtre du Châtelet 1971 : Monsieur Pompadour de Françoise Dorin, musique Claude Bolling, mise en scène Jacques Charon, Théâtre Mogador 1974 : Les Aventures de Tom Jones de Jean Marsan et Jacques Debronckart d'après Henry Fielding, mise en scène René Clermont, Théâtre de Paris 1981 : Aventure à Monte-Carlo (Francis Lopez) 1983 : L'Amour à Tahiti (Francis Lopez) 1984 : Hourra papa (Jo Moutet) 1985 : Carnaval aux Caraïbes (Francis Lopez) 1986 : Le Roi du Pacifique (Francis Lopez) Filmographie 1938 : Quand le cœur chante de Bernard Roland : Participation - (moyen métrage) 1940 : Monsieur Hector de Maurice Cammage 1942 : La Femme perdue de Jean Choux 1942 : L'Inévitable Monsieur Dubois de Pierre Billon - Chanson uniquement 1943 : Moulins d'hier et d'aujourd'hui de Serge Griboff - Chanson uniquement - (court métrage) 1945 : Le Cavalier noir de Gilles Grangier 1945 : Trente et quarante de Gilles Grangier 1946 : Les Aventures de Casanova "Film tourné en deux époques" de Jean Boyer 1948 : Jo la Romance de Gilles Grangier 1949 : Amour et Compagnie de Gilles Grangier 1951 : An American in Paris - (Un américain à Paris) de Vincente Minnelli 1951 : Paris chante toujours de Pierre Montazel - Participation en chanteur 1951 : Une fille sur la route de Jean Stelli 1952 : Plume au vent - (Pluma al viento) de Louis Cuny et Ramon Torrado 1953 : La Route du bonheur - (Saluti e baci) de Maurice Labro et Giorgio Simonelli - Participation en chanteur 1953 : Les Tribulations de Monsieur de Biche / A vos ordres Ernestine de Marc Maillaraky - (Film belge, inédit) 1954 : Le Baron Tzigane - (Der Zigeunerbaron) d'Arthur Maria Rabenalt 1955 : Le Chemin du paradis - (Die drei von der Tankstelle) d'Hans Wolff et Willi Forst 1956 : Une nuit aux Baléares de Paul Mesnier 1956 : Vergiss wenn Du Kannst d'Hans H. König - Participation en chanteur 1957 : Amour, tango, mandoline ou On aime qu'une fois - (Liebe ist ja nur ein Märchen) d'Arthur Maria Rabenalt 1957 : C'est arrivé à 36 chandelles d'Henri Diamant-Berger 1995 : Somnia ou le voyage en Hypnopompia d'Hélène Guétary - (court métrage) Wikipédia

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist