Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

Liste des albums de :  Pierre de RONSARD

Poète français

Pierre de RONSARD 1524-1585 Né en 1524 dans une vieille famille noble, Pierre de Ronsard grandit jusqu’à 12 ans dans son Vendômois natal. Il devient alors page du dauphin, puis du Duc d’ Orléans. A la suite des princes, il voyage: Écosse, Angleterre, Flandres, Allemagne. A son retour une grave maladie l’afflige d’une demi-surdité. Il doit renoncer aux carrières des armes ou de la diplomatie. Il décide de se vouer à la poésie et dans le même temps reçoit la tonsure — ce qui le condamne au célibat — afin de s’assurer des revenus ecclésiastiques. Conscient de ses lacunes, il reprend des études en langues anciennes auprès de l’héllèniste Jean Dorat. Au nombre des élèves, Joachim du Bellay et Antoine de Baïf. Ils constituent en 1549 avec Belleau, Pontus de Thyard, Jodelle le groupe poétique “Brigade” — il préfigure celui de la “Pléiade” (1) — rendu aussitôt célèbre par la parution de l’ouvrage de Du Bellay: Défense et illustration de la langue française. Cette œuvre-manifeste, très proche des positions de Ronsard, invite les artistes et les savants à s'exprimer en français plutôt qu’en latin, à hisser notre langue au niveau de celle des anciens en l’enrichissant et en pratiquant les grands genres de l’ Antiquité. Il s’ensuit de violentes réactions d’hostilité de la part des dignitaires de l’Université. Après avoir publié en 1550 Quatre premiers livres des odes Ronsard fait paraître en 1552 Premier Livre des Amours . Il y ajoute un Supplément musical composé par Certon, Janequin, Muret et Goudimel, de manière à ce que l’on puisse chanter la totalité des sonnets du recueil. A cette fin, il s’oblige à écrire sur quatre canevas très définis. En 1558 il est nommé aumônier du roi. Devenu poète officiel il célèbre les grands événements du royaume. Ronsard réalise alors une première édition complète de ses œuvres. Il est, à trente-six ans, unanimement reconnu non seulement en France mais dans l’ Europe entière. La période est charnière. Le royaume va s’enfoncer dans les guerres de religion. Ronsard dont la conscience politique s’est aiguisée au contact assidu de la cour est dans un premier temps adepte de la tolérance et de la conciliation mais indigné par le recours à la force armée, aux représailles, aux souffrances endurées par le peuple, il s’engage dans le clan de la Contre-Réforme. Des Discours des misères de ce temps ( 1562-1563 ) du catholique Ronsard aux Tragiques (1616 ) du protestant d’ Agrippa d’Aubigné, en passant par Du Bellay et Des Autels, les poètes interviennent dans le conflit qui ravage la France et développent un important courant de “poésie engagée”. Ces guerres signent la fin de la Renaissance et lézardent le grand rêve humaniste . En 1572, l’année du massacre de la Saint-Barthélémy dont le musicien Claude Goudimel sera l’une des victimes, il publie son épopée La Franciade. A partir de 1579 Ronsard vit principalement à la campagne. Il prépare la dernière édition collective de ses œuvres. Il meurt en fin d’année 1585 dans son prieuré de Saint- Cosme-Les -Tours. Ronsard et les poètes de la Pléiade, sévèrement jugés par Malherbe et Boileau tombent dans l’oubli durant deux siècles alors que leur influence sur les classiques du XVII siècle est déterminante (imitation des anciens, célébration de la nature, prééminence de l’alexandrin). Les Romantiques les réhabiliteront partiellement mais sans prendre la pleine mesure du génie encyclopédique de leur chef de file qui marque de son empreinte tous les genres pratiqués à son époque. Sa curiosité et son inventivité l’amènent à se renouveler constamment de recueil en recueil. Il développe une familiarité avec le cosmos qu’on ne retrouvera plus dans la poésie française avant Paul Claudel et Saint-John Perse. Aussi, couvrant le champ des connaissances de son temps, le “prince des poètes” , s’il est bien l’auteur des sonnets à Cassandre, à Marie, à Hélène, etc... , est surtout un intellectuel tourmenté par l’avenir de son pays et de l’Eglise, mais cette inquiétude ne saurait altérer son message de confiance dans les forces régénérantes de la Vie. Bibliographie sélective 1550 Odes 1552 Amours Édition pourvue d’un supplément musical 1553 Livret des folastreries 1555 Les Hymnes 1560 Œuvres complètes Première édition 1562 Discours des misères de ce temps 1563 Remonstrance au peuple de France 1565 Elégies, mascarades et bergerie 1565 Abrégé de l’art poétique français 1572 La Franciade 1578 Sonnets pour Hélène 1584 Œuvres complètes Sixième édition et dernière édition établie par Ronsard 1914 – 1967 Œuvres complètes (STFM / Hachette) Édition chronologique établie par P. Laumonier 1993 – 1994 Œuvres complètes (Gallimard-La Pléiade) Édition des Œuvres de 1584, établie par J. Céard, D. Ménager, M. Simonin

Plus

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal