• Promo !
  • -40%
PAUL DELMET

PAUL DELMET

980032
4,20 € 7,00 € -40%
Temps restant

SES CHANSONS & SES INTERPRÈTES
Chanté par Vanni-Marcoux, Jean Lumière, Perval, André Guého, Henri Weber …
1901 - 1949
2 CD

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 40 € DE COMMANDE

 
Les titres :

CD 1

1 Les Petits pavés. 3'20"
Vanni-Marcoux
2 Petit chagrin. 2'23"
Jean Lumière
3 Le vieux mendiant. 3'18"
Vanni-Marcoux
4 Stances à Manon. 3'01"
Vanni-Marcoux
5 Charme d'amour. 2'17"
Jean Lumière
6 Les choux. 3'16"
Licette Limozin
7 Petite brunette aux yeux doux. 3'25"
Jean Danielly
8 Le passé qui file. 2'59"
Jean Lumière
9 Les Mamans. 3'18"
Louis Lynel
10 Tout simplement. 3'14"
Vanni-Marcoux
11 Ressemblance. 2'49"
Jean Lumière
12 Tu me disais. 3'03"
Jean Lumière
13 Berceuse d'amour. 2'15"
Pierre Dupré
14 La cinquantaine. 6'22"
Marguerite Moreno
15 Quand nous serons vieux. 2'08"
Francie Kernel
16 Vous êtes si jolie. 2'58"
Henri Saint-Cricq
17 Fanfreluches. 2'29"
Jean Lumière
18 Elle. 3'08"
André Guého
19 Chanson frêle. 2'40"
Jean Lumière
20 Envoi de fleurs. 2'30"
Marjal
21 Le chanteur des bois. 3'37"
André Guého
22 Ma douce Annette. 3'07"
André Guého
23 Mélancolie. 2'42"
Fred Gouin
24 L'étoile d'amour. 3'20"
Lucienne Boyer

CD 2

1 La petite église. 3'04"
Jean Lumière
Henri Saint-Cricq
Vanni-Marcoux
2 Chanson libertine. 1'58"
Vanni-Marcoux
3 Au jardin de l'amour. 2'51"
André Guého
4 Chanson pour ma mère. 3'25"
Jean Clément
5 Fermons nos rideaux. 2'33"
G. Trébil
6 Stances à Manon. 2'26"
Henri Wéber
7 Petit chagrin. 2'35"
Émile Mercadier
8 Les Petits pavés. 2'56"
Perval
9 Le vieux mendiant. 2'31"
Henri Wéber
10 Les Mamans. 3'19"
Albert Vaguet
11 Berceuse d'amour. 2'41"
Lucien Muratore
12 Les Deux tulipes. 2'40"
Henri Léoni
13 Petite brunette aux yeux doux. 3'07"
Perval
14 L'étoile d'amour. 2'54"
Émile Mercadier
15 Ton nez. 1'56"
Anna Tariol-Baugé
16 Vous êtes si jolie. 2'46"
Paul Aumônier
17 Quand nous serons vieux. 2'59"
Eugène De Creus
18 Envoi de fleurs. 2'53"
Jeanne Marié de L'isle
19 Chanson de marin 2'13"
Albert Alvarez
20 Rose d'amour. 2'34"
Anna Thibaud
21 La petite église 3'08"
Jean Clément
22 Mélancolie. 2'42"
Réda Caire
23 Envoi de fleurs. 2'56"
Yvonne Gall
24 L'étoile d'amour. 2'54"
Vanni-Marcoux
25 Vous êtes si jolie. 3'14"
Vanni-Marcoux
26 Les Petits pavés. 2'48"
Suzy Solidor

Vous pouvez écouter des extraits en cliquant sur le titre désiré au centre du player, vous avez aussi la possibilité de télécharger des titres ou l’album entier en cliquant sur les liens en-dessous de la pochette : par exemple sur iTunes ou amazon

Paul Delmet (1860-1904) est un compositeur apprécié par les poètes qui ont été nombreux à le solliciter. C'est certainement avec Maurice Boukay que la collaboration a été la meilleure. Quand il compose Les petits pavés sur un texte de Maurice Vaucaire (CD 11) ou l'Etoile d'amour sur un texte de Charles Fallot, il est loin de penser que ces romances auront un succès tel qu'elles seront fredonnées pendant de longues années. Il chante au Chat Noir d'une voix chaude et claire de baryton Quand les lilas refleuriront (CD 11), un poème de George Auriol mis en musique par Désiré Dihau, bassiste à l'Opéra, l'ami de Degas et de Toulouse Lautrec. Il fréquente le cabaret du Chien Noir, nouvellement installé dans le foyer du Nouveau Cirque, rue Saint Honoré, accueillant Vincent Hyspa, Armand Masson, Jules Jouy, Jacques Ferny et aussi Théodore Botrel qui y fait ses débuts. Biographie Enfant, il se fait remarquer par une voix pure de soprano léger à la maîtrise de l’école des Frères de Saint-Vincent-de-Paul1. Il entre ensuite dans les chœurs des Concerts Colonne. À 12 ans, il apprend le métier de graveur de musique sur cuivre, qu’il exerce pendant une dizaine d’années. C’est là qu’un de ses collègues l’initie aux lois de l’harmonie. Il grave notamment les œuvres de Massenet, Audran, Messager. Parallèlement, il chante dans des concerts d’amateurs. Paul Delmet se produit bientôt à Montmartre, d’abord au cabaret de La Pie borgne, puis au célèbre Chat noir, en 1886. Ce jeune homme mince, blond, portant lorgnon pour dissimuler un œil de verre, obtient rapidement du succès, en interprétant des romances sentimentales. D’abord uniquement interprète, dans le genre « diseur » , il commence à composer des mélodies sur des textes fournis par des chansonniers fréquentant Le Chat noir, la règle de l’établissement étant que l’on dise ou que l’on chante ses propres œuvres (comme parolier ou compositeur). Sa première romance, Joli Mai, date de 1887. Elle est suivie par de nombreuses autres, qui dénotent un grand sens mélodique. Ses premiers grands succès sont écrits sur des poèmes de Maurice Vaucaire, notamment Les Petits Pavés et Petit Chagrin (1891). Vers 1889, Paul Delmet rencontre son plus fidèle collaborateur pour les paroles, Maurice Boukay, dont il met en musique des dizaines de poèmes. De son vrai nom Maurice Couyba (1866-1931), ce professeur au lycée Arago le jour est chansonnier au Chat Noir le soir, avant de se faire élire député radical de la Haute-Saône en 1896, et de devenir ministre du Commerce en 1911. Paul Delmet écrit également la musique de chansons de Théodore Botrel, alors inconnu, et qu’il contribue à sortir de l’ombre. À partir de 1893, les chansons de Paul Delmet, qu’il interprète encore à l’occasion dans les cabarets montmartrois, sont mises à leur répertoire par des grands artistes de café-concert (dont Anna Thibaud) dans les établissements les plus prestigieux comme La Scala, l’Eden Concert ou aux Ambassadeurs[réf. nécessaire]. En 1895, Auguste Roedel, habitué de Montmartre, compose une affiche pour ses chansons nouvelles. Les romances de Delmet rencontrent également un grand succès « dans les salons »[réf. nécessaire], à savoir les soirées privées organisées par des personnalités de l'époque (Fanfreluches, 1896 ; Envoi de fleurs, 1898 ; Fermons nos rideaux, 1899 ; L’Étoile d’Amour, 1899 ; La Petite Église, 1902, la dernière œuvre connue de Paul Delmet). En 1896, il est, avec Georges Courteline, Millanvoye et Albert Michaut un des quatre fondateurs de la goguette du Cornet. Usé par une vie de noctambule et par l’alcool – c’est un grand amateur d’absinthe[réf. nécessaire] – Paul Delmet meurt à Paris le 28 octobre 1904, à 42 ans. Édition graphique À la fin du XIXe et au tout début du xxe siècle, le principal média de diffusion des chansons est l'imprimé ; l'édition phonographique, n'en étant qu'à ses débuts, offre des produits chers et fragiles, réservée à une petite clientèle. Les enregistrements d'époque ne donnent qu'une indication imprécise et limitée du succès populaire des chansons, paroliers, compositeurs et interprètes ; c'est par conséquent un anachronisme, fort répandu sur les sites internet contemporains traitant de la chanson, de fonder des biographies et de mesurer le succès à partir des enregistrements. L'édition musicale dite graphique (les chansons imprimées) est donc la principale source de diffusion – et donc d'informations contemporaines – sur l'œuvre de Paul Delmet. Les enregistrements, d'époque et successifs – dont les reprises – et les rééditions contemporaines sur supports numériques, attestent de la longévité et de la postérité d'une œuvre. L'œuvre de Paul Delmet a été très diffusée. Les petits formats et les grands formats des chansons de Paul Delmet sont ornés d'illustrations signées par de grands illustrateurs de l'époque, dont Adolphe Willette, Steinlen, Lucien Métivet, Madola (Jacques Wély et Vernier), Paul Balluriau… Les partitions piano (grand format), « richement illustrées » selon la formulation en usage à l'époque sur les catalogues des éditeurs, attestent du succès des chansons de Delmet chez les jeunes filles de la bourgeoisie. Le succès populaire est attesté par la présence des chansons dans de nombreux cahiers de chansons, la publication de recueils (petits formats), d'éditions diffusées dans la rue et de buches (contrefaçon imprimées sans autorisation des éditeurs). Les éditions Enoch & Cie sont l'éditeur principal des chansons de Delmet. Le succès auprès du public savant est attesté par la publication de luxueux recueils reliés illustrés, vendus à un prix nettement plus élevé que les éditions populaires. Enregistrements Dès 1898, les chansons de Paul Delmet sont enregistrées sur cylindres, puis sur disques, par de nombreux interprètes ; dans l'état actuel des connaissances sur les enregistrements, il semblerait que le compositeur n’ait enregistré aucune de ses œuvres. Les romances de Paul Delmet continuent d'être enregistrés pendant les "Années folles" de la décennie 19208. Le succès perdure avec par exemple les enregistrements par Jean Lumière, dont La Petite Église (1934). Plus près de nous, Tino Rossi, Mouloudji, Claude Nougaro (Les Petits Pavés), Marie-Paule Belle, Richard Anthony, André Claveau, Mario Hacquard, André Dassary, Armand Mestral, Jacques Martin, Lys Gauty, Francis Lemarque, Serge Gainsbourg, Jack Lantier, Hervé David, ont enregistré ou interprété dans leurs tours de chant des chansons de Paul Delmet. Merci wikipédia

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist