Et toujours...

ROLLINS

xxxx

WEST

NO

LESTER

LADIES

ETHEL

PARKER

BESSIE

BE BOP

DJANGO

GRAPPELLI

CHARBONNEL

SLIM

SLIM

MA

LIL

DINAH

CHAMPION

Liste des albums de :  Gilbert BÉCAUD

Compositeur, auteur et chanteur français

François Silly est né à Toulon en 1927. Études au conservatoire de Nice, où il décroche plusieurs premiers prix de piano, ce qui l'incite à monter à Paris. Il commence à composer à partir de 1948, et devient le pianiste de Marie Bizet, qui le présente à Pierre Delanoë. De 1950 à 1952, il accompagne Jacques Pills, futur mari d'Édith Piaf, avec lequel il compose Je t'ai dans la peau, pour cette dernière. Dans l'entourage de Piaf, il fait la connaissance du parolier Louis Amade, qui l'incite à chanter par lui-même, et de Charles Aznavour, avec qui il écrira plusieurs dizaines de chansons. Son premier disque Mes mains (1953) est un succès immédiat et scelle durablement l'association Bécaud-Delanoë. L'année suivante, Quand tu danses obtient le Grand Prix du disque et, en février, Gilbert Bécaud fait la réouverture de l'Olympia en première partie de Lucienne Delyle. Deux mois plus tard, il y revient en vedette et y gagne le surnom de "Monsieur 100 000 volts". Son dynamisme et son style musical alliant piano syncopé et rythmes endiablés fortement influencés par le jazz et les musiques latino-américaines, séduisent la jeunesse qui, pour lui, casse les fauteuils de l'établissement. D'abord limité à une tranche d'âge assez précisément ciblée ("Salut les copains", Âge tendre et tête de bois", "Alors raconte", etc.), son public s'élargit, au fil des ans à toutes les tranches d'âge et à tous les milieux sociaux, grâce à des succès tels que Le jour où la pluie viendra, Et maintenant, Les marchés de Provence, Le Pianiste de Varsovie, L'Absent, L'Important c'est la rose, Quand il est mort le poète, Nathalie, L'Orange, etc. À plusieurs reprises, Bécaud s'est essayé à une musique affichant de plus vastes ambitions que la simple chanson, avec la cantate L'enfant à l'étoile, en 1960. L'Opéra d'Aran, en 1962, et la comédie musicale Roza, adaptation du roman d'Émile Ajar La vie devant soi, montée à Broadway en 1986. En 1993, l'album Une vie comme un roman fait un peu figure de bilan, comme si le chanteur avait décidé de tourner la page sur une carrière déjà longue de plus d'un demi-siècle. Mais Ensemble, publié en 1997, montre bien qu'il n'en était rien. Et, de même qu'il avait chanté pour la réouverture de l'Olympia, en février 1954, Gilbert Bécaud sera le premier artiste à se produire sur la nouvelle scène du music-hall, après que ce dernier ait été refait de fond en comble, mais à l'identique, en novembre 1997. Gilbert Bécaud nous a quittés le 18 décembre 2001. Quelques dates repères 24 octobre 1927 : naissance de François Silly à Toulon À 9 ans, entrée au Conservatoire de Nice À 20 ans, premiers contrats de pianiste dans les bars et les cabarets. 1950 : rencontre avec le chanteur Jacques Pills dont il devient l'accompagnateur. Ensemble, ils font plusieurs tournées triomphales, en particulier aux États-Unis. Pills épouse Piaf. Bécaud devient le régisseur de Piaf. 1952 : François Silly prend définitivement le nom de Gilbert Bécaud et adopte la cravate à pois 2 février 1953 : enregistrement de Mes mains, de Pierre Delanoë. Son fils aîné Gaya naît le même jour. Février 1954 : L'Olympia renaît après 25 ans d'abandon. Bruno Coquatrix programme Bécaud en vedette américaine. 17 février 1955 : retour de Bécaud sur la scène de L'Olympia en vedette. 4 000 spectateurs détériorent les fauteuils, ce qui vaudra à Bécaud d'être surnommé « M. 100.000 volts » 1956 : débuts au cinéma dans Le pays d'où je viens de Marcel Carné. Bécaud compose également la musique du film 1961 : sortie de Et maintenant, célébrissime succès signé par Pierre Delanoë. La version anglaise, What now my love, fait le tour du monde. 1964 : sortie de Nathalie qui bat en quelques mois tous les scores. 1965 : sortie de Quand il est mort le poète Les années 70 : sortie de La solitude ça n'existe pas, écrit avec Delanoë et de La vente aux enchères, signé Maurice Vidalin. Février 1972, 19 rappels à L'Olympia ! 1973 : il joue dans Toute une vie de Claude Lelouch 1977 : sortie de L'indifférence qui reçoit l'Oscar de la meilleure chanson française. 1986 : création mondiale de sa comédie musicale Madame Roza, inspirée du roman de Emile Ajar alias Romain Gary 1988 : pour son 22è Olympia, Gilbert Bécaud donne en alternance le spectacle rouge et le spectacle bleu Novembre 1999 : 33è Olympia 18 décembre 2001 : Père de 5 enfants (Gaya, Philippe, Anne, Emily, Jennifer et Noï, adoptée en 1993), Gilbert Bécaud décède des suites d'un cancer sur sa péniche Aran, amarrée près de Paris.

Plus

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES

PayPal