• Promo !
Eddie CONSTANTINE

Eddie CONSTANTINE

996252
5,00 €

AH ! LES FEMMES
Ses succès...
1 CD

VOUS RECEVREZ UN BON D'ACHAT 10% À PARTIR DE 35 € DE COMMANDE
 

Les titres :
1 Ah les femmes. 3'07"
2 L’enfant de la balle. 2'30"
3 Ce diable noir. 2'59"
4 La fille des bois. 2'59"
5 Les amoureux du Havre. 2'29"
6 Mon ami réveille-toi. 2'48"
7 Ça me démange. 1'57"
8 Je t’aime comme ça. 2'42"
9 Ça bardait. 2'45"
10 Et bâiller et dormir. 3'24"
11 Les trottoirs. 2'35"
12 Maria Chapdelaine. 3'05"
13 Ma p’tite folie. 2'45"
14 Il n’y a qu’à moi. 2'30"
15 Le soudard. 3'00"
16 Le gaucho. 1'47"
17 Ma main a besoin de ta main. 3'17"
18 Dans tes yeux. 3'22"
19 C’est toi. 4'22"
20 Si si si. 2'21"

Eddie Constantine

 De son vrai nom Edward Constantinowsky, fils d'émigrés russes, Eddie Constantine est né à Los Angeles (Californie) le 29 octobre 1917. Son père est chanteur d'opéra. Après avoir fait toutes sortes de petits boulots, il rencontre à New York une jeune danseuse des ballets de Monte-Carlo : Hélène Musil. Il la rejoint en France en 1949 et l'épouse. Un peu plus tard, il va voir Édith Piaf et lui montre sa version française de Hymne à l'amour. La chanteuse, désespérée par la mort de Marcel Cerdan, lui ouvre les bras et le fait débuter à ses côtés dans l'opérette "La p'tite Lili" (1952). Jouant de son accent yankee et de son physique viril, véritable idole dans les années 50, il enchaînera les succès, avant de passer de mode : Ah ! les femmes, Un enfant de la balle, Et bâiller et dormir, Je prends les choses du bon côté, en duo avec Juliette Gréco, L'homme et l'enfant avec sa fille Tania qui fut un énorme succès du disque et de la radio en 1956. Cigarettes, whisky et p'tites pépées, adaptation d'une chanson du chanteur de folk américain Tim Spencer, l'installera dans un rôle de dur nonchalant qu'il incarnera également à l'écran : le détective Lemmy Caution. À partir des années 60, sa carrière dans la chanson se ralentit considérablement et il se consacre presque exclusivement au cinéma. En 1965, Jean-Luc Godard utilisera son côté kitsch dans son film Alphaville. Il s'exile en Allemagne où il tourne et produit de nombreux films. Il disparaît à Wiesbaden le 27 février 93 des suites d'une crise cardiaque. Alain Délot

 

(Los Angeles, 1917 - Berlin, 1993) interprète d'origine américaine. Après avoir fait toutes sortes de petits boulots dans son pays d'origine, débarque en France en 1949, va voir Edith Piaf, lui montre sa version française de "L'Hymne à l'amour". La chanteuse, désespérée par la mort de Marcel Cerdan, lui ouvre les bras et le fait débuter à ses côtés dans l'opérette "La P'tite Lili"(1952). Jouant de son accent yankee et de son physique viril, véritable idole dans les années 50, enchaînera les succès, avant de passer de mode : "Un enfant de la balle", "Et bâiller et dormir…", "L'homme et l'enfant", et surtout "Cigarettes, whisky et p'tites pépées", titre tiré du folk américain qui l'installera dans un rôle de dur nonchalant qu'il incarnera également à l'écran (Lemmy Caution). 1965 : Jean-Luc Godard utilisera son côté kitsch dans son film Alphaville

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.

Product added to wishlist