Et toujours...

Racine - Bérénice

Alphonse Daudet - L'Arlésienne

moliere Tirades

moliere Tirades

Molière - Les fourberies de Scapin

lorrenzaccio

lorrenzaccio

antigone

Dame aux camelias

Hamlet

Hamlet

moliere avare

moliere bourgeaois

moliere bourgeaois

moliere malade

moliere ecole

moliere ecole

moliere femmes

moliere femmes

corneille polyeucte

corneille polyeucte

racine andromaque

racine andromaque

marivaux fausses

marivaux fausses

hugo ruy blas

hugo ruy blas

cool le theatre

cool le theatr

racine plaideurs

racine plaideurs

marivaux jeu

YVETTE GUILBERT Agrandir

YVETTE GUILBERT

SES GRANDS SUCCÈS 1907-1934
1 CD réédition

Plus de détails

980772

Artiste
Yvette GUILBERT
Type de musique
VARIÉTÉS
Le fiacre
L'hotel du N° 3
Les quatre z'étudiants
Madame Arthur
Les caquets de la couchée
Partie carrée
Les vieux messieurs
J'suis dans l'bottin
Son nombril
Quand on vous aime comme ça
L'éloge des vieux
Verligodin
D'elle à lui
Laissez faire le temps
Enfance
Elle était trs bien
Je m'embrouille
Dites-moi que je suis belle
Je suis pocharde
La soularde

(Paris, 1865 - Aix-en-Provence, 1944) auteur et interprète.
Orpheline de père, elle travaille très tôt comme « petite main », dans la couture, et aborde le théâtre vers l’âge de 19 ans. Après six mois d'études avec le critique Landrol, elle débute en 1888 aux Bouffes du Nord dans Les petites ouvrières de Paris, puis joue à Cluny la même année, et aux Théâtre des Variétés l'année suivante. Mais d’avoir tant chanté lorsqu’elle était cousette (les ateliers de couture étaient, alors, de véritables pépinières de chanteuses), la chanson reste sa passion principale, malgré une première expérience désastreuse, au Casino de Lyon, où elle doit quitter la scène sous des jets de tomates. En 1889, elle passe en lever de rideau à l’Eldorado ; mais, là encore, la direction la remercie avant terme : sa voix pointue et sa silhouette sans rondeurs n’étant manifestement pas du goût des spectateurs habituées aux chanteuses bien en chair.
Devant ces échecs répétés, Yvette Guilbert décide de tenter sa chance en Belgique, où elle réussit à faire rire le public du Pavillon de Flore, à Liège ; ce qui lui vaut un engagement plus important à Bruxelles, où elle connaît son premier succès avec « la Pocharde », une chanson qu’elle a écrite dans un moment de désespoir. Ayant découvert les Chansons sans-gêne  de Léon Xanrof (« Le fiacre »), elle adopte le genre tragico-comique et la silhouette qui feront sa gloire (la dame rousse aux gants noirs, vêtue de satin vert, immortalisée par Toulouse-Lautrec). De retour en France, en 1890, elle chante au Moulin Rouge, sous le nom de Nurse Valéry, et le public l’accepte enfin et l’acclame. Sa carrière est désormais lancée. Elle reprend alors son véritable nom et en profite pour se constituer un répertoire plus solide, avec lequel elle triomphe au Divan Japonais, puis à la Scala où elle tient le haut de l’affiche, sans interruption, de 1892 à 1895.
Faisant désormais salle comble partout où elle se produit, on la surnomme « la diseuse fin de siècle », et son humour grinçant séduit aussi bien le public intellectuel et anticonformiste des habitués du Chat Noir que celui, plus populaire, des cafés-concerts.
En 1900, une grave affection rénale l’oblige pourtant à rompre son contrat avec la Scala ; une maladie qui la gênera pendant plus de quinze ans et nécessitera six interventions chirugicales successives. Elle abandonne alors son répertoire boulevardier et se consacre à de longues recherches sur la chanson ancienne et traditionnelle, qui la mèneront à interpréter désormais des airs du XVIe ou XVIIe siècle, et des complaintes méconnues comme « Les anneaux de Marianson ».
Ainsi, après avoir créé le genre « diseuse », et chanté pendant dix ans un répertoire qu’elle qualifiait elle-même de « boulevardier et graveleux », Yvette Guilbert passera-t-elle plus de vingt-cinq ans à défendre ce qu’elle appelait « les plus beaux chants de France » ; sans oublier d’y mêler, régulièrement, des textes de poètes comme Baudelaire, Jammes, Laforgue, Richepin, Verlaine, etc.

Rechercher

Voir tous les Artistes

MON COMPTE / MES INFOS / PARRAINAGE

BIOGRAPHIES