Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

Liste des albums de :  André MESSAGER

Compositeur français

André Messager 1853-1929 André Messager naît à Montluçon dans une famille aucunement mélomane. Les maristes lui inculquent quelques leçons de piano puis il reçoit des cours. Ruinés, ses parents lui obtiennent une bourse pour entrer à l’École Niedermeyer à seize ans. Il y étudie avec Gigout et Saint-Saëns. Il devient pour dix ans organiste à Saint-Sulpice. Pour améliorer l’ordinaire, il participe à des concours et remporte celui de la Société des auteurs et compositeurs pour une symphonie (1875) donnée par Colonne au Châtelet (1878). Il compose alors les cantates Prométhée enchaîné et Don Juan et Haydée. Il apprend la direction d’orchestre au cours d’un séjour à l’Eden-Théâtre de Bruxelles. À Paris, il passe aux orgues de Sainte-Marie-des-Batignolles (avec Claude Terrasse pour assistant, 1882) puis de Saint-Paul-Saint-Louis (1884). Il a besoin d’argent et devient chef et compositeur attitré du ballet des Folies Bergère. En 1880, André Messager achève et orchestre François-les-Bas-Bleus, opérette abandonnée à la moitié par un Firmin Bernicat mort tout jeune. C’est un succès (1883) suivi par La Fauvette du Temple (1885) ou le ballet Les Deux Pigeons pour l’Opéra (1886). Échec du Mari de la Reine (1889) mais succès à’Isoline, conte de fée lyrique (1888) et de La Basoche (1890, Opéra-Comique). Messager mène aussi une carrière de chef d’orchestre (wagnérien), débutant par la Walkyrie à Marseille (1892). Pour gagner plus d’argent, il bâcle des commandes. La comédie lyrique Madame Chrysanthème, l’opérette Miss Dollar ne fonctionnent pas. La musique de Messager est légère, limpide, cultivée - française. Fauré et Saint- Saëns y affleurent, un rien de Wagner aussi... Londres accueille alors les opéret- tistes français. André Messager y présente Mirette (1894) composée avec Miss Hope Temple qu’il épouse et dont il divorcera. Le meilleur de Messager vient avec les librettistes Vanloo et Duval : Les P’tites Michu (1897), Véronique (1898), Les Dragons de l’Impératrice (1905). De 1899 à 1904, Messager dirige la musique à l’Opéra-Comique où il crée Pelléas et Mélisande de son ami Debussy (1902). Il y crée la comédie lyrique Fortunio (1907). Il dirige l’orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire puis devient co-directeur de l’Opéra de Paris. En 1919, il crée en Angleterre Monsieur Beaucairc, sur une histoire à la française favorite outre-Manche (1925 à Paris). Le voici président de la Société des auteurs et compo¬siteurs (1923) et membre de l’Institut (1926). Il compose pendant huit ans encore La Petite Fonctionnaire (1921) et surtout L’Amour masqué (1923) avec Sacha Guitry et sa femme Yvonne Printemps, Passionnément (1926) et Coups de roulis (1928). Il meurt en laissant Sacha, opérette achevée par Marc Berthomieu (1933). André Messager a composé avec Gabriel Fauré la Messe des pêcheurs de Villerville. Familier de longue date du salon de Marguerite de Saint-Marceaux, il se prête de bonne grâce, en 1921, à accompagner toutes les danses (le shimmy et le tango) «avec un entrain qui enchante la jeunesse» (Journal,). D’après Le Guide raisonné de l’opérette ( Louis Oster – Jean Vermeil)

Plus

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal